En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Shearer au secours de Pardew

Modififié
La nomination de Joe Kinnear au poste de « directeur du football » à Newcastle n'a pas fini de faire parler. Ayant réussi la prouesse de se mettre à peu près tout le monde à dos en quelques jours, l'ancien entraîneur des Magpies (il s'était retiré en 2011 pour raisons de santé) ne pourra pas compter non plus sur le soutien d'Alan Shearer. Dans les colonnes du Sun, la légende du club a ainsi volé au secours de l'actuel titulaire du poste, Alan Pardew, forcément fragilisé par cette situation, par ailleurs peu commune en Angleterre.

« Pendant que les autres clubs préparent et planifient la prochaine saison, Newcastle a un manager dont l'autorité vient d'être sapée. Les gens se moquent aujourd'hui du club que j'aime, et ça me dégoûte. Ce n'est pas une façon de traiter un gars qui a été élu manager de l'année il y a douze mois pour avoir conduit Newcastle à la cinquième place de Premier League. Son silence sur la nomination de Kinnear ces derniers jours en dit beaucoup. Mais que pourrait-il dire, de toute façon ? » , a-t-il déclaré.


Il pourrait dire à son nouveau supérieur comment s'appellent ses joueurs, déjà. BJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 2 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 85
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 19 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8
À lire ensuite
L'Espagne se fait plumer