Shawcross : "Pour Wenger, c'est personnel"

0 0
Ryan Shawcross, le défenseur central de Stoke qui avait cassé la jambe d'Aaron Ramsey le 27 février 2010, accuse Arsène Wenger de le cibler pour une vendetta personnelle. Au moment des faits, Wenger avait parlé d'un acte « inacceptable » de la part de Shawcross, jugeant « ridicules » les trois matches de suspension dont celui-ci avait écopé, et insistant sur le fait qu'il ne fallait pas se réfugier derrière « la soi-disant gentillesse » du capitaine des Potters.

Le manager des Gunners est revenu à la charge après la rencontre entre Stoke et les Spurs le 28 août dernier (victoire 2-1 de Tottenham, ndlr), insinuant que Shawcross et Robert Huth avaient continuellement et volontairement fait faute sur le gardien des Spurs, Heurelho Gomes, pour l'intimider. Shawcross en a eu assez et a réagi : « Il a visiblement quelque chose contre moi, c'est bizarre. On dirait qu'il a un problème avec Stoke. Les critiques ne me dérangent pas, sauf lorsqu'il s'agit de fausses accusations comme celle-ci. Je n'ai rien contre le fait que les gens aient leur opinion, mais si ça ne concerne pas ses joueurs, je ne vois pas l'intérêt » .

C'est dans des moments comme celui-ci que les phrases de José Mourinho prennent tout leur sens : « Je pense qu'Arsène Wenger est une de ces personnes qui aiment regarder chez les gens avec un télescope. C'est un voyeur » . Rendez-vous le 18 décembre à l'Emirates pour la 18e journée de Premier League : Arsenal-Stoke.





SoM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 0