1. //
  2. // Groupe E
  3. // Shakhtar Donetsk/Juventus

Shakhtar/Juve : ont-ils vraiment intérêt à faire match nul ?

Ce soir, le Shakhtar Donetsk et la Juve s’affrontent pour le dernier match de poule de la Ligue des champions. Avec un match nul, les deux équipes se qualifient et éliminent Chelsea. Mais est-ce vraiment une bonne opération pour les deux ?

Modififié
0 29
C’est le mot du début de semaine en Italie. « Biscotto » . Un mot que l'on peut difficilement traduire littéralement en français. « Le biscuit » . Un terme qui nous vient du monde hippique, à l’époque où l’on donnait à certains chevaux des biscuits contenant des substances illicites pour doper leurs performances et donc pour pouvoir arranger le résultat des courses. Il y aurait donc un risque de « biscotto » , ou de résultat implicitement arrangé, pour caractériser le match entre le Shakhtar Donetsk et la Juventus. De fait, un résultat « arrange » les deux clubs : le match nul. Un score qui permettrait aux deux formations de se qualifier tranquillement, sans pour autant changer le classement du groupe. La combine est évidemment tentante pour les deux clubs. Le Shakhtar terminerait ainsi en tête, et la Juve se contenterait de la deuxième place, passant quoi qu'il arrive devant Chelsea à la différence de buts particulière (en considérant que les Blues s’imposent face à Nordsjælland, ce qui, en ce moment, n’est même pas gagné d’avance). Tout bénef ? Bah, pas pour tout le monde, en fait. Si l’on y regarde de plus près, une victoire de la Juve « arrangerait » aussi les deux équipes. Mais en inversant les privilèges entre Ukrainiens et Italiens.

« Je suis très lié aux Italiens  »

De fait, c’est tout con, mais une victoire de la Juventus qualifie aussi les deux équipes. À la différence qu’en cas de succès turinois, c’est la Juve qui s’emparerait de la première place, laissant le Shakhtar à la deuxième position. Donc, résumons : le match nul arrange le Shakhtar Donetsk, la victoire bianconera arrange la Juventus. Dans les deux cas, les deux équipes se qualifient. Le seul résultat qui, en définitive, n’arrange pas les deux clubs, c’est une victoire du Shakhtar. Dans ce cas-là, Chelsea pourrait passer devant la Juventus en s’imposant à Stamford Bridge. Un match nul n’est donc pas la solution rêvée par les deux clubs, pas plus qu’une victoire de la Juventus, en tout cas. Reste maintenant à savoir si, dans cette Ligue des champions 2012/13, il vaut mieux terminer en tête de sa poule ou non. La deuxième place peut vous faire tomber sur la route du FC Barcelone, de Manchester United, de Málaga ou du Borussia Dortmund.

Mais attention ! Une première position ne met personne à l’abri non plus, puisque l’on peut se retrouver en huitièmes de finale contre le Real Madrid ou le Milan AC. Des clubs qui, même s’ils ne sont pas au top dans leur championnat respectif, sont toujours redoutables sur la scène européenne, surtout à partir des phases à élimination directe. On l’aura compris, le risque de «  biscotto  » est donc assez faible, bien que les cotes de paris favorisent de loin le match nul. Et c’est Mircea Lucescu, coach du Shakhtar, qui l’affirme. « Les biscuits ? Oui, j’aime ça, mais cela dépend le goût qu’ils ont, assure-t-il en souriant, en conférence de presse. Le football est le football, ce qui compte, c’est de gagner. Ce serait très important pour l’image du football ukrainien et pour celle du Shakhtar. Pour nous, c’est un véritable examen, contre un professeur qui s’appelle Juventus. » C’est aussi de cela dont ont peur les Anglais : Lucescu est très lié à l’Italie. Chelsea craint donc que le coach ne joue pas le coup à fond, histoire de ne pas faire de tort à la Juve. « Je suis très lié aux Italiens. Ce que pensent les Anglais ne m’intéresse pas » , a-t-il déclaré. Au moins un homme qui n’a pas peur d'afficher ses préférences.

Aussi une histoire de coefficient

Au-delà de la première ou de la deuxième place du groupe, et des éventuelles faveurs que chaque club pourrait faire à l’autre, il y a, en jeu, des points au classement UEFA. Depuis quelques saisons, l’Italie et l’Ukraine connaissent des paraboles totalement opposées. L’Italie chute (perte d’une place en Ligue des champions) tandis que l’Ukraine grimpe petit à petit, sous l’impulsion de clubs comme le Shakhtar, le Dynamo Kiev, mais aussi le Metalist Kharkov et, plus récemment, le Dnipro Dnipropetrovsk. L’Italie est aujourd’hui quatrième, tandis que l’Ukraine est septième (elle vient de passer devant la Russie et les Pays-Bas), avec pour objectif de venir challenger le Portugal et la France. Une victoire du Shakhtar Donetsk, dans ce match de prestige, offrirait encore des points précieux au pays.

Même chose pour la Juve qui, après avoir battu 3-0 Chelsea, champion d'Europe en titre, aura à cœur de s’imposer à nouveau, pour le coefficient UEFA certes, mais aussi pour sa série d’invincibilité en Coupe d’Europe, qui dure depuis mars 2010. « J’ai entendu certaines choses qui m’ont vraiment fait rire, assure le défenseur turinois, Leonardo Bonucci. La Juve est un club historique qui joue toujours pour gagner. Je comprends que les supporters de Chelsea aient peur de se faire éliminer de la compétition, mais ils ne peuvent s’en prendre qu’à leur propre équipe. Je suis persuadé que le Shakhtar ne nous fera pas de cadeaux. » Quoi qu’il en soit, la Juventus n’a pas intérêt à se présenter à la Donbass Arena en pensant que la qualification est déjà en poche. Ce serait tout de même sacrément con d’avoir mis une fessée à Chelsea et de se retrouver en Europa League au mois de février. Contre Genk, par exemple.

Eric Maggiori
Modifié

Un coach italophone et italophile ... Ca pue le biscotto tout ça ! Mais bon, comme la bande de Benitez devrait faire 0-0 contre le champion du Danemark, aucun regret pour les Blues !
Note : 5
Cela me fait toujours rire ces "polémiques" de "biscotto". Si Chelsea en est à fantasmer sur un pseudo complot/arrangement, c'est avant tout parce qu'ils n'ont pas été assez bons sur le terrain. Le reste, c'est de la littérature ! Sur ce qu'ils ont montré, ils n'ont d'ailleurs rien à faire en 1/8e. Juste retour des choses diront certains après le hold up (certes en toute légalité) de la saison dernière. Le bus a dû resté devant les cages du camp Nou ou de l'Allianz Arena...
declaubianco Niveau : CFA2
Il y a fort à parier que s'il y a un résultat neutre à la mi-temps, le score ne bougera plus.
Chacun se contentera de gérer, et d'assurer (la qualif pour la juve, la 1ère place shaktar).
Cela dit, je vois bien une première période très ouverte avec beaucoup d'occaz...
Note : 2
[Mode troll on] Ce genre d'arrangement n'est pas vraiment l'apanage du sud ou de l'est européen, voir Allemagne-Autriche en 1982 ou Suède - Danemark en 2004 et à contrario Croatie - Espagne en 2012.[Mode troll off]
declaubianco Niveau : CFA2
Note : 2
Ah ce fameux match Allemagne-Autriche où Jusqu'aujourd'hui, il y a toujours un brave algérien pour nous rappeler comment l'Algérie s'est fait lâchement éliminer...
d'ailleurs, je crois que c'est à partir de là que les derniers matchs de poules doivent se jouer en même temps.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : -4
Juste pour la blague, je rappellerai, en réaction à la déclaration de Bonucci, qu'il y a deux ans en ligue Europa (dernière participation de son club à une coupe d'Europe) la Juventus s'est faite sortir en phase de poule avec 6 matchs nuls, dans un groupe qui comprenait City, le Lech Poznan et le Red Bull Salzburg!
Pour un club qui "joue toujours pour gagner" ça sent le foutage de gueule un peu...

Sinon quand on est un vrai professionnel on assure la qualification sans risquer la blague ==> match nul joué à fond! Surtout dans un club aussi pragmatique et peu enclin au romantisme comme la Juventus!
@Justicier et parce que j'aime beaucoup Bonucci, jouer pour gagner ne veut pas dire gagner à coup sur, il y a 2 ans c'était vraiment une équipe de m... avec Del Neri. Capable de n'importe qu'elle contre performance.

@declaubianco, tu as bonne mémoire pour les matches de poule.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Note : -3
haha et on parle d'un club qui a joué 7 finales de C1 pour n'en "gagner" que deux, la première dans un non- match complètement faussé par une tragédie, la deuxième dans un non-match très frileux et conclu aux tirs aux buts.

Une équipe qui a fait 9 matches nuls de suite en Europe...

Et on parle de "gagne", non mais les clowns sont de sortie
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Note : -2
Définition du foot par la Juve : "ce qui compte, c'est que le résultat arrange tout le monde"
pétère estévène Niveau : Loisir
Note : 2
Pour moi, y a trop d'enjeu pour que ça joue pas ptit bras... Je rejoins Charles (Le justicier, c'est bien ça?) sur ce point. J'aime bien le romantisme, mais de nos jours, c'est plus un fantasme qu'une réalité malheureusement.
declaubianco Niveau : CFA2
Note : 1
LaPaillade91, si c'est pour venir poster des conneries* pareils fallait pas te donner la peine de venir sur un article qui traite d'une équipe qui ne connait que la triche, sans palmarès...

iffhs :la juventus 2ème meilleure équipe du 20ème siècle.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Note : -2
NB : mon commentaire n'évoque ni même ne fait la moindre petite allusion à de la triche.

Je parle de gagne.

Et je préfère toujours une équipe qui prend le risque de perdre à une autre qui assure le match nul.
Note : 3
lapaillade91 tu es un vrai guignol comme c'est pas permis si j'écoute ce que tu écris tu te moque d'un club qui est allé 7 fois en final de la champions league ? sans compter les finals de coupe des coupes ou de l'uefa ?? Un club qui a marqué l'histoire du football merci pour ta grande culture footbalistique
Moi je parie Juve, ils ont tout à gagner avec ce match
Note : 2
@Justicier: c'est quoi ta définition de romantisme, ou plutôt quels clubs représentent cette vision du foot selon toi?
Je pose la question pour connaitre et comprendre ton avis, parce que même si je ne pense pas que la Juve soit LE club de romantiques du foot, je ne pense pas qu'il soit si peu enclin à l'être comme tu le dis.
Historiquement il y a quand même beaucoup de "beaux" joueurs qui ont porté les couleurs du club et un certain "style" représenté en premier lieu par la Juve de Boniperti, et par Gianni Agnelli.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr
0 29