Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Groupe E
  3. // Shakhtar Donetsk/Juventus

Shakhtar/Juve : ont-ils vraiment intérêt à faire match nul ?

Ce soir, le Shakhtar Donetsk et la Juve s’affrontent pour le dernier match de poule de la Ligue des champions. Avec un match nul, les deux équipes se qualifient et éliminent Chelsea. Mais est-ce vraiment une bonne opération pour les deux ?

Modififié
C’est le mot du début de semaine en Italie. « Biscotto » . Un mot que l'on peut difficilement traduire littéralement en français. « Le biscuit » . Un terme qui nous vient du monde hippique, à l’époque où l’on donnait à certains chevaux des biscuits contenant des substances illicites pour doper leurs performances et donc pour pouvoir arranger le résultat des courses. Il y aurait donc un risque de « biscotto » , ou de résultat implicitement arrangé, pour caractériser le match entre le Shakhtar Donetsk et la Juventus. De fait, un résultat « arrange » les deux clubs : le match nul. Un score qui permettrait aux deux formations de se qualifier tranquillement, sans pour autant changer le classement du groupe. La combine est évidemment tentante pour les deux clubs. Le Shakhtar terminerait ainsi en tête, et la Juve se contenterait de la deuxième place, passant quoi qu'il arrive devant Chelsea à la différence de buts particulière (en considérant que les Blues s’imposent face à Nordsjælland, ce qui, en ce moment, n’est même pas gagné d’avance). Tout bénef ? Bah, pas pour tout le monde, en fait. Si l’on y regarde de plus près, une victoire de la Juve « arrangerait » aussi les deux équipes. Mais en inversant les privilèges entre Ukrainiens et Italiens.

« Je suis très lié aux Italiens  »

De fait, c’est tout con, mais une victoire de la Juventus qualifie aussi les deux équipes. À la différence qu’en cas de succès turinois, c’est la Juve qui s’emparerait de la première place, laissant le Shakhtar à la deuxième position. Donc, résumons : le match nul arrange le Shakhtar Donetsk, la victoire bianconera arrange la Juventus. Dans les deux cas, les deux équipes se qualifient. Le seul résultat qui, en définitive, n’arrange pas les deux clubs, c’est une victoire du Shakhtar. Dans ce cas-là, Chelsea pourrait passer devant la Juventus en s’imposant à Stamford Bridge. Un match nul n’est donc pas la solution rêvée par les deux clubs, pas plus qu’une victoire de la Juventus, en tout cas. Reste maintenant à savoir si, dans cette Ligue des champions 2012/13, il vaut mieux terminer en tête de sa poule ou non. La deuxième place peut vous faire tomber sur la route du FC Barcelone, de Manchester United, de Málaga ou du Borussia Dortmund.

Mais attention ! Une première position ne met personne à l’abri non plus, puisque l’on peut se retrouver en huitièmes de finale contre le Real Madrid ou le Milan AC. Des clubs qui, même s’ils ne sont pas au top dans leur championnat respectif, sont toujours redoutables sur la scène européenne, surtout à partir des phases à élimination directe. On l’aura compris, le risque de «  biscotto  » est donc assez faible, bien que les cotes de paris favorisent de loin le match nul. Et c’est Mircea Lucescu, coach du Shakhtar, qui l’affirme. « Les biscuits ? Oui, j’aime ça, mais cela dépend le goût qu’ils ont, assure-t-il en souriant, en conférence de presse. Le football est le football, ce qui compte, c’est de gagner. Ce serait très important pour l’image du football ukrainien et pour celle du Shakhtar. Pour nous, c’est un véritable examen, contre un professeur qui s’appelle Juventus. » C’est aussi de cela dont ont peur les Anglais : Lucescu est très lié à l’Italie. Chelsea craint donc que le coach ne joue pas le coup à fond, histoire de ne pas faire de tort à la Juve. « Je suis très lié aux Italiens. Ce que pensent les Anglais ne m’intéresse pas » , a-t-il déclaré. Au moins un homme qui n’a pas peur d'afficher ses préférences.

Aussi une histoire de coefficient


Au-delà de la première ou de la deuxième place du groupe, et des éventuelles faveurs que chaque club pourrait faire à l’autre, il y a, en jeu, des points au classement UEFA. Depuis quelques saisons, l’Italie et l’Ukraine connaissent des paraboles totalement opposées. L’Italie chute (perte d’une place en Ligue des champions) tandis que l’Ukraine grimpe petit à petit, sous l’impulsion de clubs comme le Shakhtar, le Dynamo Kiev, mais aussi le Metalist Kharkov et, plus récemment, le Dnipro Dnipropetrovsk. L’Italie est aujourd’hui quatrième, tandis que l’Ukraine est septième (elle vient de passer devant la Russie et les Pays-Bas), avec pour objectif de venir challenger le Portugal et la France. Une victoire du Shakhtar Donetsk, dans ce match de prestige, offrirait encore des points précieux au pays.

Même chose pour la Juve qui, après avoir battu 3-0 Chelsea, champion d'Europe en titre, aura à cœur de s’imposer à nouveau, pour le coefficient UEFA certes, mais aussi pour sa série d’invincibilité en Coupe d’Europe, qui dure depuis mars 2010. « J’ai entendu certaines choses qui m’ont vraiment fait rire, assure le défenseur turinois, Leonardo Bonucci. La Juve est un club historique qui joue toujours pour gagner. Je comprends que les supporters de Chelsea aient peur de se faire éliminer de la compétition, mais ils ne peuvent s’en prendre qu’à leur propre équipe. Je suis persuadé que le Shakhtar ne nous fera pas de cadeaux. » Quoi qu’il en soit, la Juventus n’a pas intérêt à se présenter à la Donbass Arena en pensant que la qualification est déjà en poche. Ce serait tout de même sacrément con d’avoir mis une fessée à Chelsea et de se retrouver en Europa League au mois de février. Contre Genk, par exemple.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall il y a 6 heures La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT) il y a 15 heures La drôle de liste d'invités de la finale 34 Hier à 20:20 Modrić meilleur joueur du tournoi, Mbappé meilleur jeune 65
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 47 : Mbappé va rouler sur les Croates, des enfants racontent le Mondial et la revanche belge Hier à 09:07 Rooney inspire DC United 3