1. //
  2. // 8es
  3. // Leicester-Séville

Shakespeare, le conte d'hiver

Arrivé en pompier de service après le licenciement de Claudio Ranieri il y a trois semaines, Craig Shakespeare a été confirmé dimanche à son poste de numéro un à Leicester alors que les Foxes jouent leur avenir européen mardi soir contre Séville.

Modififié
Personne ne s'attendait à ça. Pas comme ça, pas maintenant, pas après tout ce qui avait été fait jusqu'ici. Au fond, ce devait être un vol retour normal au cœur d'une saison qui ne l'est pas. L'histoire se sera donc terminée comme ça, dans la nuit du 22 au 23 février dernier, après un voyage européen pas si mal maîtrisé à Séville (1-2). Pour la première fois de son histoire, Leicester a une balle de quart de finale au bout du fusil mardi soir au King Power Stadium grâce au but de Jamie Vardy inscrit lors de la manche aller au Sánchez Pizjuán. Mais depuis, tout a changé. En rentrant de Séville le 22 février dernier, Claudio Ranieri est avec ses hommes dans l'avion. Le groupe arrive à Leicestershire, où se situe l'aéroport des East Midlands, mais c'est le bordel : la soute de l'avion ne s'ouvre pas. L'ensemble du groupe file dans un hôtel local, commence à débriefer son huitième de finale aller de Ligue des champions et basta, chacun chez soi. La suite est racontée par Craig Shakespeare : « Je suis rentré chez moi et j'ai reçu un appel de Jon [Rudkin, le directeur sportif des Foxes, ndlr] peut-être dix minutes avant que l'information ne tombe dans les médias. Il m'a demandé de prendre l’intérim pour le prochain match contre Liverpool. »


Cette scène, Shakespeare l'a racontée lors de sa présentation à la presse au lendemain du déboulonnage du héros. Claudio Ranieri a été viré, dégagé, un peu plus de neuf mois après avoir posé Leicester sur le premier podium de champion de son histoire. Plusieurs versions fusent alors : certains cadres auraient formé une résistance interne pour faire sauter le guide, Craig Shakespeare, adjoint de Ranieri depuis le début, se serait friter avec l'Italien après un nul à Copenhague en novembre... Ce qui interroge sur l'instant, c'est le timing. La décision, elle, ne peut surprendre au milieu du foot moderne. Personne ne sait vraiment ce qui a poussé la famille Srivaddhanaprabha à se séparer de Ranieri à cet instant. Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est que l'adjoint a tué le numéro un et qu'il vient d'être confirmé à son poste jusqu'à la fin de saison après deux succès convaincants contre Liverpool (3-1) et Hull City (3-1). Et s'il fallait retenir une phrase, ce serait celle-ci, prononcé par Shakespeare après la victoire contre les Reds : « Claudio aurait simplement dit : "C'est ça le football." »

Le gros doudou


Oui, le football, c'est devenu ça : un truc sans sentiment où le temps s'est réduit et où un entraîneur champion peut se faire lourder moins de neuf mois après un sacre. Et alors ? Il faut s'adapter, simplement. Dans sa lettre de départ, Claudio Ranieri n'a pas vraiment boxé contre cette sensation : « Hier, mon rêve est mort. Après l'euphorie d'une saison dernière couronnée d'un sacre en Premier League, tout ce dont je rêvais était de rester à Leicester City, un club que j'aimerai pour toujours. Je suis triste qu'il n'en soit finalement pas ainsi. » Puis, l'Italien a remercié sa femme, les hommes qui l'ont accompagné, la presse et les supporters. Pas un mot pour Craig Shakespeare, faut pas déconner non plus. Le suspense restera donc total, Ranieri, c'est fini. Place à la grosse tête de Shakespeare, ses gros doigts et son verbe grave.


Jusqu'ici, sa vie se résumait à l'ombre derrière les larges épaules, que ce soit celles de Nigel Pearson – qu'il avait suivi à Hull entre 2010 et 2011 – et donc celles de Claudio Ranieri ensuite. Mais le natif de Birmingham sentait que c'était son heure et que le club qu'il défend depuis son arrivée en 2008 était en danger. Joueur, le bonhomme était un milieu honnête et travailleur. Mais comment est l'entraîneur ? « Il a toujours cherché à créer un pont entre l'entraîneur et les joueurs. C'est la mission principale d'un numéro deux et il le faisait parfaitement. Sa force, c'est qu'il a toujours été honnête, donc les joueurs ont une confiance absolue en lui au point de venir à l'entraînement avec le sourire tous les jours. Lui, c'était la clé. » Voilà les mots utilisés par l'ancien international suisse Bruno Berner, passé par Leicester entre 2008 et 2012, dans les colonnes du Leicester Mercury. Un gros doudou pour une mission sauvetage donc.

Comme Barton et Di Matteo ?


Le choix d'installer Craig Shakespeare sur le banc des Foxes jusqu'à la fin de la saison, malgré les contacts avec Roy Hodgson ou Guus Hiddink, se justifierait avant tout pour ça, les bons résultats ne faisant qu'appuyer la décision. Pour la famille Srivaddhanaprabha, c'était également l'assurance d'un soutien total des supporters, Shakespeare était une gueule connue de tous. Une preuve ? Lors de la victoire face à Hull début mars, permettant à Leicester de respirer un peu plus loin de la zone rouge, le King Power Stadium a commencé à hurler des « faites-le signer, faites-le signer » qui racontaient beaucoup de choses.


Pour l'adhésion publique, c'est donc gagné. Et en interne, Shakespeare a reçu le soutien de tous, de Danny Drinkwater – « On aurait soutenu n'importe quel nouvel entraîneur, mais Shakes peut-être plus que les autres. Il nous connaît par cœur. » – à Danny Simpson – « C'est un super entraîneur, un super gars et il a pris le rôle de coach naturellement. » Simplement, en revenant aux bases, en éjectant certaines recrues de l'été dernier (Ahmed Musa) et en réintégrant certains héros du titre comme Shinji Okazaki. Certaines attitudes ne trompent pas, comme de voir Riyad Mahrez défendre de nouveau. De l'avis de tous, Craig Shakespeare était donc le meilleur choix, le plus simple pour tous, pour assurer la transition et permettre à Leicester de passer une fin de saison loin des eaux troubles. Comme Roberto Di Matteo avant lui ou Tony Barton en 1982, le voilà avec une campagne européenne à gérer et finir. Et pourquoi ?

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Leicester-Séville

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    Romansochaux Niveau : Ligue 2
     //  10:51  //  Amoureux de Sochaux
    Note : -1
    Beaucoup de bruits pour rien.
    Vous parlez de Mahrez qui se remet à défendre mais c'est très dur de croire au fait que les joueurs fassent exprès de ne pas tout donner parce qu'ils ne s'entendent pas avec l'entraineur.

    J'ai surtout l'impression qu'ils étaient tombés dans un certain confort et que les dirigeants ont envoyé un message pour dire que personne n'était à l'abri.
    Marrini
    Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/a0aXVa
    Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 1
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
    mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21