En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Leicester-Séville

Shakespeare, le conte d'hiver

Arrivé en pompier de service après le licenciement de Claudio Ranieri il y a trois semaines, Craig Shakespeare a été confirmé dimanche à son poste de numéro un à Leicester alors que les Foxes jouent leur avenir européen mardi soir contre Séville.

Modififié
Personne ne s'attendait à ça. Pas comme ça, pas maintenant, pas après tout ce qui avait été fait jusqu'ici. Au fond, ce devait être un vol retour normal au cœur d'une saison qui ne l'est pas. L'histoire se sera donc terminée comme ça, dans la nuit du 22 au 23 février dernier, après un voyage européen pas si mal maîtrisé à Séville (1-2). Pour la première fois de son histoire, Leicester a une balle de quart de finale au bout du fusil mardi soir au King Power Stadium grâce au but de Jamie Vardy inscrit lors de la manche aller au Sánchez Pizjuán. Mais depuis, tout a changé. En rentrant de Séville le 22 février dernier, Claudio Ranieri est avec ses hommes dans l'avion. Le groupe arrive à Leicestershire, où se situe l'aéroport des East Midlands, mais c'est le bordel : la soute de l'avion ne s'ouvre pas. L'ensemble du groupe file dans un hôtel local, commence à débriefer son huitième de finale aller de Ligue des champions et basta, chacun chez soi. La suite est racontée par Craig Shakespeare : « Je suis rentré chez moi et j'ai reçu un appel de Jon [Rudkin, le directeur sportif des Foxes, ndlr] peut-être dix minutes avant que l'information ne tombe dans les médias. Il m'a demandé de prendre l’intérim pour le prochain match contre Liverpool. »


Cette scène, Shakespeare l'a racontée lors de sa présentation à la presse au lendemain du déboulonnage du héros. Claudio Ranieri a été viré, dégagé, un peu plus de neuf mois après avoir posé Leicester sur le premier podium de champion de son histoire. Plusieurs versions fusent alors : certains cadres auraient formé une résistance interne pour faire sauter le guide, Craig Shakespeare, adjoint de Ranieri depuis le début, se serait friter avec l'Italien après un nul à Copenhague en novembre... Ce qui interroge sur l'instant, c'est le timing. La décision, elle, ne peut surprendre au milieu du foot moderne. Personne ne sait vraiment ce qui a poussé la famille Srivaddhanaprabha à se séparer de Ranieri à cet instant. Ce qu'on sait aujourd'hui, c'est que l'adjoint a tué le numéro un et qu'il vient d'être confirmé à son poste jusqu'à la fin de saison après deux succès convaincants contre Liverpool (3-1) et Hull City (3-1). Et s'il fallait retenir une phrase, ce serait celle-ci, prononcé par Shakespeare après la victoire contre les Reds : « Claudio aurait simplement dit : "C'est ça le football." »

Le gros doudou


Oui, le football, c'est devenu ça : un truc sans sentiment où le temps s'est réduit et où un entraîneur champion peut se faire lourder moins de neuf mois après un sacre. Et alors ? Il faut s'adapter, simplement. Dans sa lettre de départ, Claudio Ranieri n'a pas vraiment boxé contre cette sensation : « Hier, mon rêve est mort. Après l'euphorie d'une saison dernière couronnée d'un sacre en Premier League, tout ce dont je rêvais était de rester à Leicester City, un club que j'aimerai pour toujours. Je suis triste qu'il n'en soit finalement pas ainsi. » Puis, l'Italien a remercié sa femme, les hommes qui l'ont accompagné, la presse et les supporters. Pas un mot pour Craig Shakespeare, faut pas déconner non plus. Le suspense restera donc total, Ranieri, c'est fini. Place à la grosse tête de Shakespeare, ses gros doigts et son verbe grave.


Jusqu'ici, sa vie se résumait à l'ombre derrière les larges épaules, que ce soit celles de Nigel Pearson – qu'il avait suivi à Hull entre 2010 et 2011 – et donc celles de Claudio Ranieri ensuite. Mais le natif de Birmingham sentait que c'était son heure et que le club qu'il défend depuis son arrivée en 2008 était en danger. Joueur, le bonhomme était un milieu honnête et travailleur. Mais comment est l'entraîneur ? « Il a toujours cherché à créer un pont entre l'entraîneur et les joueurs. C'est la mission principale d'un numéro deux et il le faisait parfaitement. Sa force, c'est qu'il a toujours été honnête, donc les joueurs ont une confiance absolue en lui au point de venir à l'entraînement avec le sourire tous les jours. Lui, c'était la clé. » Voilà les mots utilisés par l'ancien international suisse Bruno Berner, passé par Leicester entre 2008 et 2012, dans les colonnes du Leicester Mercury. Un gros doudou pour une mission sauvetage donc.

Comme Barton et Di Matteo ?


Le choix d'installer Craig Shakespeare sur le banc des Foxes jusqu'à la fin de la saison, malgré les contacts avec Roy Hodgson ou Guus Hiddink, se justifierait avant tout pour ça, les bons résultats ne faisant qu'appuyer la décision. Pour la famille Srivaddhanaprabha, c'était également l'assurance d'un soutien total des supporters, Shakespeare était une gueule connue de tous. Une preuve ? Lors de la victoire face à Hull début mars, permettant à Leicester de respirer un peu plus loin de la zone rouge, le King Power Stadium a commencé à hurler des « faites-le signer, faites-le signer » qui racontaient beaucoup de choses.


Pour l'adhésion publique, c'est donc gagné. Et en interne, Shakespeare a reçu le soutien de tous, de Danny Drinkwater – « On aurait soutenu n'importe quel nouvel entraîneur, mais Shakes peut-être plus que les autres. Il nous connaît par cœur. » – à Danny Simpson – « C'est un super entraîneur, un super gars et il a pris le rôle de coach naturellement. » Simplement, en revenant aux bases, en éjectant certaines recrues de l'été dernier (Ahmed Musa) et en réintégrant certains héros du titre comme Shinji Okazaki. Certaines attitudes ne trompent pas, comme de voir Riyad Mahrez défendre de nouveau. De l'avis de tous, Craig Shakespeare était donc le meilleur choix, le plus simple pour tous, pour assurer la transition et permettre à Leicester de passer une fin de saison loin des eaux troubles. Comme Roberto Di Matteo avant lui ou Tony Barton en 1982, le voilà avec une campagne européenne à gérer et finir. Et pourquoi ?

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Leicester-Séville

    Par Maxime Brigand
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article


    lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
    Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 18 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 32 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 10
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
    lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34