Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Seydou Keita

Seydou Keita heureux pour le Mali

Modififié
La victoire d'Ibrahim Boubacar Keita, élu mercredi à la présidence du Mali avec près de 77,6% des voix, a fait un heureux : Seydou Keita. Exilé en Chine au Dalian Aerbin, le capitaine de la sélection nationale a confié à RFI avoir été rassuré par le bon déroulement global de l’élection présidentielle.

« Avant les élections, j’étais très inquiet, mais aujourd’hui, je suis fier. Les deux tours se sont dans l’ensemble bien passés. On pouvait craindre que les élections se déroulent mal et que de nouveaux conflits en découlent... Mais je crois que nous avons donné une belle image de notre pays après ce scrutin. »

L'ancien joueur du FC Barcelone, qui distille désormais des caviars non convertis à Guillaume Hoarau, se veut maintenant tourné vers l'avenir : « Il faut être solidaire et il faut être uni. On en a besoin, car les dossiers qui attendent notre pays vont être difficiles à gérer. Nous avons besoin d’union, mais aussi de pardon » , a-t-il affirmé.

La star du football malien, demi-finaliste de la dernière Coupe d'Afrique des nations, a ensuite expliqué se tenir à disposition de sa patrie : « Le Mali est un beau pays et je souhaite qu’il s’en sorte. C’est mon pays. Je l’adore. Hier, on était perdants. Aujourd’hui, je veux que l’on soit tous gagnants. Je ne suis qu’un footballeur, mais si je peux aider, je serai toujours là. Je ne suis pour personne, je suis pour mon pays. »


Pour rappel, le Mali connaît depuis le mois de mars 2012 une grave période d'instabilité politique et sécuritaire, notamment entre ethnies, sous la pression de groupes djihadistes qui ont pris le contrôle du Nord avant l'intervention française. CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier