En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du Roi
  2. // Demies
  3. // Séville-Leganés (2-0)

Séville se hisse en finale de la Coupe du Roi

Modififié

Séville 2-0 Leganés

Buts : Correa (15e) et Vázquez (90e) pour Séville

Et c’est ainsi que se termine le parcours de Leganés.

Tombeur de Villarreal en huitièmes de finale, puis du Real Madrid en quarts, Leganés était la véritable sensation de cette Coupe du Roi. Malheureusement pour les Pepineros, la marche du Ramón Sánchez Pizjuán était un tout petit peu trop haute pour eux.

Et pourtant, en face, le FC Séville, giflé 5-1 ce week-end à Eibar, n’était pas dans un grand soir. Mais deux hommes étaient très en forme : Luis Muriel et Joaquín Correa. Intenable durant toute la rencontre, l’attaquant colombien pénètre dans la surface avant de servir en retrait son collègue argentin, qui ouvre logiquement la marque (1-0, 15e). Bis repetita trente minutes plus tard, mais le latéral droit, Tito, dégage sur sa ligne la frappe de Joaquín Correa (41e).

Leganés et Séville remettent ça à plus tard

Dominé sur le plan de la possession, Leganés est pourtant loin d’être largué, puisque les coéquipiers de Claudio Beauvue ne concèdent que très peu d’occasions. Le problème, c'est que les Pepineros sont loin de se montrer dangereux et n’arrivent pas à transpercer le mur andalou. Obligé de marquer pour accrocher la prolongation, Leganés abat alors ses dernières cartes offensives. Une tactique qui s'avère contre-productive : sur un contre parfaitement mené, Franco Vázquez fait trembler les filets de Nereo Champagne (2-0, 90e) et scelle le sort de cette rencontre.

Le FC Séville retrouve la finale de la Coupe du Roi, deux ans après l'avoir perdue en prolongation face au Barça (2-0).



Séville (4-3-3) : Rico - Navas, Mercado, Lenglet, Escudero - Vázquez, N'Zonzi, Banega (Pizarro, 84e) - Sarabia (Layún, 74e), Muriel (Ramirez, 80e), Correa. Entraîneur : Vincenzo Montella.
Leganés (4-3-3) : Champagne - Tito (Mantovani, 84e), Bustinza, Siovas, Rico - Eraso (Brasanac, 58e), Pérez, Gabriel - El Zhar, Beauvue, Amrabat (Garcia, 73e). Entraîneur : Asier Garitano.


SO
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:01 Tony Chapron est en arrêt maladie 41 Hier à 13:27 Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 23 Hier à 12:18 Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 8
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 17 février Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 samedi 17 février La panenka ratée de Diego Castro en Australie 20