1. //
  2. //
  3. // Séville-Real Madrid

Séville, réel rebelle ?

Deuxièmes de Liga, les Andalous ont toutes les cartes en main pour stopper l’hégémonie du trio Real-Barcelone-Atlético. À commencer par leur coach et leur effectif, encore renforcé par l’arrivée de Stevan Jovetić.

Modififié
Real Madrid. FC Barcelone. Atlético de Madrid. Voilà le triumvirat qui, chaque année, est destiné aux trois premières places du championnat espagnol. Cela fait des années que c’est ainsi, et rien ne laissait augurer un changement de logique cette saison. Pour trouver un trio différent, il faut remonter à 2011-2012, lorsque Valence a piqué la dernière place du podium aux Colchoneros. Et pour voir l’une des deux premières échapper aux imposants Madrid-Barça, rétropédalage en 2007-2008, lorsque Villarreal chope la place de dauphin derrière la Maison-Blanche. C’est dire si les premières places sont chères en Liga. Or, cette saison, un espoir naît du côté de Séville. Quatrième budget derrière ceux des mastodontes, le FC Séville joue actuellement les voyous en squattant le troisième rang (le Barça lui a piqué sa 2e place en cognant Las Palmas en match avancé). Auteurs d’une première partie de parcours plus que convaincante – onze victoires, trois nuls, trois défaites –, les Palanganas posséderaient, s'ils l'emportent ce soir, une unité d’avance sur des Catalans en pseudo crise, et cinq sur l’Atlético qui commence doucement à se réveiller. Après dix-sept journées, l’objectif est donc de détruire la hiérarchie installée. La question bête est la suivante : vont-ils le faire ?

Sampaoli, les idées et la gagne


L’avantage principal de Séville se nomme Jorge Sampaoli. Après le départ d’Unai Emery cet été, certains ont pu craindre le pire. Le club espagnol restait sur trois victoires en Ligue Europa d’affilée, et son technicien, en place depuis trois ans, foutait le camp avec toutes ses certitudes. Certes, Sampaoli débarquait avec une réputation flatteuse de coach amoureux du beau jeu, mais allait-ce s’avérer suffisant pour convaincre les sceptiques ? Mieux que tout ça. En amenant sa science du football et son regard étranger, l’Argentin a imposé une superbe philosophie tout en obtenant des résultats. Aujourd’hui, le Séville de Sampaoli représente la troisième attaque du championnat (36 buts, soit plus de deux buts par match dont 70% dans le jeu), surexploite le jeu au sol (84% de passes courtes) et prive de ballon l’adversaire (près de 60% de possession en moyenne) en s’efforçant de rester vertical.


Résultats : un 3-5-2 hyper offensif et des matchs passionnants à regarder (12,5 tirs tentés par match contre 11 concédés). Une première bataille gagnée par le coach, qui a apprécié le constat dans les colonnes d'un Marca l’interrogeant sur son avenir : « Je suis bien ici, je me bats pour les titres, je suis en osmose avec le directeur sportif. Je suis heureux que les gens de Séville viennent au stade pour voir une équipe sans peur, avec l’envie de jouer au football. Qu’ils voient un bon spectacle chaque fois qu’ils viennent au Sánchez-Pizjuán. » Sampaoli a d’ailleurs déjà fait mieux que son successeur sur le plan européen en se qualifiant pour les huitièmes de finale dans un groupe pas si facile que ça (Juventus Turin, Lyon et Dinamo Zagreb).

Jovetić, une arme parmi tant d'autres


Surtout, le champion d’Espagne 1946 se donne les moyens de ses ambitions. Après un mercato estival réussi sur presque tous les fronts, le club s’est offert Stevan Jovetić, prêté jusqu'à la fin de la saison par l’Inter Milan avec option d'achat (quatorze millions d’euros). Le Monténégrin, dont le profil devrait parfaitement s’adapter aux exigences sampaoliennes et qui a déjà ouvert son compteur but, vient renforcer une ligne d’attaque déjà composée de Luciano Vietto, Wissam Ben Yedder, Victor Vitolo, Ganso ou encore Samir Nasri. Suffit de renouveler le contrat de Steven N'Zonzi, clé du milieu de terrain courtisée par la Juve, et empêcher le départ de Monchi, directeur sportif qui souhaiterait rejoindre la Roma, afin que le tableau soit parfait. Pour la première mission, Monchi a rassuré en conférence de presse : « Nous sommes optimistes pour la prolongation de N'Zonzi. Le joueur est satisfait du traitement qu'il a reçu du club et nous faisons le maximum pour obtenir un accord avec son père et lui. Nous espérons que nous aurons bientôt des nouvelles positives. »

Sevilla 😀

Une photo publiée par Stevan Jovetić (@sj10___) le


Reste que Séville, s’il veut jouer les gros bras jusqu’au bout, doit prouver qu’il peut montrer les muscles face... aux gros bras. En trois confrontations contre le Real Madrid cette saison, Séville a ainsi perdu deux fois pour un nul (3-2 en Supercoupe d'Europe, 3-0 et 3-3 en Coupe du Roi). Idem contre le Barça (2-0 et 3-0 en Supercoupe d’Espagne, 1-2 en Liga). En C1, les Andalous se sont pris les pieds dans le tapis contre la Juventus à deux reprises (1-1, puis 1-3). Finalement, la bande de Saompaoli n’a remporté qu’une seule rencontre de prestige : contre l’Atlético de Madrid, sur le plus petit des scores. À elle d'élever son niveau au moment opportun pour réellement embêter les favoris. Dès ce soir.

Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Strapontin21 Niveau : CFA2
Si l'équipe continue à sévir comme elle Séville. Ça peut le faire.
Bon dimanche!
"Reste que Séville, s’il veut jouer les gros bras jusqu’au bout, doit prouver qu’il peut montrer les muscles face... aux gros bras."

Je n'ai jamais compris ce genre de raisonnement. Gagner contre le Real te fait gagner trois points mais pareil si Seville gagne contre Osasuna ou Grenade, ça fait trois points.

Quelqu'un peut m'expliquer ce qu'apporte une victoire (au mieux) symbolique mais inutile si tu ne remportes pas les 37 autres matchs de la saison ?
clement6628 Niveau : CFA
Ca fait +3 par rapport à ton adversaire qui lui en marque 0.
Mais c'est évident que si tu perds pleins d'autres matchs derrière, ça a moins d'intérêt.
Mais dans un championnat comme celui d'Espagne où le Barca et le Real gagnent 95% de leurs matchs, mieux vaut réussir les confrontations directes... en plus de gagner les autres matchs. En l'espèce, si le Real bat deux fois Séville, un +6 est pratiquement impossible à rattraper face à cet adversaire.
VascoVince Niveau : DHR
Je te rejoins là dessus.
A l'époque où la Serie A était le meilleur championnat du monde, il y avait une interview d'un français (impossible de me souvenir qui) qui disait "Le calcio se gagne contre les petites équipes", puis il avait développé que les chocs donnaient plus ou moins lieux à des partages de points sur l'aller-retour (l'italie de l'époque certes) mais que des défaites ou nuls contre les équipes moyennes ou de bas de tableau te faisait décrocher.
2 réponses à ce commentaire.
pascounet Niveau : DHR
en debut de saison l'ami Ganso a eu sa chance et depuis il est sur le banc
j'ai pas trop suivi mais c'est du à une blessure? ou son niveau de jeu ?
je l'ai vu jouer quelquefois Ganso, et pour l'instant il a du mal à s'imposer. Après, c'est sa première saison en Europe, à voir sur la durée.
La clé c'est clairement NZonzi qui fait une saison de patron en sentinelle devant la défense, et aussi le rendement des latéraux (Escudero, Mariano) qui avalent les kilomètres sur le côté.
Pour avoir regardé quelques matchs de Séville, je trouve que l'équipe est trop naïve face au Real ou au Barça. Leur force est très clairement offensive et cela marche face aux autres clubs, mais face aux 2 gros, la marche est trop haute (pour l'instant).

Ils jouent leur jeu (ce qui est tout à fait louable et respectable) mais l'adversaire a l'intelligence de s'adapter à ce système qu'il a anticipé avant le match grâce à la vidéo. D'autant que le Real et le Barça ont des joueurs très forts. Et donc, ils ont tout ce qu'il faut pour contrer Séville.

Lors de Séville-Barça, les sévillans avaient ultra-dominé la 1ère mi-temps mais n'avaient marqué qu'un seul but. Barcelone avait limité la casse et n'a jamais paniqué. Ils ont pu reprendre le jeu à son compte en deuxième mi-temps et gagner 2-1. Séville n'a pas su adapter son jeu au score. Je pense que c'est là qu'ils ont une marge de progression.
Rising_Simba Niveau : Loisir
Tu as tout à fait raison. Séville joue leur jeu qu'importe leur adversaires c'est pour ça que pour moi ils ne sont pas encore prêt pour sérieusement être au niveau du Real-Barca.
Tactiquement ils ne sont pas encore complets et il leur manque soit un grand buteur soit une ou deux très fortes individualités capable d'être décisif à eux seul pour être complet.

Ils sont bon collectivement mais ne savent faire que jouer offensif avec beaucoup d'allant et de pressing. C'est le profil des équipes "surprise" ou frisson mais celles de leur rang qui arrivent à décrocher un autre gros trophée que la Ligue Europa étaient soit plus complètes et plus malignes tactiquement (Porto de Mourinho) soit avait un très grand buteur pour mettre 2 ou 3 buts au lieu d'un dans les périodes de domination et pour en mettre un quand l'équipe ne dominait pas.
2 réponses à ce commentaire.
il y a 33 minutes Le 200e but en Premier League de Rooney 6
il y a 7 heures Un lob de soixante mètres en Angleterre 3 il y a 8 heures Le CSC gênant de Wycombe 12 il y a 8 heures Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 37 il y a 11 heures Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 12
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 20:54 L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 Hier à 19:06 Kembo Ekoko à Bursaspor 3 Hier à 18:17 La bastos de Marcos Alonso 3 Hier à 16:53 Il foire sa panenka à la 96e minute 21 Hier à 13:45 La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4
Hier à 12:40 Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 Hier à 11:46 Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 Hier à 11:19 Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 Hier à 10:18 La demi-volée de Gignac 10 Hier à 09:01 Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23