Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Seville/Porto en affiche

Les 16èmes vont déjà nous délester de deux belles pointures avec les affiches Naples / Villarreal et surtout Séville / Porto. L'Europe de l'Est s'en sort bien et l'Angleterre a eu de la chance au tirage.

Modififié
Les « grosses affiches »

Naples / Villarreal & FC Séville / FC Porto

Deux affiches entre prétendants au titre pour cette C3. L'Italie peut logiquement redouter l'élimination de son seul représentant dans la petite soeur des coupes européennes face à une équipe espagnole qui reprend le témoin à un Atletico Madrid déjà passé à la trappe.

Séville / Porto c'est tout simplement une affiche entre le vainqueur des éditions 2006 et 2007 contre un FC Porto qu'on peut légitimement afficher comme le favori de cette C3 (phase de poules quasi-parfaite, 16 points sur 18, une grosse expérience européenne et le duo de tueurs Hulk-Falcao).



Les affiches de Lisbonne

Benfica / Stuttgart & Glasgow Rangers / Sporting

Deux matches entre équipes rompues à l'exercice européen. Pas des cadors non plus mais toujours des matches indécis. Avantage peut-être au Sporting qui joue son match retour à domicile.


Le tirage léger des Anglais

Aris Salonique / Manchester City & Sparta Prague / Liverpool

Le hasard des boules a remis un peu de baume au coeur d'Anglais qui se considèrent “volés” par la FIFA. Les mains de l'UEFA ont été plus légères. Liverpool va s'en sortir facile face à une équipe tchèque qui a toujours du mal à voyager. De son côté, City va juste devoir gérer son match aller et son inexpérience sur le plan européen. Petite déception : le Pius N'Diefi américain, Freddy Adu, a quitté l'Aris Salonique et ne sera pas de la partie (il est actuellement au chômage, si ça intéresse quelqu'un...).

L'affiche à l'ancienne

Anderlecht / Ajax

Une affiche qui sent les seventies entre Belges et Hollandais. Anderlecht a subi la loi du Zénith dans le groupe C (6 matches, 6 victoires, 3 buts par matches) et a obtenu sa qualification lors de la dernière journée. L'Ajax a assuré l'essentiel en phase de poules de la C1, laissant comme prévu filer le Real et le Milan.

L'affiche diffusable sur NT1

Lech Poznan / Sporting Braga

Si ce match-là vous tente... Une équipe de Polonais avec un serial buteur letton capable d'éliminer la Juve face à une équipe portugaise au budget d'Evian-Thonon-Gaillard.

Les repas d'affaires helvético-russes

FC Bâle / Spartak Moscou et Young Boys Berne / Zénith

La Russie va donc retrouver la Suisse, après un premier épisode heureux et satisfaisant (pays désigné pour accueillir la Coupe du Monde 2022). Ça va encore se jouer dans les hôtels à coup de top model blonde à robe léopard tout ça.

Les affiches qui peuvent valoir le détour

Metalist Kharkov / Leverkusen

Le Metalist, c'est un peu comme le Chakhtior : un peu de Brésil (le milieu Edmar est à suivre), du pognon, un fonds de jeu et du froid. Les Ukrainiens, drivés par l'ancien sélectionneur national Myron Markevich, ont sorti la Sampdoria de leur groupe, et auraient pu partir avec la 1ère place sous le bras sans une courte défaite contre le PSV. En championnat, le Metalist bataille avec le Dynamo Kiev pour la place de dauphin. Leverkusen mène quant à lui le peloton de chasse en Bundesliga derrière Dortmund.



Rubin Kazan / Twente

Un match entre refoulés de la C1. Les Hollandais n'avaient pas démérité dans le groupe A pas franchement simple (Werder, Inter et Tottenham). Ils ont seulement pris une toise contre les Spurs (4-1) à White Hart Lane, comme les trois autres du groupe. Pour le reste, c'était plutôt solide et pas ridicule (courte défaite à San Siro, victoire à Brême, nul génial contre Tottenham). Kazan sera lui sans doute revanchard, n'ayant pas réussi à sortir du groupe du Barça, doublé pour la 2è place par Copenhague.



Les matches qui sentent les débordements

Besiktas / Dynamo Kiev & PAOK Salonique / CSKA Moscou

Les avant-matches seront à suivre. Des Turcs, des Grecs chauds comme la braise dès qu'il s'agit de parler Europe et un peu de racisme dans le camp d'en face. Cocktail molotov assuré.


A lire : Les tirages des clubs français

Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 14
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi
Podcast Football Recall Épisode 48: Mbappé, merci ; Lloris, oups ; Deschamps, président : émission exceptionnelle de Football Recall lundi 16 juillet La danse de la deuxième étoile !! (via Facebook SO FOOT)
À lire ensuite
De minces chances