1. //
  2. // 8es
  3. // Leicester-Séville

Séville, pas le moment de trembler

Favori face à Leicester pour atteindre les quarts de finale de Ligue des champions, le FC Séville doit tout de même se méfier. Car cette saison, l’équipe de Jorge Sampaoli affiche plusieurs visages et a tendance à déjouer lorsque la pression monte.

Modififié
Deux défaites en 2017, huit rencontres d’affilée sans revers, une troisième place en Liga et toujours en course en Ligue des champions. Actuellement, le contrat du FC Séville est tout à fait respecté. Pas loin des gros bras madrilène et barcelonais en championnat qui ne parviennent pas à le décrocher, le quintuple vainqueur de la Ligue Europa s’apprête même à vivre une fin de saison plus qu’excitante. Ajoutez à ça que la bande de Jorge Sampaoli propose un jeu de qualité, et vous obtenez un bilan largement positif. Bien davantage, en tout cas, que celui de Leicester, son concurrent du jour. Champions d’Angleterre en titre, les Foxes se battent aujourd’hui pour leur survie en Premier League, ont perdu leur papa Claudio Ranieri, ont rapidement chuté dans les coupes nationales et ont perdu presque 50% de leurs matchs. Dont la première confrontation face aux Espagnols il y a trois semaines (2-1). Suffisant pour dire que ce huitième de finale retour est d’ores et déjà plié ?

Pas en réussite contre les gros


Pas vraiment, non. Car au-delà du score serré et du retour en forme des Anglais, qui retrouvent un peu de couleur depuis la prise en main de Craig Shakespeare, c’est surtout la capacité de Séville à maîtriser une partie quand l’intensité monte qui pose question. Car même s’ils savent parfois gagner moche (contre l’Athletic Bilbao par exemple), Samir Nasri et ses collègues ne se montrent pas hyper sereins lorsque arrive un grand rendez-vous. Sur la scène nationale, les Blanc et Rouge se sont ainsi inclinés lors des trois confrontations contre le Barça, et n’en ont remporté qu’une contre le Real Madrid (2-1 dans la douleur la plus totale) en quatre occasions (deux revers). Sur le plan continental, les Sévillans ont également galéré. Surtout quand l’enjeu était primordial. Sans franche réussite contre la Juventus Turin (un nul 0-0 à l’extérieur et une défaite 1-3 à domicile), Adil Rami et compagnie se sont fait peur jusqu’au bout, avec une dernière journée disputée à Lyon où un revers les aurait éliminés. Résultat : un 0-0 irrespirable marqué par 24 frappes et deux transversales concédées.


Plus globalement, Séville semble parfois coupable de gâcher 90 minutes d’effort et de beau jeu en une fraction de seconde. En déplacement au Deportivo Alavés en début de semaine dernière, Sampaoli a ainsi vu sa team dominer son adversaire et prendre logiquement les devants avant de lâcher deux points bêtement à la suite d'une bourde regrettable de Sergio Rico.

Vidéo

Même scénario face à Leicester durant le huitième de finale de C1 aller. Opposés à des Anglais venus pour défendre et tenter leur chance en contre, les Andalous ont tenu la balle 72% du temps, ont réussi 87% de leurs passes (contre 65 %), ont tiré 22 fois au but, ont fait briller Kasper Schmeichel, lui ont collé deux caramels par Pablo Sarabia et Ángel Correa, ont raté un penalty... avant de remettre les Foxes dans la course à la qualification en laissant Jamie Vardy marquer sur sa seule et unique frappe de la rencontre. Un but à l’extérieur frustrant qui pourrait avoir son importance au moment de gérer ses nerfs au King Power Stadium.

Vidéo

« Nous avons été très supérieurs dans le déroulé du match, avec une dizaine d'occasions nettes, mais nous n'avons pas creusé l'écart autant que nous le souhaitions et ils ont fini par marquer, regrettait d’ailleurs Sampaoli en conférence de presse après la partie. Il faut attendre le match retour, qui sera difficile comme ce soir, mais je crois que mon équipe méritait mieux. (...) Se créer autant d'occasions contre un adversaire aussi regroupé derrière n'est pas facile et mon équipe y est parvenue. Hélas, elle n'a pas eu la chance de marquer plus. Le football est comme ça. » Les joueurs sévillans vont donc devoir se montrer aussi réalistes que leur coach et montrer qu’ils n’ont peur d’aucun défi afin de ne pas sortir prématurément de l'épreuve. Ce dont ils sont largement et évidemment capables : après tout, ce sont tout de même eux qui ont stoppé l’invraisemblable invincibilité du Real Madrid. Et ce sont également eux qui bousculent en ce moment la hiérarchie imposée depuis des années en Espagne.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Leicester-Séville

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié




    Dans cet article

    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA
    Je pense pas que Séville va gagner ce soir. Peut être aller gratté un petit nul et donc se qualifier mais sa va être chaud pour eux. Je sais si Nasri va jouer mais c'est pas du tout la même quand il est pas la . Je vais poser un petit billet sur Leicester ne perd pas
    Je suis d'accord avec tous ce que l'article dit sur les "défauts" de Séville cette saison notamment contre les gros mais à mon avis cela importe peu CETTE saison, ce que réalise Sampaoli a la tête de cette équipe pour sa première saison en europe et en ayant remanié la moitié de l'effectif et transfiguré l'animation est tout bonnement exceptionnel et c'est normal à mon avis que cette équipe dont les joueurs actuels sont peu expérimentés, ce club qui n'a jamais vécu il me semble une telle saison (quarts de C1 et prétendant à la Liga) ne gère pas encore tout comme un grand d'europe!
    Ce commentaire a été modifié.
     //  12:00  //  Amoureux de la Bolivie
    Seville a les mêmes "défauts" que le Chili de Sampaoli, bien que cela n'a pas empêché la Roja de gagner la Copa America 2015.
    D'un côté la maîtrise de la possession, l'impression qu'il domine largement le match et qu'ils sont tactiquement très bien en place, mais de l'autre reste un problème : concrétiser cette domination en buts (d'ailleurs en termes d'actions dangereuses, de tirs/matches etc. les stats ne sont pas si dominantes que ça pour Seville par rapport à une possession dominante et comparé parfois à son adversaire). Bref, un problème de finition (que de penaltys râtés cette saison d'ailleurs par Seville) qui entraîne une incapacité à "tuer" le match et les laissent à porter d'une égalisation a tout moment, d'où cette impression générale que Seville gagne beaucoup de matches cette saison dans la douleur, par un but d'écart, "à l'arrache" pour faire court.
    Franchement Monsieur Cadu votre crise de Stéphaneguite aigüe devient inquiétante, à moins que vous ne développiez un Pascalprausome.

    Comme beaucoup, mes attentes pour cette année étaient immenses, notamment avec l'arrivée de Sampaoli qui remplaçait un Emery dont je reste fan.
    Mais à un moment faut arrêter de se contenter de la hype et aller voir les matches.

    Depuis fin janvier c'est dégueulasse, en dehors du match contre Leicester, Séville domine personne et le niveau de jeu est en chute libre.

    C'est un miracle que le club ne soit pas plus distancé en championnat.

    REGARDEZ les matches, arrêtez de vous reposer sur des idées préconçues.
     //  13:21  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 3
    Oui Seville a un coup de moins bien en Liga, comme les matches le montrent : le derby gagné en trompe l'oeil, le nul contre Alaves, le dernier nul en date ce week end. Moins de domination, moins de jeu, une défense plus fébrile, une construction offensive qui "coince".

    Mais bon dans une saison, les équipes connaissent tous ce passage à vide, et jusque là les matches de Seville étaient globalement réussis, voir même très bons pour plusieurs d'entre eux. Et Sampaoli pour une première saison en Europe (et la transition coaching AmLAtine-Europe n'est absolument pas facile) c'est assez remarquable, tant sur le plan du jeu : le fait d'avoir imposé son idéologie tactique en si peu de temps (et que les joueurs y parviennent bien), que sur le plan des résultats : Seville qui lutte pour le titre c'est pas arrivé depuis 10 ans et la dernière fois que Seville était sur le podium en fin de saison de la Liga c'était en 2008-2009, et une possible qualif en 1/4 de C1 ce n'est jamais arrivé (dans le format Ligue des Champions ouvert aux non-champions).
    Après n'exagère pas non plus tu parles de "miracle" que Seville est encore dans la course en Liga, le même raisonnement pourrait tenir pour le Real et le Barça, leur niveau de jeu est tout aussi "degeulasse" (pour reprendre ton mot) au vu de leurs standards. Et on pourrait même y inclure l'Atletico...

    Si Seville est bien en "difficulté", dans une passe moins bonne en ce moment, il ne faut pas généraliser à leur saison et foutre tout à la poubelle, comme certains journalistes aux jugement hâtifs, non ?
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Effectivement, la finition est et a été un problème récurrent du Sevilla lors de cette saison. Néanmoins, le grand chantier tactique reposera sur la capacité du staff technique à récuperer la mainmise et maîtrise de l'équipe lors de la phase de relance/sortie. Par ailleurs, souligner l'importance du "11" de départ pour ce soir quant au message "envoyé" aux joueurs, :).
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    ajde, Bien vu, merci pour ton post.

    Ce qui me gène dans l'article c'est que l'auteur n'a pas du regarder un match au cours du dernier mois et qu'il se contente de suivre une hype obsolète sans noter la dégradation récente..

    Je jette rien à la poubelle, faudrait être débile ou pire, ingrat.

    Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'adaptation de Sampaoli à l'Europe, même si l'Espagne était le pays le plus à même d'assimiler efficacement son plan de jeu.

    On a bouffé de la très belle qualité jusqu'au dernier mois et je n'enlève pas ça, je dis juste que quand ça change, qu'il faut être conscient du coup de moins bien.

    Barcelone et le Real on perdu presque autant de points aujourd'hui qu'à la fin de saison dernière, l'Atletico quasiment plus.
    C'est pour ça que je dis qu'on a du bol de pas être très loin...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  21:42  //  Aficionado de l'Argentine
    La 1ère mi-temps nullissime du FC Séville confirme tes propos Bnarck : c'est limite une faute professionnelle d'être aussi mauvais pour un 8e de LDC !
    Festival de transmissions manquées (avec un N'Zonzi méconnaissable notamment), aucun mouvement autour du porteur du ballon, un bloc beaucoup trop bas, peu de combinaisons, des relances à la va-vite, des défenseurs tous aussi mauvais les uns que les autres (Rami et Pareja respirent pas la sécurité tandis que Mercado a visiblement oublié d'apprendre à centrer)...
    Bref, ils auraient joué comme ça depuis le début de saison, ils seraient relégables en Liga ! Incompréhensible ! J'espère vraiment que Sampaoli va les bouger dans le vestiaire et changer quelque chose à la mi-temps...
    Sérieux ça me déprime royalement, et ça fait plus d'un mois que ça dure.
    Toujours le même bordel et cette absence de rythme, ces sous nombres perpétuels passée la médiane.
    Allez, j'espère que la machine va enfin se dégripper en seconde mi-temps.
    5 réponses à ce commentaire.
    Oui, Séville a un coup de moins bien (comme tous les clubs espagnols, z'avez remarqué?). Leicester (qui a un "coup de mieux") peut tout à fait en profiter. Une victoire et une qualification à l'arrache.

    On dirait que les huitièmes de finales de la C1 représentent le plafond de verre pour Séville. Me souviens d'une élimination aux pénos face à Fenerbahce en 2008.

    On se plaint toujours de l'omnipotence des grands clubs. On l'attribue à l'argent.

    Mais c'est que les "petits" clubs ont des limites structurelles et psychologiques qui les freinent. Même avec Sampaoli, Séville ne franchira pas ces limites. Même s'ils se qualifient ce soir, je ne vois pas les sévillans dépasser les quarts.
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Fenerbahce... et CSKA, :(.
    1 réponse à ce commentaire.
    Marrini
    Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/a0aXVa
    Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
    Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
    lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16