1. //
  2. // 8es
  3. // Leicester-Séville

Séville, pas le moment de trembler

Favori face à Leicester pour atteindre les quarts de finale de Ligue des champions, le FC Séville doit tout de même se méfier. Car cette saison, l’équipe de Jorge Sampaoli affiche plusieurs visages et a tendance à déjouer lorsque la pression monte.

Modififié
Deux défaites en 2017, huit rencontres d’affilée sans revers, une troisième place en Liga et toujours en course en Ligue des champions. Actuellement, le contrat du FC Séville est tout à fait respecté. Pas loin des gros bras madrilène et barcelonais en championnat qui ne parviennent pas à le décrocher, le quintuple vainqueur de la Ligue Europa s’apprête même à vivre une fin de saison plus qu’excitante. Ajoutez à ça que la bande de Jorge Sampaoli propose un jeu de qualité, et vous obtenez un bilan largement positif. Bien davantage, en tout cas, que celui de Leicester, son concurrent du jour. Champions d’Angleterre en titre, les Foxes se battent aujourd’hui pour leur survie en Premier League, ont perdu leur papa Claudio Ranieri, ont rapidement chuté dans les coupes nationales et ont perdu presque 50% de leurs matchs. Dont la première confrontation face aux Espagnols il y a trois semaines (2-1). Suffisant pour dire que ce huitième de finale retour est d’ores et déjà plié ?

Pas en réussite contre les gros


Pas vraiment, non. Car au-delà du score serré et du retour en forme des Anglais, qui retrouvent un peu de couleur depuis la prise en main de Craig Shakespeare, c’est surtout la capacité de Séville à maîtriser une partie quand l’intensité monte qui pose question. Car même s’ils savent parfois gagner moche (contre l’Athletic Bilbao par exemple), Samir Nasri et ses collègues ne se montrent pas hyper sereins lorsque arrive un grand rendez-vous. Sur la scène nationale, les Blanc et Rouge se sont ainsi inclinés lors des trois confrontations contre le Barça, et n’en ont remporté qu’une contre le Real Madrid (2-1 dans la douleur la plus totale) en quatre occasions (deux revers). Sur le plan continental, les Sévillans ont également galéré. Surtout quand l’enjeu était primordial. Sans franche réussite contre la Juventus Turin (un nul 0-0 à l’extérieur et une défaite 1-3 à domicile), Adil Rami et compagnie se sont fait peur jusqu’au bout, avec une dernière journée disputée à Lyon où un revers les aurait éliminés. Résultat : un 0-0 irrespirable marqué par 24 frappes et deux transversales concédées.


Plus globalement, Séville semble parfois coupable de gâcher 90 minutes d’effort et de beau jeu en une fraction de seconde. En déplacement au Deportivo Alavés en début de semaine dernière, Sampaoli a ainsi vu sa team dominer son adversaire et prendre logiquement les devants avant de lâcher deux points bêtement à la suite d'une bourde regrettable de Sergio Rico.

Vidéo

Même scénario face à Leicester durant le huitième de finale de C1 aller. Opposés à des Anglais venus pour défendre et tenter leur chance en contre, les Andalous ont tenu la balle 72% du temps, ont réussi 87% de leurs passes (contre 65 %), ont tiré 22 fois au but, ont fait briller Kasper Schmeichel, lui ont collé deux caramels par Pablo Sarabia et Ángel Correa, ont raté un penalty... avant de remettre les Foxes dans la course à la qualification en laissant Jamie Vardy marquer sur sa seule et unique frappe de la rencontre. Un but à l’extérieur frustrant qui pourrait avoir son importance au moment de gérer ses nerfs au King Power Stadium.

Vidéo

« Nous avons été très supérieurs dans le déroulé du match, avec une dizaine d'occasions nettes, mais nous n'avons pas creusé l'écart autant que nous le souhaitions et ils ont fini par marquer, regrettait d’ailleurs Sampaoli en conférence de presse après la partie. Il faut attendre le match retour, qui sera difficile comme ce soir, mais je crois que mon équipe méritait mieux. (...) Se créer autant d'occasions contre un adversaire aussi regroupé derrière n'est pas facile et mon équipe y est parvenue. Hélas, elle n'a pas eu la chance de marquer plus. Le football est comme ça. » Les joueurs sévillans vont donc devoir se montrer aussi réalistes que leur coach et montrer qu’ils n’ont peur d’aucun défi afin de ne pas sortir prématurément de l'épreuve. Ce dont ils sont largement et évidemment capables : après tout, ce sont tout de même eux qui ont stoppé l’invraisemblable invincibilité du Real Madrid. Et ce sont également eux qui bousculent en ce moment la hiérarchie imposée depuis des années en Espagne.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Leicester-Séville

    Par Florian Cadu
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    John Fitzgerald Wilis Niveau : CFA2
    Je pense pas que Séville va gagner ce soir. Peut être aller gratté un petit nul et donc se qualifier mais sa va être chaud pour eux. Je sais si Nasri va jouer mais c'est pas du tout la même quand il est pas la . Je vais poser un petit billet sur Leicester ne perd pas
    Je suis d'accord avec tous ce que l'article dit sur les "défauts" de Séville cette saison notamment contre les gros mais à mon avis cela importe peu CETTE saison, ce que réalise Sampaoli a la tête de cette équipe pour sa première saison en europe et en ayant remanié la moitié de l'effectif et transfiguré l'animation est tout bonnement exceptionnel et c'est normal à mon avis que cette équipe dont les joueurs actuels sont peu expérimentés, ce club qui n'a jamais vécu il me semble une telle saison (quarts de C1 et prétendant à la Liga) ne gère pas encore tout comme un grand d'europe!
    Ce commentaire a été modifié.
     //  12:00  //  Amoureux de la Bolivie
    Seville a les mêmes "défauts" que le Chili de Sampaoli, bien que cela n'a pas empêché la Roja de gagner la Copa America 2015.
    D'un côté la maîtrise de la possession, l'impression qu'il domine largement le match et qu'ils sont tactiquement très bien en place, mais de l'autre reste un problème : concrétiser cette domination en buts (d'ailleurs en termes d'actions dangereuses, de tirs/matches etc. les stats ne sont pas si dominantes que ça pour Seville par rapport à une possession dominante et comparé parfois à son adversaire). Bref, un problème de finition (que de penaltys râtés cette saison d'ailleurs par Seville) qui entraîne une incapacité à "tuer" le match et les laissent à porter d'une égalisation a tout moment, d'où cette impression générale que Seville gagne beaucoup de matches cette saison dans la douleur, par un but d'écart, "à l'arrache" pour faire court.
    Franchement Monsieur Cadu votre crise de Stéphaneguite aigüe devient inquiétante, à moins que vous ne développiez un Pascalprausome.

    Comme beaucoup, mes attentes pour cette année étaient immenses, notamment avec l'arrivée de Sampaoli qui remplaçait un Emery dont je reste fan.
    Mais à un moment faut arrêter de se contenter de la hype et aller voir les matches.

    Depuis fin janvier c'est dégueulasse, en dehors du match contre Leicester, Séville domine personne et le niveau de jeu est en chute libre.

    C'est un miracle que le club ne soit pas plus distancé en championnat.

    REGARDEZ les matches, arrêtez de vous reposer sur des idées préconçues.
     //  13:21  //  Amoureux de la Bolivie
    Note : 3
    Oui Seville a un coup de moins bien en Liga, comme les matches le montrent : le derby gagné en trompe l'oeil, le nul contre Alaves, le dernier nul en date ce week end. Moins de domination, moins de jeu, une défense plus fébrile, une construction offensive qui "coince".

    Mais bon dans une saison, les équipes connaissent tous ce passage à vide, et jusque là les matches de Seville étaient globalement réussis, voir même très bons pour plusieurs d'entre eux. Et Sampaoli pour une première saison en Europe (et la transition coaching AmLAtine-Europe n'est absolument pas facile) c'est assez remarquable, tant sur le plan du jeu : le fait d'avoir imposé son idéologie tactique en si peu de temps (et que les joueurs y parviennent bien), que sur le plan des résultats : Seville qui lutte pour le titre c'est pas arrivé depuis 10 ans et la dernière fois que Seville était sur le podium en fin de saison de la Liga c'était en 2008-2009, et une possible qualif en 1/4 de C1 ce n'est jamais arrivé (dans le format Ligue des Champions ouvert aux non-champions).
    Après n'exagère pas non plus tu parles de "miracle" que Seville est encore dans la course en Liga, le même raisonnement pourrait tenir pour le Real et le Barça, leur niveau de jeu est tout aussi "degeulasse" (pour reprendre ton mot) au vu de leurs standards. Et on pourrait même y inclure l'Atletico...

    Si Seville est bien en "difficulté", dans une passe moins bonne en ce moment, il ne faut pas généraliser à leur saison et foutre tout à la poubelle, comme certains journalistes aux jugement hâtifs, non ?
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Effectivement, la finition est et a été un problème récurrent du Sevilla lors de cette saison. Néanmoins, le grand chantier tactique reposera sur la capacité du staff technique à récuperer la mainmise et maîtrise de l'équipe lors de la phase de relance/sortie. Par ailleurs, souligner l'importance du "11" de départ pour ce soir quant au message "envoyé" aux joueurs, :).
    Ce commentaire a été modifié 2 fois.
    ajde, Bien vu, merci pour ton post.

    Ce qui me gène dans l'article c'est que l'auteur n'a pas du regarder un match au cours du dernier mois et qu'il se contente de suivre une hype obsolète sans noter la dégradation récente..

    Je jette rien à la poubelle, faudrait être débile ou pire, ingrat.

    Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne l'adaptation de Sampaoli à l'Europe, même si l'Espagne était le pays le plus à même d'assimiler efficacement son plan de jeu.

    On a bouffé de la très belle qualité jusqu'au dernier mois et je n'enlève pas ça, je dis juste que quand ça change, qu'il faut être conscient du coup de moins bien.

    Barcelone et le Real on perdu presque autant de points aujourd'hui qu'à la fin de saison dernière, l'Atletico quasiment plus.
    C'est pour ça que je dis qu'on a du bol de pas être très loin...
    Alain Proviste Niveau : Ligue 1
     //  21:42  //  Aficionado de l'Argentine
    La 1ère mi-temps nullissime du FC Séville confirme tes propos Bnarck : c'est limite une faute professionnelle d'être aussi mauvais pour un 8e de LDC !
    Festival de transmissions manquées (avec un N'Zonzi méconnaissable notamment), aucun mouvement autour du porteur du ballon, un bloc beaucoup trop bas, peu de combinaisons, des relances à la va-vite, des défenseurs tous aussi mauvais les uns que les autres (Rami et Pareja respirent pas la sécurité tandis que Mercado a visiblement oublié d'apprendre à centrer)...
    Bref, ils auraient joué comme ça depuis le début de saison, ils seraient relégables en Liga ! Incompréhensible ! J'espère vraiment que Sampaoli va les bouger dans le vestiaire et changer quelque chose à la mi-temps...
    Sérieux ça me déprime royalement, et ça fait plus d'un mois que ça dure.
    Toujours le même bordel et cette absence de rythme, ces sous nombres perpétuels passée la médiane.
    Allez, j'espère que la machine va enfin se dégripper en seconde mi-temps.
    5 réponses à ce commentaire.
    Oui, Séville a un coup de moins bien (comme tous les clubs espagnols, z'avez remarqué?). Leicester (qui a un "coup de mieux") peut tout à fait en profiter. Une victoire et une qualification à l'arrache.

    On dirait que les huitièmes de finales de la C1 représentent le plafond de verre pour Séville. Me souviens d'une élimination aux pénos face à Fenerbahce en 2008.

    On se plaint toujours de l'omnipotence des grands clubs. On l'attribue à l'argent.

    Mais c'est que les "petits" clubs ont des limites structurelles et psychologiques qui les freinent. Même avec Sampaoli, Séville ne franchira pas ces limites. Même s'ils se qualifient ce soir, je ne vois pas les sévillans dépasser les quarts.
    Pepèrearnaud Niveau : Ligue 1
    Fenerbahce... et CSKA, :(.
    1 réponse à ce commentaire.
    Marrini
    Tu veux trouver une fille pour la nuit? Bienvenue sur le meilleur site de rencontres http://goo.gl/a0aXVa
    Hier à 21:45 FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 41
    Hier à 19:29 Boca et le souvenir de la D2 7 Hier à 14:45 Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) Hier à 13:45 Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 Hier à 12:25 Bagarre générale lors d'un match de charité 35
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    Hier à 11:36 La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10
    dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 6 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42