Séville laisse son titre à l'Espanyol

0 4
Ce week-end, les poussins de certains clubs de Liga s'affrontaient dans un tournoi à Guipúzcua, dans le pays basque espagnol. A priori rien de très intéressant, sauf un geste, celui de l'entraineur du FC Séville, Ernesto Chao, qui après que ses jeunes poulains aient vaincu aux tirs aux buts l'Espanyol de Barcelone, a décidé de laisser le titre à son adversaire, parce qu'il a « mieux joué » .

« L'entraineur de Séville a dit que l'on avait mieux joué durant le tournoi et qu'on a aussi été meilleur en finale. Après le match, il l'a reconnu et nous a offert la coupe. Ca a été un geste incroyable. J'ai entrainé de nombreuses années, mais je n'avais jamais vécu une telle situation. C'est digne d'éloge, parce que peu sont ceux qui peuvent raconter une histoire comme celle-ci » , a déclaré le coach de l'Espanyol, David Fernández.

Oui, mais dans le football, bien jouer n'est pas gagner. Sauf pour le Barça peut-être.

LR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Les p'tits joueurs de Séville ont dû apprécier.
Ils ont surtout du faire leur truc sans écouter leur entraineur qui le leur a bien rendu... il faut écouter l'entraineur, quand on est poussin on ne joue pas pas pour gagner mais pour apprendre.

Ils ont plus gagné comme ça qu'avec la coupe, il ont gagné une bonne leçon.
Wenger sait où recruter maintenant
Avec une logique comme celle-là, les Grecs n'auraient jamais été champions d'Europe...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 4