1. // Coupe du Roi
  2. // Demies
  3. // Celta-Séville (2-2)

Séville ira défier le Barça

Modififié
1 3

Celta Vigo 2-2 FC Séville

Buts: Iago Aspas (35e, 55e) pour le Celta Vigo // Banega (57e) et Konoplyanka (87e) pour le FC Séville

Pas de miracle pour le Celta Vigo. Battu 4-0 lors de la demi-finale aller à Séville, grâce notamment à un doublé de Kevin Gameiro et un but d’Adil Rami, les coéquipiers de Claudio Beauvue étaient condamnés à réaliser l’exploit pour espérer accéder à la finale de cette Copa Del Rey. Et quand bien même l’écart semblait insurmontable, les joueurs de Vigo veulent y croire et donnent tout dès le début de la première mi-temps, à l’image d’un John Guidetti très remuant sur le côté gauche. Leurs efforts sont d’ailleurs récompensés à la 35e minute quand, à la suite d’un centre à ras de terre d’Orellana dans la surface, Iago Aspas surgit bien devant Sergio Rico pour inscrire son douzième but de la saison toutes compétitions confondues. Iago Aspas remet ça dès le début de la seconde mi-temps, en embuscade pour reprendre de la tête un ballon repoussé par le gardien sévillan (54e). Une joie de courte durée pour Vigo, puisque, dans la foulée, Banega récupère un bon ballon aux 30 mètres, entre dans la surface et réduit la marque d’une jolie frappe croisée (57e). Un match qui devient définitivement fou, puisque, dans la foulée, Guidetti est fauché dans la surface par Rico. Il tente de se faire justice lui-même, mais son ballon qui avait pris à contre-pied le gardien heurte le poteau droit de la cage sévillane. Alors que Vigo jette ces dernières forces dans la bataille, en vain, le FC Séville égalise de manière anecdotique à la 87e minute par l’intermédiaire du milieu ukrainien Konoplankya.

Le FC Séville obtient donc son ticket pour la finale l’opposant au grand Barça qui a disposé facilement du FC Valence (7-0 / 1-1) lors de ces demi-finales. Pas gagné.

PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

United310 Niveau : DHR
Konoplyanka confirme tout le bien qu'on pensait de lui l'année passée?
Frenchies Niveau : CFA
Le barca contre une équipe ambitieuse qui aime jouer ...

hum hum
ça sent d'ici le doublé !!
Je ne suis pas un Rodgers hater, j'ai même gardé une certaine admiration pour le travail qu'il a accompli à Liverpool, mais pourquoi n'a t'il pas davantage donné sa chance à Iago Aspas en pointe ?
Ok, lors de ses rares apparitions, le type se faisait bouger par tous les tanks défensifs de PL mais il aurait fallu être patient avec lui. Un temps d'adaptation lui était nécessaire mais dans un club qui venait de perdre Luis Suarez, c'était couru d'avance...
Il manquait clairement de confiance mais quand elle est là, c'est un vrai poison et il est pas maladroit du tout le bougre. Quand je vois ses performances au Celta, j'ai quand même pas mal de regrets.
Après rien ne dit qu'il se serait imposé en PL mais la philosophie de jeu de Rodgers était faite pour un attaquant comme lui. Plus qu'un Benteke, en tout cas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 3