Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 17 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // FC Séville-Málaga (2-0)

Séville enfonce Málaga et Michel

Modififié

FC Séville 2-0 Málaga

Buts : Banega (68e) et Muriel (71e) pour Séville.

« Ce type est né hors jeu. » Si cette phrase prononcée par Sir Alex Ferguson était destinée à Filippo Inzaghi, elle aurait très bien pu convenir à Luis Muriel. Face à Málaga, l'attaquant colombien a été signalé hors jeu à sept reprises. Mais comme Inzaghi, Luis Muriel finit par marquer. Pas en renard des surfaces comme aurait pu le faire l'attaquant italien, mais en traversant tout le terrain en contre pour aller battre Roberto Jimenez et ainsi inscrire le but du break.


Avant ce rush du Colombien, le FC Séville a, comme à son habitude, eu le monopole du ballon et s'est procuré de nombreuses situations de buts. Situations stoppées net par les hors-jeu incessants des attaquants andalous. Jusqu'à ce que Joaquín Correa ne fasse parler sa technique. Quelques minutes après avoir totalement gâché un trois-contre-deux, l'attaquant argentin crochète Roberto Rosales qui lui met une petite balayette. Penalty. Tout juste entré en jeu, Éver Banega ne tremble pas et ouvre le score. Avant que Luis Muriel se décide d'arrêter de donner du travail au juge de touche.

En face, Málaga n'a pas montré grand-chose. Si ce n'est rien du tout. Résultat, les hommes de Michel s'enfoncent dans la zone rouge avec un seul petit point en sept journées de championnat. Loin, bien loin de son adversaire du jour qui grimpe, lui, à la seconde place. À Michel de convaincre ses dirigeants de ne pas lui couper la tête.

FC Séville (4-3-3) : Soria - Mercado, Kjær, Lenglet, Escudero - Krohn-Dehli (N'Zonzi 84e), Pizarro, Vázquez (Banega 58e) - Navas, Muriel, Correa (Nolito 69e). Entraîneur : Eduardo Berizzo
Málaga (4-2-3-1) : Jimenez - Rosales, Torres, Baysse, Ricca (Juanmi 25e) - Rolon (Penaranda 75e), Rocio - Mula (Keko 76e), Adrian, Carlos - Rolan. Entraîneur : Míchel


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga SO
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 17:45 Leeds enchaîne 17
    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Tsugi
    vendredi 17 août Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 168