1. //
  2. //
  3. // Séville/Real Madrid (3-2)

Séville dérègle l'horloge Real Madrid

Dans un match qu'il semblait maîtriser, le Real Madrid aura finalement connu sa première défaite de la saison sur la pelouse de Séville (3-2). Les Madrilènes laissent la place de leader au Barça avant la prochaine journée, celle du Clásico.

Modififié
758 78

Séville FC 3-2 Real Madrid

Buts : Immobile (36e), Banega (60e) et Llorente (75e) pour le FC Séville // Sergio Ramos (22e) et James (92e) pour le Real

Un retourné acrobatique, suivi d'un crac. La 22e minute de jeu s'affiche dans l'antre du FC Séville, et les deux équipes sont toujours à égalité, 0-0. Le Real Madrid imprime son rythme devant des Andalous spectateurs. Au corner, Isco se charge d'apporter le danger dans la surface. Une tâche bien réalisée, puisque le petit technicien trouve Sergio Ramos dans la surface. Vient alors l'instant frisson : d'une, le défenseur claque un geste technique fabuleux pour trouver le petit filet de Sergio Rico et mettre le Real sur une voie victorieuse. De deux, ses coéquipiers venus le féliciter se rendent vite compte de la tuile : leur capitaine vient de chuter sur son épaule gauche, son talon d'Achille. Dix minutes plus tard, Serge devra laisser sa place à Raphaël Varane. Il pensait alors certainement que son équipe maîtrisait la partie, et qu'il valait mieux ne pas prendre de risques à quinze jours du Clásico. Prudence, donc. Ce qu'il n'imagine pas, c'est que cette sortie va changer le cours du match.

Immobile se bouge enfin


Crâne dégarni et mains dans les poches, Rafael Benítez observe son onze de départ entrer sur la pelouse du Sánchez-Pizjuán. Une pelouse où le Real Madrid mettait, en mai dernier, un terme à l'invincibilité de 14 mois des Sévillans sur leurs terres l'an passé. Aujourd'hui, la donne est différente, le FC Séville cherche à aligner les succès et tousse son football. Benítez peut quant à lui compter sur le retour de deux hommes : Pepe et Gareth Bale sur le front de l'attaque. Autre nouvelle : la seconde titularisation de Kiko Casilla en Liga, Keylor Navas dispensé. Marque de fabrique de ce Real imperméable, Nacho est tout proche d'inscrire son second but de la semaine, mais sa reprise du gauche heurte le poteau droit de Sergio Rico. Une première alerte, à laquelle les Palanganas ne pourront pas répondre du tac au tac.

Dès lors, les Madrilènes prennent le contrôle total de la partie, et l'ouverture du score de Ramos est la suite logique du cours des événements. Mené à la marque, Séville se décide à réagir : Trémoulinas enveloppe son centre, mais le tibia de Pepe empêche Ciro Immobile de reprendre le cuir. Partie remise. Ramos sorti, Casilla perd le phare de sa charnière centrale et reste collé à sa ligne sur corner. Malin, Immobile est au second poteau pour coller une reprise victorieuse malgré un angle fermé (36e). Proche du doublé dans la foulée, l'Italien manque de porter le coup fatal. Sur le banc de touche, Ramos se tient l'épaule et grince des dents. Pas tellement pour sa souffrance, mais plus pour celle de ses coéquipiers.

Banega for Ever


Dos à dos, les deux équipes remettent le bleu de chauffe pour un second acte des plus endiablés. Yehven Konoplyanka renvoie la pareille à la tentative de Toni Kroos dans la même minute, mais les deux frappes ne trouvent pas le cadre. Le Real veut reprendre l'avantage, mais Séville s'accroche. Séville s'arrache. Séville se détache. Sur un mouvement à trois, Immobile, Konoplyanka et Éver Banega donnent le tournis à la défense madrilène. Servi en retrait, l'esthète de Rosario termine le travail dans le but vide (60e).

Les Nervionenses explosent, les caméras tremblent. En une heure, le Real a encaissé autant de buts que dans tout son début de saison. Maître d'œuvre voyant son édifice s'écrouler, Rafa Benítez relance James Rodríguez, blessé de longue date. Le Real pousse, mais Sergio Rico est impérial devant Cristiano Ronaldo d'abord, puis Casemiro ensuite. Entré lui aussi en cours de jeu, Fernando Llorente va se charger de porter le coup de grâce. Sur le côté droit, Mariano fixe Nacho et centre pour le grand blond aux yeux bleus. Le break est fait, la machine du Real ne répond plus (75e). Dans cette ambiance étouffante, le Real laisse trois points d'avance au Barça avant le prochain Clásico, malgré la réduction de l'écart tardive par James Rodríguez (92e). Séville tient sa vengeance.

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Quel match de séville et dire qu'ils ne sont que 11ième.. et ce non match du 4ième meilleur joueur du monde.. son interview d'après match mémorable !

https://www.youtube.com/watch?v=Fk7Fxraa-PM

c'est pas grave cricri ton film est bientôt sur grand écran <3
Tristiano est tan triste!

es triste pero que il est mal dans sa peau

pero que il a peur que la sex tape de Irina et Valbuena sorte sur le net!

C'pour ça qu'il marque pas
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
La défense ridicule du Real sur le 2e but... Mais le 3e surtout avec le défenseur à 2 mètres du gars qui centre le ballon tranquille sur la tête de Llorente.
C'est pour CA que Benzéma était l'intermédiaire ;o)
read my mind Niveau : National
Note : 5
Le plus chiant c'est la blessure de ramos , le vrai meilleur joueur du club.

Ronaldo de plus en plus canada dry.

Au lieu de faire le cake en chuchotant langoureusement dans l'oreille de blanc ou en minaudant comme une jeune pucelle auprès de nasser il ferait mieux de se bouger le cul et bien.

IL faut que benitez s'impose et remette de l'ordre parce que ça ressemble de plus en plus à un joyaux bordel.
Ahmed-Gooner Niveau : CFA
Putain quel match de Konoplyanka !
C'qui me fait marrer c'est le terme "l'horloge Réal Madrid"

genre le Réal Madrid qui survit grâce à Navas depuis le début de saison est une horloge...
Note : 9
Konoplyanka et Trémoulinas se sont bien amusés ce soir. L'Ukrainien a fait ce qu'il voulait, on comprend pourquoi il aime le Barça, quel talent.

Ce toro géant durant le dernier 1/4 d'heure, c'était presque gênant. Olé!
Message posté par Ahmed-Gooner
Putain quel match de Konoplyanka !


Ah mais encore heureux qu'après 5 coms il y en ait pour le mentionner!
Il est extraordinaire ce joueur et hyper chiant pour ses adversaires, il provoque en permanence. Putain il a fait de Danilo son Baba et de tout ce coté gauche sa maison-close, un monstre!!
Cristiano : "Peut être que pour vous, le Real a perdu 3-2, mais pour moi le Real a gagné 4-0."
read my mind Niveau : National
Note : -4
Message posté par zitka
C'qui me fait marrer c'est le terme "l'horloge Réal Madrid"

genre le Réal Madrid qui survit grâce à Navas depuis le début de saison est une horloge...


3 commentaires et 3 commentaires de merde .Tu peux les accumuler ça va pas les améliorer demeuré.
Le Real a quand même existé les 30 premières minutes. Après Séville a pris les commandes et l'heure d'aller se coucher pour les madrilènes est arrivé.
On s'en doutait déjà un peu en début de saison, mais la c'est clair, Benitez n'a absolument pas les épaules pour le Real.
Autre chose aussi de clair, le triple ballon d'or "concurrent" de Messi, n'a rien à faire dans une équipe qui joue au ballon.
Message posté par djadjo


Ah mais encore heureux qu'après 5 coms il y en ait pour le mentionner!
Il est extraordinaire ce joueur et hyper chiant pour ses adversaires, il provoque en permanence. Putain il a fait de Danilo son Baba et de tout ce coté gauche sa maison-close, un monstre!!


Quand on sait qu'il était gratos en plus... Surprenant qu'aucun gros club ne l'ai signé, il aurait pas fait tâche à Paris d'ailleurs.
Message posté par Rihannal


Quand on sait qu'il était gratos en plus... Surprenant qu'aucun gros club ne l'ai signé, il aurait pas fait tâche à Paris d'ailleurs.


Non mais laisse tomber! Pour mettre 80M sur un Sterling ya du monde pourtant. J'ai tendance à croire que bon nombre de grands clubs, surtout les nouveaux riches sont dirigés par des footix. Le mec ne sort quand même pas de nulle part, il est énorme depuis Dnipro et a m^émé joué une finale d'Europa! Bon c'est pas plus mal d'un autre coté qu'il se fasse les armes du coté de Séville, où il y a moins de pression.
Message posté par read my mind


3 commentaires et 3 commentaires de merde .Tu peux les accumuler ça va pas les améliorer demeuré.


Venant de toi ct'un compliment!

Pis tu supportes pas l'OM toi??? c'pas toi qui faisait la leçon sur le fait de poster sur les match d'autres équipes?

La t'es même sur un autre championnat...

Tu croyais quoi tocard que j'allais me priver de chambrer sur la Casa Blanca? Même quand il gagnent jme prive pas.

Si on les niques au clasico on sera à 6 points, et ils auront la pression tout les WE. Et au vu de la tronche de leur équipe, on est bien parti.
Message posté par Point-Gey
Quel match de séville et dire qu'ils ne sont que 11ième.. et ce non match du 4ième meilleur joueur du monde.. son interview d'après match mémorable !

https://www.youtube.com/watch?v=Fk7Fxraa-PM

c'est pas grave cricri ton film est bientôt sur grand écran <3


Tu sais, tu fais parti des gens qui symbolisent l'affaiblissement des commentaires sur le site, du à sa popularité. Tout y est : provoc' à deux balles, le 1er comm' charognard dès que t'as vu que le Real avait perdu, manque total d'objectivité, culture de l'instant plus cette manie d'être monophasé par la Liga (on se demande bien quel est ton podium des meilleurs haha).
Cela devait arriver, excepté 2 voire 3 matchs, ce Real, depuis le début de saison, est passable même si au vu des stats qui font de cette équipe la meilleure attaque de Liga ce soir et avant ce match, également la meilleure défense. Fond de jeu peu folichon, ce n'est pas une équipe qui donne la trique. Alors il est vrai qu'elle compte plusieurs blessés et pas des moindres, mais tout de même ceux qui restent sur le terrain ne sont pas des novices.
Et que dire de CR7 qui nous claque un quintuplé à la 3ème journée et qui depuis n'a inscrit que 3 buts ? Soit les années le rattrapent, soit il est fair-play, et attend le retour de Messi pour claquer à nouveau.
Le voir aussi timoré pique les yeux. En attendant, le Ballon d'Or qu'il désirait tant pour rattraper son meilleur ami, il peut s'asseoir dessus, en matant son biopic.
read my mind Niveau : National
Note : 2
Message posté par zitka


Venant de toi ct'un compliment!

Pis tu supportes pas l'OM toi??? c'pas toi qui faisait la leçon sur le fait de poster sur les match d'autres équipes?

La t'es même sur un autre championnat...

Tu croyais quoi tocard que j'allais me priver de chambrer sur la Casa Blanca? Même quand il gagnent jme prive pas.

Si on les niques au clasico on sera à 6 points, et ils auront la pression tout les WE. Et au vu de la tronche de leur équipe, on est bien parti.


Je répéte ce que j'ai déjà dit te concernant .Tu as tenu des propos racistes et des menaces de mort de façon récurrente sur ce site.

Je continue d'être stupéfait par le fait que tu puisses encore poster.
Rihannal, t'as appris le mot 'monophasé' ou quoi ? Deuxième fois que je te vois l'écrire aujourd'hui.
Message posté par read my mind
Le plus chiant c'est la blessure de ramos , le vrai meilleur joueur du club.

Ronaldo de plus en plus canada dry.

Au lieu de faire le cake en chuchotant langoureusement dans l'oreille de blanc ou en minaudant comme une jeune pucelle auprès de nasser il ferait mieux de se bouger le cul et bien.

IL faut que benitez s'impose et remette de l'ordre parce que ça ressemble de plus en plus à un joyaux bordel.





J'ai l'impression qu'il se sent de moins en moins concerné par l'équipe/le club depuis qu'il a peté tous les records, qu'il sait qu'il va continuer d'ici la fin de la saison qu'il a ramené la décima et encore plus depuis ce début de saison où il n'a pas Benzema et que l'animation offensive ne pèse que sur ses épaules!
Franchement si il y a moyen de refourguer à paris un joueur trentenaire qui n'est plus investi, en leur mettant une quenelle "on vous file le meilleur joueur du monde", ca ne me dérange pas! Enfin bon j'espère qu'avant il va se "ressaisir" (vivement le retour de Benzema) et ramener un dernier trophée!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
758 78