Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  1. //
  2. // Résumé

Séville cartonne, le Real accroché

Dans le groupe E, Leverkusen a frappé un grand coup en s'imposant à Tottenham, tandis que le Real a peut-être dit adieu à la première place du groupe F en concédant le nul à Varsovie. Pendant ce temps-là, Séville s'est défoulé et le groupe G de Leicester est toujours aussi triste.

Modififié

GROUPE E

Tottenham Hotspur FC 0-1 Bayer Leverkusen

But : Kampl (65e)

Ça y est, le Bayer Leverkusen a enfin réussi à convertir ses bonnes performances en Ligue des champions. Dixième de Bundesliga, Leverkusen enchaînait les matchs de bonne facture en C1 sans parvenir à s'imposer, à cause d'un manque de réussite et d'efficacité. Et ce soir encore, les Allemands ont failli se faire piéger. Car même si le match est fermé, ce sont bien les hommes de Roger Schmidt qui sont les plus dangereux et qui se procurent les occasions les plus nettes. Juste avant la pause, Jan Vertonghen sort un sauvetage fabuleux devant Chicharito et compense ainsi l'énorme erreur de relance de Walker. Au retour des vestiaires, le Mexicain bute cette fois-ci sur Hugo Lloris, qui l'avait déjà dégoûté au match aller. Mais finalement, le sort choisit de se ranger du côté de Leverkusen. À l'heure de jeu, Kampl bénéficie d'une frappe contrée deux fois pour tromper le gardien français, et dans les dix dernière minutes, Tottenham touche la barre sur un beau coup franc d'Erik Dier. Monaco est finalement bien tranquille dans ce groupe.


AS Monaco 3-0 CSKA Moscou

Buts : Germain (12e) et Falcao (28e et 41e)



Classement :


1. AS Monaco - 8 pts
2. Bayer Leverkusen - 6 pts
3. Tottenham Hotspur FC - 4 pts
4. CSKA Moscou - 2 pts


GROUPE F

Legia Varsovie 3-3 Real Madrid

Buts : Odjidja (40e), Radović (58e) et Moulin (83e) pour Varsovie // Bale (1e), Benzema (35e) et Kovačić (85e) pour le Real

C'est bien dommage que le match se soit déroulé à huis clos, car il s'est passé de belles choses ce soir à la Pepsi Arena. Tant sur le fond que sur la forme. D'abord, c'est le Real qui a été en démonstration. En alignant une ligne d'attaque Ronaldo-Benzema-Morat-Bale et un milieu de terrain Kroos-Kovačić, Zinédine Zidane montre clairement qu'il a envie d'en finir très vite. Alors, dès la première minute, sur un long ballon venu de la gauche, Gareth Bale expédie une demi-volée sublime dans la lucarne opposée. Les occasions madrilènes pleuvent, et Karim Benzema finit par doubler la mise après une ouverture lumineuse de Kovačić pour Bale. C'est à ce moment-là que le Legia Varsovie décide de se révolter. Odjija concurrence Bale en ce qui concerne le but de la soirée, lorsqu'il fracasse la lucarne de Navas à l'entrée de la surface. Et à l'heure de jeu, c'est Radović qui balance un pointu malicieux dans le petit filet. Dans les dix dernières minutes, c'est un Français, Thibault Moulin, qui donne l'avantage aux Polonais. Incroyable, mais Varsovie tient son exploit pendant seulement deux minutes, puisque Kovačić croise parfaitement sa frappe. Lucas Vázquez touche le montant à la dernière seconde. Vraiment dommage que les supporters n'aient pas été là pour vivre ce scénario fou au stade.


BV 09 Borussia Dortmund 1-0 Sporting Portugal

But : Ramos (13e) pour Dortmund

C'est toujours appréciable de pouvoir compter sur une doublure qui fait le job. Et quand Adrián Ramos se met à taffer, il ne le fait pas à moitié. En l'absence de Pierre-Emerick Aubameyang, le Colombien a parfaitement rempli son rôle sur le front de l'attaque allemande. Dès la 13e minute, c'est lui qui s'élève plus haut que tout le monde pour claquer sa tête et ouvrir le score. Son quatrième but en Ligue des champions en à peine 110 minutes de jeu. L'efficacité à son paroxysme. En face, malgré toute la bonne volonté du monde et de bonnes combinaisons offensives, le Sporting Portugal est obligé de rendre les armes. Les Allemands gèrent parfaitement tout au long de la rencontre et ne sont globalement que très peu inquiétés. Les Portugais disent quasiment adieu à la qualification pour les huitièmes de finale.


Classement :


1. BV 09 Borussia Dortmund - 10 pts
2. Real Madrid - 8 pts
3. Sporting Portugal - 3 pts
4. Legia Varsovie - 1 pt


GROUPE G

FC Copenhague 0-0 Leicester City FC



Cette fois-ci, Leicester a oublié de se mettre en mode Ligue des champions. Depuis le début de la saison, les Foxes sont en grande difficulté en championnat, mais répondent toujours présent en C1, avec trois victoires en trois matchs. Mais la belle série prend fin ce soir. Dès le début de la rencontre, les Anglais sont bousculés par Copenhague, qui met une grosse pression sur le but de Schmeichel. Même s'ils finissent par laisser passer l'orage, les hommes de Claudio Ranieri ne proposent rien, que ce soit techniquement ou physiquement. L'engagement est inexistant, et les Danois remettent un coup d'accélération en seconde période. Christian Fuchs est forcé de suppléer Kasper Schmeichel en repoussant sur sa ligne. Dans les arrêts de jeu, le portier des Foxes reprend son rôle avec brio en sortant une parade incroyable devant la tête de Cornelius. Tant pis si le match est moche à voir, Leicester a un pied et demi en huitièmes de finale. Copenhague, en revanche, peut avoir de gros regrets.


FC Porto 1-0 FC Bruges

But : Pina (38e, cdc) pour Porto

Le FC Porto n'aura décidément aucun match facile dans cette campagne européenne 2016-2017. Même à domicile face à l'adversaire le plus faible du plus faible des groupes. À l'aller, les Portugais avaient dû attendre un penalty dans les dernières secondes de la rencontre pour réussir à venir au bout du FC Bruges. Cette fois-ci, il aura fallu un petit coup de pouce du destin et une tête d'André Silva détournée dans ses propres filets par Tomas Pina. Sur l'action, le désarroi de Ludovic Butelle est presque émouvant. Quelques minutes plus tôt, Porto avait déjà failli avoir un coup de chance, lorsqu'un coup franc a priori indirect s'était écrasé sur la balle transversale. Une réussite qui aurait dû faciliter la tâche aux Portugais, mais les hommes de Nuno Espirito Santo ne parviendront jamais à faire le break. L'essentiel est cependant assuré.


Classement :


1. Leicester City FC - 10 pts

2. FC Porto - 7 pts
3. FC Copenhague - 5 pts
4. FC Bruges - 0 pt


GROUPE H

FC Séville 4-0 Dinamo Zagreb

Buts : Vietto (31e), Escudero (66e), N'Zonzi (80e) et Ben Yedder (87e) pour Séville

Une lente agonie pour le Dinamo Zagreb. Dès l'entame, les Sévillans posent le pied sur le ballon pour ne plus jamais le rendre aux Croates. Les joueurs du Dinamo sont rapidement pris à la gorge, et ne parviennent absolument pas à se sortir du pressing espagnol. Les Croates multiplient les fautes et récoltent trois jaunes en trente minutes. Malheureusement, les coups de pied arrêtés ne sont pas très bien bottés. Il faut attendre l'heure de jeu pour que Séville se procure sa première véritable occasion de but, par l'intermédiaire de N'Zonzi, qui envoie une tête sur la barre. Quelques instants plus tard, Luciano Vietto parvient enfin à trouver la faille en glissant le ballon entre les jambes du gardien croate. Ajoutez à cela une expulsion qui semblait inévitable pour Stojanović, et les bases de la seconde mi-temps cauchemardesque des Croates sont posées. Au retour des vestiaires, les Espagnols jouent comme à l'entraînement, et l'enfer est total pour le Dynamo, qui ne peut qu'espérer que le calvaire se termine le plus vite possible. Escudero du droit, N'Zonzi sur corner et Ben Tedder juste après son entrée en jeu concluent trois des innombrables occasions sévillanes. Une formalité.


Juventus FC 1-1 Olympique lyonnais

Buts : Higuaín (13e, sp) pour la Juve // Tolisso (84e) pour l'OL



Classement :


1. Séville - 10 pts
2. Juventus - 8 pts
3. Olympique lyonnais - 4 pts
4. Dinamo Zagreb - 0 pt

  • Résultats et classement de la Ligue des champions
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue des champions

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 34 minutes Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 2
    il y a 2 heures Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? il y a 3 heures Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 6 il y a 4 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 8 il y a 4 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT)
    Partenaires
    Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall
    Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
    À lire ensuite
    Le roman russe de Schalke