Espagne - Liga - 10e journée

Par Léo Ruiz

Séville bute sur Levante, Bilbao va mieux

Dominateur toute la rencontre, le FC Séville n’a pas réussi à faire craquer la solide défense de Levante au Pizjuan (0-0). Dans les autres matchs du jour, Bilbao, La Corogne et l’Espanyol, tous les trois vainqueurs, se sont donnés un peu d'air en bas du classement.

Note
1 votes
1 vote pour une note moyenne de 4/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


Jesus Navas (en noir) lors d'un match contre le Real Madrid
Jesus Navas (en noir) lors d'un match contre le Real Madrid
Duel de candidats à l’Europe au Pizjuan, entre le FC Séville et Levante. Avec une victoire, les Andalous passaient devant leur adversaire du soir et revenaient à un petit point de Malaga, 4ème. Mais cette équipe de Levante est un mur difficilement franchissable, à l’image de sa paire de défenseurs centraux expérimentés Ballesteros-Navarro. Les Granotes ont mis en place leur tactique habituelle en se positionnant très bas et en jouant le contre, mais Martins n’a rien eu à se mettre sous la dent. Côté Séville, Navas a longtemps été le seul à faire des différences, avant que Baba puis Medel n’envoient dans les nuages deux énormes balles de but dans les cinq dernières minutes du match (0-0). Dommage. En attendant le déplacement de l’autre équipe de Séville à Getafe demain, Levante profite du point du nul pour prendre la 5ème place de la Liga. Les hommes de Michel restent 7ème.

Bilbao et La Corogne se réveillent

Tout le reste de la journée concernait la deuxième partie de tableau, où les « gros » en difficulté se sont relancés. L’Athletic Bilbao, d’abord, qui après une série de contre-performances est allé prendre les trois points aux Carmenes, face à un Grenade maladroit et mal en point (2-1). El-Arabi a bien planté son 4ème but en quatre matchs, mais cela n’a pas suffi face aux deux nouveaux buts d’Aduriz, qui chiffre déjà 8 pions depuis le début de saison. Si les Basques remontent à la 14ème place, les Andalous restent empêtrés dans une zone rouge que quitte en revanche La Corogne. Au Riazor, les Galiciens n’ont pas flambé mais ont enfin gagné, grâce à un beau but de leur Portugais Bruno Gama (1-0). Leur première victoire depuis la venue d’Osasuna lors de la...première journée. Trois points qui donnent un peu d’air à Luis Oltra, le coach du Depor.


Entraineurs en danger


Ca devient en revanche de plus en plus compliqué pour deux de ses collègues, Montanier à la Real Sociedad, et Mendilibar à Osasuna. Tous les deux ont vu les leurs s’incliner à la maison et une partie de leur public réclamer leur démission. Dans le Pays-basque, la Real, privée de Griezmman, a pourtant largement dominé l’Espanyol Barcelone (8 tirs cadrés à 2), mais elle s’est inclinée en fin de match sur un but du défenseur argentin Colotto (1-0). La première victoire des Catalans à l’extérieur depuis onze mois. Rien que ça. La bande à Pochettino reste néanmoins relégable (18è), tout comme Osasuna, toujours bon dernier de Liga après sa septième défaite de la saison, au Royaume de Navarre, face à Valladolid (1-0). Un promu qui mine de rien s’installe à la 8ème place de la Liga, à deux points des places européennes.


Par Léo Ruiz


 








Votre compte sur SOFOOT.com

2 réactions;
Poster un commentaire

  • Message posté par Cradle to the grave le 04/11/2012 à 23:55
      

    Ne suivant que les championnats anglais, quelqu'un peut me dire quel genre d'attaquant est Aduriz ? Je vois toujours son nom dans les buteurs mais je ne connais pas. J'ai un petit faible pour Bilbao du fait de leur liens avec Southampton et Sunderland et j'espère qu'ils vont redresser la barre.

  • Message posté par Evans Le Cerf le 05/11/2012 à 19:13
      

    Aduriz est un attaquant assez grand, un peu le même style que Negredo ou Soldado. Super complet comme attaquant, bonne conservation de balle, fin techniquement et bon de la tête mais un peu la lenteur des mecs qui tricotent la balle. Il marque pas énormément, mais apporte beaucoup dans le jeu. Je pense que si Bilbao jouait en 4-4-2, il serait vraiment complémentaire avec Llorente. Il me fait aussi un peu pensé à Berbatov... Voila!!!


2 réactions :
Poster un commentaire