1. //
  2. // 35e journée

Séville bute sur Levante

Un pénalty manqué par Negredo en fin de match a empêché Séville de se défaire de Levante (1-1), qui conserve sa 5ème place. En bas de classement, Saragosse a raté l’occasion de se rapprocher du maintien en s’inclinant à Majorque (1-0), assuré de jouer en Liga la saison prochaine.

Modififié
1 0
Si en Espagne l’affaire est réglée pour le titre, et pas mal avancée pour le maintien, tout reste à faire pour les accessits européens. Ce soir, dans la foulée du Clasico, deux sérieux candidats à la C3 s’affrontaient au Pizjuan. Dans son antre, l’objectif du FC Séville était clair : se payer Levante pour faire oublier à ses fans le 5-1 encaissé à Getafe lundi dernier, et revenir à hauteur de son adversaire du soir, à la 5ème place de la Liga. Objectif raté, la faute à Munua, le portier granote, qui en plus d’avoir sauvé les siens à plusieurs reprises au cours de la rencontre, a réussi à sortir le pénalty de Negredo à trois minutes du terme.

Alvaro Negredo, qui avait pourtant inscrit son 12ème but de la saison en première période (son 6ème lors des six dernières journées), auquel avait répondu l’excellent Arouna Koné, 14 buts cette saison (1-1). De bout en bout, les Sévillans ont dominé. Manu del Moral a été à un ou deux centimètres de marquer le deuxième but des locaux, mais Cabral a sauvé sur sa ligne. Comme d’habitude, Levante a joué le contre, et par deux fois Koné aurait pu crucifier les Andalous. Avec ce match nul, Séville remonte quand même provisoirement à la 6ème. Son objectif minimum.

Majorque maintenu

Il y avait aussi de l’enjeu en bas de la Liga, ce soir. Le match décisif se jouait à l’Iberostar, où Majorque a assuré son maintien en dominant le Real Saragosse (1-0). Trois points qui font 43, suffisant pour continuer à évoluer en première division la saison prochaine. En revanche, ça devient très compliqué pour Saragosse, 18ème, à cinq points de Grenade et Villarreal, qui auront l’occasion de prendre de l'air demain. Le Rayo Vallecano aurait pu lui aussi composter son ticket en Liga, mais il a chuté sur la pelouse du Sporting Gijon (2-1), qui revient au niveau de Saragosse.

Labaka avait répondu à Sangoy pour les Madrilènes, mais Bilic est entré pour foutre le bordel. Premier ballon touché par le Croate et carton rouge pour Labaka, deuxième ballon et un joli coup-franc direct qui fait exploser le Molinon et rêver tout Gijon. Le Rayo finira à neuf, après l’expulsion de Casado. Une sixième défaite en sept matchs pour les joueurs de Sandoval, qui vont devoir stopper l’hémorragie pour s’éviter un p'tit coup de chaud de fin de saison.

Résultats et Classement

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 0