Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Service minimum pour United, la Roma régale

Grâce à Ibra, Manchester Utd décroche sa première victoire européenne cette saison, mais n’a pas convaincu. Tout le contraire de la Roma, grâce à l’increvable Totti, et du Zénith, auteur du carton de la soirée. La belle histoire est pour les Irlandais de Dundalk, qui décrochent une victoire historique.

Modififié

KRC Genk 3-1 US Sassuolo

Buts : Karelis (8e), Bailey (25e), Buffel(61e) pour Genk // Politano (65e) pour Sassuolo

Victorieux 3-0 de leur premier match à domicile face à Bilbao, les Italiens de Sassuolo se déplaçaient en Belgique avec pas mal de confiance. Un peu trop peut-être : dès le début de partie, Karelis ouvre le score pour Genk en devançant la sortie de Consigli. Le portier de Sassuolo n’est pas plus à la fête sur le but du 2-0, avec un Bailey opportuniste, qui profite d’un ballon mal repoussé par le malheureux gardien. 2-0 à la pause, puis 3-0 juste après l’heure de jeu grâce à Buffel, la fête est totale. Malgré la réduction du score de Politano, Genk marque ses trois premiers points dans le groupe F après sa défaite face au Rapid de Vienne lors de la première journée.


Manchester United 1-0 FK Zorya Louhansk

Buts : Ibrahimović (69e) pour United

Dans un Old Trafford loin d’être plein et franchement endormi, Manchester United a gagné, mais Dieu que ce fut pénible, encore… Pourtant, vexé de la défaite face à Feyenoord, Mourinho avait cette fois décidé d’aligner une grosse équipe, avec Ibra, Rashford et Pogba notamment. Mais la prestation d’ensemble a encore été franchement poussive. Que retenir de la première période ? Une seule chose : la transversale qui empêche le missile de Rashford de se transformer en but. Et la seconde période ? Il y a le but évidemment, le seul de ce match, signé Ibra sur un service involontaire de Rooney, qui venait d’entrer en jeu. L’ancien Parisien met fin à une série de quatre matchs sans marquer. Romero, titularisé dans les buts de MU, a tout de même dû s’employer face à Paulinho pour empêcher une nouvelle grosse déconvenue… Seul le résultat compte, c’est bien ce que l’on dit dans pareil cas ?


Olympiakos 0-1 APOEL Nicosie

Buts : Soteriou (10e) pour l’APOEL

Drôle de match entre des Grecs, avec un seul Grec sur la pelouse au coup d’envoi, et des Chypriotes, avec deux Chypriotes dans le 11 (mais… un Grec !). Dans ce derby de la Méditerranée, auquel a participé l’inusable Esteban Cambiasso dans les rangs de l’Olympiakos, c’est l’APOEL qui l’emporte grâce au but marqué très tôt de la tête par Soteriou, l’un des… deux Chypriotes de l’équipe. Très belle opération pour ses coéquipiers et lui, qui enchaînent une deuxième victoire dans le groupe B. Plus tôt dans l’après-midi, Astana et les Young Boys de Berne se sont neutralisés, zéro à zéro.


Dundalk FC 1-0 Maccabi Tel-Aviv FC

Buts : Kilduff (72e) pour Dundalk

Oh la belle histoire ! C’était déjà une anomalie de voir Dundalk arriver jusqu’en phase de poules de la Ligue Europa, mais ça devient complètement dingue de constater que le petit poucet de la compétition s’y débrouille très bien. Déjà auteurs d’une jolie performance il y a quinze jours en allant chercher le point du nul sur la pelouse d’AZ, les Irlandais décrochent cette fois une victoire historique dans leur stade champêtre face au Maccabi Tel Aviv. L’unique but de la victoire est signé Ciaran Kilduff, qui ne pouvait pas mieux fêter ses vingt-huit ans. Avec quatre points en deux matchs, Dundalk s’installe confortablement à la deuxième place du groupe C. Quelle folie…


Fenerbahçe SK 1-0 Feyenoord Rotterdam

Buts : Emenike (18e) pour Fenerbahçe

Vainqueur de Manchester lors de la première journée, Feyenoord se voyait bien surfer sa vague jusqu'en Turquie. Sauf qu’entre la théorie et la pratique, il y a souvent un monde. Ou plutôt un attaquant adverse du genre talentueux : Emmanuel Emenike marque le seul but de la rencontre après le quart d’heure de jeu, d’une belle frappe croisée dans un angle fermé. C’est une sacrée performance pour Fenerbahçe, face à des Hollandais qui venaient d’enchaîner neuf succès de rang depuis le début de saison, toutes compétitions confondues.


Athletic Bilbao 1-0 Rapid Vienne

Buts : Beñat (59e) pour Bilbao

Le but de la soirée pour Beñat ? Peut-être bien. Juste avant l’heure de jeu, alors que Bilbao galérait devant son public à bouger l’équipe du Rapid de Vienne, le milieu basque s’est chargé d’ouvrir le score d’une reprise instantanée depuis l’extérieur de la surface, le ballon catapulté dans les filets. Un coup de génie qui suffit à Aymeric Laporte et aux siens pour se relancer en Ligue Europa, après des débuts délicats (lourde défaite à Sassuolo). Avec trois points, ils reviennent à hauteur de leurs adversaires du soir dans un groupe F très homogène.


Austria Vienne 0-0 FC Viktoria Plzen



Rien à signaler dans ce match entre l’Austria de Vienne et le Viktoria Plzeň : aucun but marqué, pas d’exclusion, une rencontre a priori équilibrée, même si les Autrichiens ont cadré cinq fois contre deux seulement pour les Tchèques. Déjà que c’était l’une des affiches les moins sexy de la soirée sur le papier, les deux équipes n’ont rien produit de vraiment convaincant pour qu’on s’intéresse à elles… C’est une opération comptable correcte pour l’Austria, qui compte désormais quatre points dans le groupe A, à égalité avec la Roma. Avec deux points, Plzeň pointe au troisième rang, en embuscade.



AS Roma 4-0 AFC Astra Giurgiu

Buts : Strootman (15e), Fazio (45e), Fabricio (47e CSC), Salah (54e) pour la Roma

Francesco Totti a peut-être atteint il y a deux jours l’âge vénérable de quarante ans, il sait encore de montrer décisif pour son éternelle Roma. C’est lui qui est à l’origine des deux buts inscrits en première période, chaque fois sur coup franc : le premier, indirect, avec Strootman à la réception au second poteau ; le second, direct, un missile détourné par le gardien roumain sur la barre transversale et Frazio qui en profite pour marquer dans la confusion. Le match vire en promenade dès le début de seconde période, avec un troisième but marqué contre son camp par Fabricio, puis un quatrième par Salah sur une merveille de passe décisive signée… Totti, évidemment. Les hommes de Spalletti, qui restaient sur un nul décevant lors de la première journée à Plzeň, se rassurent face à une formation d’Astra Giurgiu toujours à la recherche de son premier point dans la compétition.


Zénith St-Pétersbourg 5-0 AZ Alkmaar

Buts : Kokorin (26e et 59e), Giuliano (48e), Criscito (66e sp), Shatov (80e) pour le Zénith

Attention, le Zénith est lancé. Déjà victorieux lors de la première journée, les Russes enchaînent et font donc pour l’instant carton plein dans le groupe D de la C3. Ce deuxième succès ne souffre aucune contestation, avec au final un score fleuve, grâce à un doublé de Kokorin, un but d’opportuniste de l’attaquant brésilien Giuliano, un penalty transformé par Criscito (auteur également du centre pour l’ouverture du score de Kokorin en première période) et la conclusion pour Shatov. En face, les Hollandais d’AZ ont sombré. Le Zénith a l’air de bien se plaire dans cette petite Coupe d'Europe, déjà remportée en 2008.


AS St-Étienne 1-1 RSC Anderlecht

Buts : Roux (90e+4) pour l'ASSE // Tielemans (62e sp) pour Anderlecht


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    il y a 4 heures Mediapro ne revendra pas ses droits 35 il y a 5 heures Rivelino dézingue le jeu de l'équipe de France 133 il y a 5 heures Football Leaks : pour Agnelli et Čeferin, c'est une « fiction » 18

    Le Kiosque SO PRESS

    Hier à 16:51 Le double raté d'un joueur du Lesotho 7
    Partenaires
    Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 14:35 Alessandro Nesta va prolonger l'aventure à Pérouse 25