Sertic ne « rigole » plus

Modififié
0 0
Après s'être refait une virginité face à Saint-Etienne (3-1), Bordeaux a ce soir l'occasion de se rassurer un peu plus, en se qualifiant pour la finale de la Coupe de la Ligue, à Lorient. Une dynamique à consolider, après avoir péché par orgueil.


« On s'est peut-être dit que c'était facile, et on a relâché nos efforts, a admis un Grégory Sertic ayant des chances de débuter la rencontre au Moustoir. On a perdu contre Rennes (L1) et Monaco (Coupe de France), et ça nous a mis quelques petites piques. Il faut jouer pour gagner et ne pas entrer sur le terrain en se disant qu'on est les rois, et que, parce que l'on est Bordeaux, on va nous donner les trois points (en championnat, ndlr). Il faut reprendre de l'avance, ne plus rigoler, et arrêter d'en donner gratuitement aux autres, qui leur permettent de nous coller aux basques. Le coach nous a dit de stopper l'hémorragie, et il a eu confiance en nous. A nous de faire des choses et de savoir ce que l'on veut » .



Lorient n'a qu'à bien se tenir.





LB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Sané et la hiérarchie
0 0