1. //
  2. // Interview Jean-Luc Pardou

« Sérieusement, Pauleta a marqué son seul quadruplé contre nous ? »

Ce soir, l'Étoile Football Club Fréjus Saint-Raphaël reçoit Bordeaux. Comme il y a quatorze ans, lorsque Pauleta était allé planter le seul quadruplé de sa carrière, au cours d'un match délocalisé à Cannes qui avait vu les Girondins s'imposer 6-0. Jean-Luc Pardou, alors arrière droit de l'équipe fréjusienne, qui n'avait pas encore fusionné avec le Stade raphaëlois, ne garde pas un mauvais souvenir de la rencontre.

Modififié
680 2
Jean-Luc Pardou, en décembre 2001, vous prenez 6-0 contre Bordeaux. Vous avez cru à la qualification pendant combien de temps ?
Pas longtemps, on prend un but dès la neuvième minute (par Christophe Sanchez, ndlr)... À l'époque, l'Étoile sportive fréjusienne était vraiment un club amateur, on ne jouait pas dans la même cour que les Bordelais. Surtout qu'ils avaient Pauleta devant.

Vous étiez au marquage de qui ?
J'ai eu un peu tout le monde, sur mon côté droit. Mais je me souviens surtout de Dhorasoo.

Vous vous souvenez du camarade qui était au marquage de Pedro Pauleta ?
Oui, c'était Julien Desportes. Quel cauchemar, pour lui !

Vous savez que ce quadruplé inscrit contre vous est le seul de la carrière de Pauleta ?
Sérieusement ? C'est vrai ? Vous me l'apprenez, c'est incroyable. Alors ça, soyez sûr que je vais le dire à Julien, il va être content.

C'est le plus gros match que vous ayez joué dans votre carrière ?
Oui, parce que c'était la première fois que le club atteignait les 32es de finale de Coupe de France. Mais au niveau de l'intensité, j'ai connu plus fort en championnat. Surtout la saison où, sous les ordres de Jean-Marc Pilorget, on loupe de peu la montée en D2.

Vous avez réussi à prendre un peu de plaisir, durant cette rencontre ?
Oui, bien sûr ! Si on ne prend pas de plaisir là, on n'en prend jamais. Au début, on y croyait dur comme fer. Mais à partir de 2-0, on a surtout décidé de s'amuser. À la fin du match, nous n'étions pas du tout abattus. J'étais un peu sur la fin de ma carrière, mais pour les plus jeunes, c'était une expérience magnifique. Et pour le club, c'était super de jouer un 32e de finale. Tout le monde était super impliqué.

« En 1985, j'étais ramasseur de ballons lors de la demi-finale de C1 entre Bordeaux et la Juventus. Juste devant monsieur Platini. » Jean-Luc Pardou

Pour vous qui avez été formé aux Girondins, ça a dû être un match très particulier...
Oui. L'équipe était dirigée par Élie Baup, qui avait comme adjoint Pierrot Labat, mon entraîneur au centre de formation des Girondins. Donc ça m'a mis un peu de pression supplémentaire. Je suis de la même génération que Lizarazu et Dugarry, qui n'avait pas joué contre nous.

Vous gardez quels souvenirs de vos années aux Girondins ?
Pour un Bordelais, être pris dans le centre de formation du club de sa ville, c'est top. Et puis en 1985, j'étais ramasseur de ballons lors de la demi-finale de Coupe d'Europe des clubs champions entre Bordeaux et la Juventus. Juste devant monsieur Platini.

Comment vous êtes-vous retrouvé à jouer à Fréjus ?
Grâce au service militaire, qui était obligatoire à l'époque. Le bataillon de Joinville, ce n'était pas pour moi, donc j'ai négocié une formation au club de Fréjus. Et puis j'ai signé ensuite. Et quand on est bien quelque part, on y reste, tout simplement.

Et aujourd'hui, vous faites quoi ?
Je suis cadre chez Pizzorno, une entreprise de traitement des déchets, où je gère le secteur de Saint-Raphaël.

Vous serez au stade, ce soir ?
Je pense, oui. Je n'y vais plus trop, mais là, je pense que je vais y aller, quand même.

Alors, qui va se qualifier ?
Déjà, je souhaite aux joueurs de Fréjus Saint-Raphaël de prendre autant de plaisir que moi il y a quatorze ans. Après, ils ne sont pas bien du tout en championnat, donc la Coupe de France est secondaire. Mais si ce match peut les aider à rebondir pour tout donner sur la fin de saison, pourquoi pas ?


Propos recueillis par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Interview sympa, qui aura surtout eu le mérite de me rappeler le nom de Christophe Sanchez.

J'aurais bien aimé qu'il y ait aussi une vidéo du match.

(Mathias, j'ai tout de suite su que cet article était de toi)
Leaozinho15 Niveau : Loisir
Pauleta à claqué un quadruplé en sélection... Mais bon SoFoot c'est mieux que L'équipe quand même... Merde!
il y a 1 heure 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy il y a 49 minutes Une sacrée quetsche en D2 belge
il y a 53 minutes Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu il y a 1 heure Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln il y a 1 heure La chevauchée fantastique de Mavididi il y a 1 heure Berbatov cherche un club il y a 1 heure Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée il y a 1 heure Un joli coup franc du milieu de terrain il y a 2 heures Les golazos de Youri Tielemans il y a 2 heures Superbe geste technique raté au Mexique
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 11 heures Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois Hier à 16:34 Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan Hier à 16:10 Le golazo d'Insigne face au Chievo
Hier à 14:59 Le tifo gigantesque des fans du Standard Hier à 14:33 Le golazo de Rudy Gestede Hier à 14:32 Les supporters de Millwall envahissent la pelouse Hier à 12:50 Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur Hier à 12:03 Ribéry rend visite à Théo Hier à 11:30 Favre en colère contre Letizi Hier à 08:34 Chamakh va rebondir en Serie B Hier à 08:13 Thibaut Courtois chanté par Shay Hier à 08:13 Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax
680 2