Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 11e journée
  3. // Ce qu'il faut retenir

Serie A, le retour des trois

Carton plein pour la Juve et Tévez qui mettent Parme à poil, idem pour la Roma face au Torino mais en moins sévère et puis Naples reprend des couleurs. La 11e journée de Serie A marque un retour en arrière. Celui du trio de tête 2013/2014.

  • L'équipe du week-end

    Difficile de ne pas parler de la Juve qui pourrait être citée ici dans toutes les rubriques. 9e victoire de la saison, sur le score de 7-0. Une victoire totale. Parme a regardé le match en tribunes. Les trois attaquants de la Vieille Dame ont planté un doublé. Dont une merveille de Carlos Tévez. Récupération au milieu de terrain, crochet, grand pont, frappe sereine du plat du pied. Et que dire de la prestation de Lichtsteiner ? Le Suisse réalise là un match parfait. Solide derrière, prolifique devant. Une mine de l'extérieur du pied pour le 2-0 et deux passes décisives. Tous les Bianconeri participent à la fête et s'asseyent toujours un peu plus sur la Serie A.



  • Vous avez raté Chievo Vérone - Cesena (et vous n'auriez pas dû)

    Voilà un bon vieux duel de bas de tableau. Ou quand un match se joue au courage, au combat et, au final, à pas grand-chose. Le Chievo entre mieux dans la partie. Il se crée les plus belles occasions, mais bute sur un Leali des grands soirs. Il brise le dernier rempart en deuxième mi-temps grâce à Sergio Pelissier. Son but est moche comme tout, mais lui est fou de joie. Le Chievo croit avoir fait le plus dur et se relâche. Erreur. Cesena se réveille à la 88e avec une frappe déviée dégueulasse de Djuric. Cesena fête également ce pion comme une victoire. Jusqu'à ce que Pelissier ne resurgisse des buissons à la 90e. Au bout de ce match à rebondissements, c'est le Chievo qui arrache cette victoire ô combien importante dans la lutte pour le maintien à venir.

  • L'action du week-end

    Belle victoire à l'arrache d'Empoli face à la Lazio. Les hommes de Maurizio Sarri ont repoussé les attaques de Djordjevic et Candreva jusqu'à la fin. De quoi jubiler comme des enfants. Tape sur les fesses, poings en l'air et doigts dans l'œil, donc. Rugani a failli se faire éborgner, mais il s'en remettra. Déjà parce que les trois points font du bien, mais aussi parce que l'année prochaine, il devrait jouer avec la Juventus.



  • L'homme du week-end

    Mauro Icardi est un génie incompris. Fougueux, insolent et efficace. Il score un doublé de renard face au Hellas Vérone, mais ça ne suffit pas. L'Inter se contente d'un match nul parce qu'il aurait surtout pu perdre. Et donc s'il y en a bien un qui peut la ramener après le match, c'est bien Mauro. D'après lui, les supporters sont aussi responsables de ce mauvais résultat : « Quand on joue à San Siro, c'est comme si on jouait à l'extérieur. Je ne comprends pas ceux qui sifflent.  »

  • La hype

    Après un début de saison un peu compliqué, Naples repointe le bout de son nez à la troisième place du Calcio. Benítez retrouve le goût de la victoire : « Nous aurions pu marquer plus  » . Gonzalo Hi-Goua-Ine redevient tueur (même s'il vendange encore pas mal). Et Kalidou Koulibaly s'impose en sauveur. C'est lui qui repousse dans les derniers instants un tir de Pasqual. Naples est encore un peu poussif, mais ce que l'on retient, c'est surtout que tous retrouvent de l'allant et l'envie de gagner. Trois points à l'Artemio Franchi, c'est quand même pas mal.

    ⇒ Le compte-rendu du match Fiorentina-Napoli

  • Une journée, un tifo

    Comment ne pas penser à Ciro Esposito pour ce Fiorentina – Napoli ? En mai dernier, pour la finale de Coupe d'Italie, ce supporter napolitain avait trouvé la mort dans les rues de Rome. Il avait reçu plusieurs coups de feu. Et hier, les tifosi florentins lui ont rendu hommage.



  • La stat inutile

    Toto Di Natale n'a pas marqué son 200e but en Serie A en 400 matchs. Une semaine sans but du vétéran, c'est une routine qui se brise. En même temps, il était sur le banc. Et oui, à 37 ans, Toto a parfois besoin de repos. Mais enfin, ça ne devrait pas tarder à arriver quand même. Et sans Toto, l'Udinese n'a pu ramener mieux qu'un nul.

  • Dolce Vita

    Ce qui est bien quand on est footballeur, un peu comme quand on est rappeur ou juste célèbre, c'est que vestimentairement parlant, on peut tout se permettre. Coupe de cheveux sortie tout droit des années 90, costard bordeaux, chemise grise scintillante, cravate rouge délavée. Tout ce qu'un homme normalement constitué n'osera jamais. Et pourtant, c'est habillé de la sorte que Keisuke Honda a voyagé pendant plus de 10 heures. Agréable. Après le bon résultat obtenu à Gênes, 2-2, direction le Japon pour retrouver sa sélection.



  • Et sinon…

    - El Shaarawy, plus d'un an et demi après. Le pharaon a retrouvé le chemin des filets qu'il avait perdu depuis février 2013. Ça méritait bien quelques larmes.
    - Première réalisation de Keita avec l'AS Roma qui renoue avec la victoire. 3 à 0 contre le Torino. Tranquille.
    - Strootman a fait son retour après 6 mois d'absence. Certainement la seule bonne nouvelle pour l'infirmerie romaine.
    - Et une très mauvaise nouvelle pour le Napoli. Sorti en début de match, on craignait le pire pour Lorenzo Insigne. Et le pire est arrivé. Il s'est pété les croisés du genou droit. 6 mois d'absence. Dur.
    - Luca Toni a loupé un penalty. Il a aussi marqué. Pas suffisant pour battre l'Inter à l'extérieur.
    - Sassuolo a joué contre Bergame.
    - Cagliari a toujours du mal devant les cages. À 11 contre 10, il manque un péno et des occasions à la pelle, ce qui débouche sur un match nul. Zeman ne va pas tarder à nous péter une vraie durite.

    ⇒ Résultats et classement de Serie A

    Par Ugo Bocchi
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


  • Hier à 16:36 Harry Redknapp grand vainqueur d'une télé-réalité britannique 6 Hier à 13:40 Gourcuff out jusqu'en 2019 51
    Partenaires
    Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    Hier à 13:26 L'organisateur de la CAN sera connu le 9 janvier 15