Sérgio sans concession

« Je ne suis pas un ange. Je vis le foot avec passion, avec mon caractère. Je ne vais pas changer. » C'est par ces mots que Sérgio Conceição s'est présenté en arrivant à la Beaujoire. Trois matchs et trois victoires plus tard, les Canaris semblent aller mieux, même si le Portugais fait grincer des dents en menant la vie dure à tout le monde en dehors du terrain.

Modififié
Le centre de Jules Iloki était bien parti, et Emiliano Sala avait bien senti le coup. Puis grâce au marquage bidon de Nicolas Saint-Ruf et aux jambes mal fermées de Jonathan Ligali, l'Argentin avait pu faire son affaire tranquillement. Une tête ni très bien placée, ni très puissante, mais qui termine au fond quand même, et Nantes menait 2-1 contre Montpellier dans ce huitième de finale de Coupe de la Ligue, le 13 décembre dernier. Alors c'était possible. Nantes était donc capable de marquer deux fois en un match. Mieux, le match n'en était qu'à la 43e minute, et les Canaris n'avaient plus planté trois fois depuis un match de Ligue 1 contre le Gazélec en février. Trois jours plus tard, récidive : Nantes colle un 2-0 à Angers à l'extérieur en championnat, alors que les Jaunes et Verts n'avaient plus réussi à marquer deux pions en un match de Ligue depuis la 9e journée et la victoire contre Lorient. Et à chaque fois, sur le banc nantais, la même scène, le même spectacle. Un grand brun plutôt beau gosse et toujours bien coiffé qui s'agite dans tous les sens, qui hurle, qui envoie de grands gestes à faire atterrir des avions à Notre-Dame-des-Landes, et qui aurait l'air encore furieux même si son équipe menait 5-0 contre le Barça. Sérgio Conceição n'est arrivé à la tête du FC Nantes que depuis le 8 décembre, et il n'a pas oublié de le faire remarquer. Bonne nouvelle, les résultats suivent. Et si ses méthodes de général nord-coréen agacent une partie du staff nantais, elles ont pour l'instant le mérite de fonctionner.

Serge Gainsbourrin


On avait un peu perdu de vue Sérgio Conceição depuis la fin des années 2000. Après une fin de carrière sportive plus ou moins anonyme - un passage au Qatar, puis un chant du cygne en Grèce -, il s'était retrouvé sur les bancs de touche portugais à faire ses classes comme entraîneur, et pas dans des clubs de premier plan. Mais en le voyant en anorak jaune du FC Nantes le 20 décembre dernier tout démolir en conférence de presse - « Je dois défendre à mort le club, je ne veux pas faire de la merde ici » -, ou attaquer les employés du club qui se plaignent de lui dans la presse - « Si quelqu’un a des doutes sur mon travail ou ne comprend pas certaines choses, qu’il m’appelle. Si la personne qui a dit cela aux journaux a du vice, qu’il n’est pas content à Nantes, ce n’est pas bon. Il vaut mieux que cette personne parte plutôt que foutre la merde. Je suis énervé » -, aucun doute, il n'a pas changé. Il reste ce type capable de cracher sur un adversaire puis de balancer son maillot sur l'arbitre, coup de sang datant de l'époque où il jouait au Standard de Liège, qui lui avait valu quatre mois de suspension. Venant d'un coin paumé et devenu orphelin très tôt dans des circonstances dramatiques, Conceição adore mettre en avant son côté bourru et expliquer qu'il est un vrai dur-à-cuire. Le staff des Canaris le dépeint comme un impoli qui ne dit même pas bonjour ? Le Portugais a une réponse toute trouvée, qui transforme le reste du monde en une bande de feignasses : « Je viens ici à huit heures du matin et je pars à huit heures du soir, et on dit dans les journaux que je ne dis pas bonjour. Peut-être que je ne croise personne, je suis dans mon bureau ou sur le terrain d’entraînement. »

Les Kita au bureau


Mais en plus de faire marquer ses joueurs et d'avoir offert trois victoires consécutives à Nantes depuis son arrivée, Sérgio Conceição a réalisé un des grands fantasmes des supporters nantais : remettre les Kita à leur place. Alors que papa Waldemar avait assuré « C'est lui le patron, c'est lui qui va décider, il aura les pleins pouvoirs » , fiston Franck avait jugé qu'une séance d'entraînement le matin du match contre Montpellier - habitude que Conceição veut faire prendre à ses joueurs - était superflue. « Le terrain, c'est moi, les bureaux, c'est vous » l'avait-il sèchement rembarré. Serein, pour un coach qui s'était déjà fait virer à Olhanense en 2013 après avoir insulté son président. Shérif sûr de lui et de la loi de fer qu'il est en train d'imposer - en vrac, journées interminables, médecins interdits de vestiaire, obligation pour les joueurs de manger ensemble et de passer plus de temps en groupe, forte présence de ses adjoints arrivés avec lui -, Conceição veut aussi bâtir l'équipe de ses rêves et aurait exigé à Kita pas moins de quatre renforts au mercato hivernal. Interrogé lors de sa toute première conférence de presse - donnée en français - sur le principal secteur à travailler, il avait répondu sans sourciller : « L'équipe en général. » Il a aussi juré avoir revu tous les matchs de Nantes de cette saison avec ses analystes vidéos, outil qu'il utilise massivement. Le douzième coach de l'ère Kita met donc les mains dans le cambouis à tous les niveaux, et a été récompensé dès son premier match par des « Merci Sergio, merci » venus des tribunes. Les Canaris ont trouvé un faucon un peu féroce pour leur montrer la voie. Et pour le moment, ses grands coups de bec ont l'effet escompté.



Par Alexandre Doskov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

The Buccaneer Niveau : CFA2
Je kiffais le joueur, et en tant qu'entraineur on ne peut nier qu'il est en train de redresser la barre. Mais il devrait se méfier car l'affectif est toujours très important, surtout dans le milieu du sport. Les méthodes de sergent-instructeur ca marche un temps, s'il se met tout le monde à dos il va finir seul, avec un nervous break-down...
Note : -1
On sent quand même que malgré les bons résultats, le coté "ours des cavernes" a du mal à passer, et qu'au premier pépin, il se fera démolir avec "je vous l'avais dit qu'un type pas poli pouvait pas être bon!".
Je suppose donc qu'un parfait tocard sans aucune capacité mais qui dirait bonjour à tout le monde le matin (coucou Fred, René, Rolland!) en serrant des mains serait mieux accepté.
Quelle époque triste, où l'apparence et les manières sont plus importantes que les capacités et les résultats.
De la meme maniere qu'il est idiot de tomber a bras raccourcis sur un coach etranger qui vient d'arriver par corporatisme exacerbe, il est au moins aussi stupide de ressortir la sempiternelle tirade sur le niveau mediocre des entraineurs francais qui seraient tous des bons a rien.
Courbis, Antonetti, Girard ont tous connu des reussites comme des echecs et herbe n'est pas forcement plus verte ailleurs.
Concernant la "valse des entraineurs", ce que l'on presente comme une specificite franco-francaise est valable dans TOUS les pays: Veh, Allardyce, Redknapp, Gasperini, Caparros, Juande Ramos, Reja, Ventura soit des noms que l'on voit constamment revenir en Europe des qu'il y a du mouvement (liste non exhaustive).
Flaghenheimer Niveau : CFA2
Il y a d'excellent entraîneurs français mais ta liste m'étonne.
Pourquoi ne pas citer Deschamps, Blanc, Garcia voire Puel? Il me semble que leurs résultats sont autrement plus parlant.
Flaghenheimer Niveau : CFA2
Autant pour moi, tu répondais au commentaire précédent.
 //  09:57  //  Supporter des Pays-Bas
Tout à fait mais tu parles de qui là?
Moi j'aimerais juste qu'un nouveau coach, français ou étranger, ait au moins 6 mois-1 an de paix dans les médias avant d'être critiqué.
Ce qui ne vaut pas pour les coachs qui bossent depuis 20 ans en L1 et dont on connait le CV par coeur.

Or je constate que ce n'est pas le cas, et que, à performances égales, le coach étranger est flingué beaucoup plus vite que le coach français.
4 réponses à ce commentaire.
Sergent Hartman : Je suis le sergent d’armement Hartman et votre chef instructeur. A partir d’aujourd’hui, vous ne parlerez que quand on vous parlera et les premiers et derniers mots qui sortiront de votre sale gueule, ce sera “Chef” tas de punaises ! Est-ce que c’est bien clair ?
Tous les soldats : Chef, oui, Chef !
Sergent Hartman : Mon cul, je n’entend rien ! Montrez-moi que vous en avez une paire !
Tous les soldats : Chef, oui, Chef !
Sergent Hartman : Si vous ressortez de chez moi, les louloutes, si vous survivez à mon instruction, vous deviendrez une arme, vous deviendrez un prêtre de la mort implorant la guerre ! Mais en attendant ce moment-là, vous êtes du vomi, vous êtes le niveau 0 de la vie sur terre, vous n’êtes même pas humain, bande d’enfoirés ! Vous n’êtes que du branlemane végétatif, des paquets de merde d’amphibiens, de la chiasse ! Parce que je suis une peau de vache, vous me haïrez; mais plus vous me haïrez et mieux vous apprendrez ! Je suis vache mais je suis réglo ! Aucun sectarisme racial ici : je n’ai rien contre les négros, ritals, youpins ou métèques. Ici, vous n’êtes que des vrais CONNARDS, et j’ai pour consigne de balancer toutes les couilles de loup qui n’ont pas la pointure pour servir ma chère unité ! Tas de punaises, est-ce que c’est clair ?!
et il termine buté dans les chiottes...
A voir à la fin de la saison !
1 réponse à ce commentaire.
sylvester.stalin Niveau : District
Bon article.

Je croyais pas trop en lui mais il a l'air d'être un bon meneur d'homme au moins. A voir sur le long terme pour les autres caractéristiques
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : -1
Le problème ca reste Kita, pas les entraineurs qui se succèdent. Ce bon Waldemar a commencé avec des entraineurs sans trop d'epaisseur et en a pris plein la tronche.

Désormais il mise sur du Girard, Conceicao, sur de leur grande gueule il pourra toujours leur cracher dessus et se faire oublier du grand public. Parce que ceux qui suivent et aiment Nantes savent que la casse a commence depuis un moment et c'est pas dû au nouveaux coachs.
Conceicao n'a pas tort et l'a remarqué tout de suite, il y a pas mal d'incompétents et de gens qui se foutent du club qui y travaillent actuellement. Djordjevic l'avait fait remarqué d'ailleurs et ça n'a pas l'air d'avoir changé. Moi je suis content d'avoir un entraineur simeonesque, couillu et avec un vraie identité sur le banc. Les joueurs avaient besoin de ça. De plus, Sergio semble respecter le club et les supporters et il a de l'ambition. A voir si la mayonnaise prendra avec les Kita. Rien n'est moins sûr.
Flaghenheimer Niveau : CFA2
Ce qui est génial c'est que c'est toujours pareil.
Phase 1 : un entraineur étranger arrive et explique, ou montre, que dans les clubs français on n'en fout pas la rame.
Phase 2 : les résultats suivent.
Phase 3 : il y a un coup de mou. Les médias lui tombent dessus, les joueurs transférés parce que pas au niveau lui tombent dessus. Le président lui demande de "s'assouplir".
Phase 4 : Rolland Courbis est recruté pour le remplacer.
Note : -6
Ca marche aussi avec Girard et Antonetti.
1 réponse à ce commentaire.
"Sur les bancs de touche portugais [...] et pas dans des clubs de premier plan" parce que Coimbra, Braga et Guimaraes c'est pas des clubs de premier plan au Portugal? Ah ben oui y'a que Porto, le SLB et le Sporting au Portugal
Rastashaman Niveau : CFA
Oui c'est plus facile au Portugal: les clubs de premier plan sont ceux qui ont au moins une LdC
2 réponses à ce commentaire.
Vahid 2.0, je l aime bien du coup, à voir s il fera plus d une saison et demie
d equateur Niveau : DHR
moi ça me surprend toujours quand un joueur se plaint d'un entraîneur trop "dur". Même si l'article ne dit rien de tel de la part des joueurs nantais, c'est fréquent.

Sans faire le populiste, avec le blé qu'ils touchent, il me semble normal de leur demander d'en faire beaucoup, notamment à l'entraînement. Voir le laisser-aller de certains, en termes d'hygiène de vie par exemple ou d'absence d'efforts défensifs est désolant.

Moscato, qui dit beaucoup de conneries par ailleurs, disait il y a qq jours à propos du fantomatique Di Maria : Collez-lui un préparateur physique personnel, faîtes le vomir 2 ou 3 fois à l'entraînement, dîtes-lui que ce sera comme ça et banc à tous les matchs s'il ne se sort pas les doigts du fion, et vous verrez s'il continuera à palper ses millions sans les mériter, le pov' bichon !!

Quand on voit la difficulté et la répétitivité des entraînements des nageurs ou des mecs de l'aviron qui ne touchent pas un copec, y'a des baffes qui se perdent sur les terrains de foot.

Et des grands professionnels pleins aux as qui s'entraînent comme à leur début, il y a (Federer, Nadal, Diniz, Riner etc etc).

Il y en a aussi dans le foot (Zlatan, Ronaldo et pleins d'autres) mais il y a quand mêmme bcp de pleureuses je trouve. L'entourage y est sûrement pour quelque chose ("t'es le plus fort, t'inquiètes, tu vas palper au prochain mercato"), mais ça m'énerve.

Au boulot les tires-au-flanc !
En fait je pense que les quelques noms que tu cites sont plus dees exceptions que la norme. En Judo, tennis etc. tu dois aussi avoir plus de mecs qui ne s'entrainent pas assez que de mecs qui se défoncent comme des Federer.

La différence, c'est qu'en judo, à part Riner ou quelques unes qu'on revoit régulièrement au JO, ce sont des inconnus. Au foot, il y a baucoup de joueurs pros, donc ça laisse plus de place à des gens qui ne sont pas au taquet
d equateur Niveau : DHR
pas faux ; je pense nénamoins que la starisation exagérée des footballeurs les transforme souvent en divas capricieuses, et qu'une fois arrivés au top, ils ne font plus les efforts consentis durant leur formation.

En outre, à la différence du foot ou quelques kilos en trop ou un manque d'investissement ne sont pas rédhibitoires, les tennismen, judokas, avironnistes (ok mot vilain, j'ignore le bon), nageurs, voire rugbymen, tombent vite aux oubliettes s'ils sautent les fondamentaux.

La valeur marchande des joueurs balaye totalement l'exigence qu'on est en droit d'avoir à leur égard, les dirigeants et entraîneurs sont condamnés à la complaisance et à l'acceptation amère des caprices de leurs biens patrimoniaux. C'est bien de cela qu'il s'agit, hélas, et on stigmatise d'ailleurs ceux qui critiquent pourtant à juste titre leurs propres joueurs, comme Nicollin. ... tout ça pour dire que le fric est la racine du mal, en fait, je me mettrais bien une claque devant ce poncif ... (les - 5 automatiques de rigueur s'en chargeront).
Vrai aussi. En fait nos avis se rejoignent. Le besoin important en joueurs de foot pro laisse la place à un certain diletantisme pour ceux qui ont déjà percé. Et la starification à outrance ainsi que le confort financier tendent à augmenter le nombre de ceux qui n'ont pas envie de faire trop d'efforts
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Evidemment, D'Equateur doit mettre le doigt sur quelque chose, ça tient bien la route.

Ce que je vois pour ma part, c'est que les mecs cités avant (Federer, Nadal, Diniz, Riner etc etc (...) Zlatan, Ronaldo) sont tous des champions dans leur discipline respective, des numéros un et des exceptions aussi de par leur longévité. Il n'y a donc pas de surprise : le travail et la constance paient, mais seuls une poignée de "privilégiés" sont capables de se mettre au service d'un tel régime. Leur ambition n'était certainement pas de devenir pros dans leurs disciplines, ou de gagner tant, mais de devenir et de rester les meilleurs. Au final, ce sont les exceptions qui confirment la règle.
Je t'encourage à lire l'itw de G Gillet. Il ne se plaint pas de la charge de travail au contraire.

C'est F Kita qui s'en est plaint et d'ailleurs ce n'est pas son rôle, qu'il reste à faire des tennis ballons avec l'intendant du club et qu'il laisse Sergio faire le taf.
5 réponses à ce commentaire.
Ce bon Sergio qui crache sur Meert, qui va se mettre une race avec les D'Onofrio le jour avant un match européen (perdu 1-7), qui pétait les plombs un match sur deux sur le terrain, qui nous foire son péno pour la qualif européenne l'année d'après.. Pas possible de lui en vouloir même après ça, un joueur haineux sur le terrain, un vrai caractère. Si vous en voulez plus à Nantes, il aura sa statue dès le premier jour ici à Liège
Jack Facial Niveau : CFA
Note : -1
Les couilles sur la table et le couteau entre les dents.
Si les résultats suivent, le reste, c'est de la littérature.
Psychedelic Train Niveau : CFA2
Ah, t'es plus au Brasil?
1 réponse à ce commentaire.
La Jonquaille Niveau : CFA2
Gagner en grimaçant ou perdre avec le sourire, il faut choisir.

Moi c'est de voir le FC Nantes en L2 qui me fait grincer des dents. La place de ce club est dans l'élite et si Conceiçao est en mesure de le maintenir, qu'on le laisse bosser en paix.
José Mourinho, Leonardo Jardim, Fernando Santos ... et maintenant Sergio Conceição.
Encore un entraineur portugais (donc mauvais). Vivement que Tonton Courbis reprenne tout ça.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Trezeguet bouscule Beşiktaş 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)