Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Éliminatoires Euro 2016
  2. // Groupe E
  3. //

Sergio Ramos fait la leçon à Piqué

Modififié
Gerard Piqué agite l'Espagne.

Sifflé par ses propres supporters lors de la victoire de la Roja sur la Slovaquie samedi soir (2-0), à cause de son soutien à la cause indépendantiste catalane, mais aussi d'insultes à l'encontre du Real prononcées lors de la dernière Supercoupe d'Europe ( « Que le Real aille se faire foutre, qu'ils nous regardent parader » ), le défenseur international divise son pays.

« Les sifflets contre Piqué me paraissent lamentables  » , dénonçait il y a quelques jours le sélectionneur Vicente del Bosque, qui à l'instar d'Andrés Iniesta ou d'une figure merengue comme Jorge Valdano, défend absolument le joueur du Barça.

Mais ce n'est pas le cas de Sergio Ramos, capitaine de la sélection et du Real Madrid. « Avec la rivalité qu'il y a entre les deux clubs [Barça et Real], ses dernières actions n'aident pas du tout, regrette Ramos au sujet de Piqué, au micro de la presse espagnole après le succès de l'Espagne en Macédoine mardi soir (0-1) (...) On fait tous des erreurs, moi le premier. Chacun doit assumer ses erreurs. »

« Moi, je n'aurais jamais l'idée de penser à quelqu'un d'autre que mes coéquipiers ou mes proches quand je fête quelque chose. Quand tu es dans un tel état de bonheur, parfois tu perds un peu le contrôle... » , poursuit Sergio Ramos en référence aux propos tenus par son compatriote à l'issue de la victoire du Barça contre le FC Séville en Supercoupe d'Europe.


Sur les réseaux sociaux,certains supporters ont lancé un hashtag #LaGranPITADAaPIQUE pour encourager ceux qui assisteront au match amical Espagne - Angleterre, déplacé de Madrid à Alicante le 13 novembre prochain, à huer Gerard Piqué.

La España rabiosa. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible