1. //
  2. //
  3. // Clasico
  4. // Real/Barça

Sergio, l'anti-thèse catalane

Au Barça, il n'y a que des artistes. Ou presque. Au milieu des Messi, Alves, Xavi et autre Iniesta, il y a Sergio Busquets. Un mec aussi moche qu'indispensable. Un type dont le côté obscur fait souvent du bien à un club pas si bisounours que ça.

Modififié
483 58
C'est certainement l'homme dont on parle le moins au FC Barcelone version Guardiola. Sergio Busquets, 23 piges, 1m90 au garrot, le visage de Droopy, un corps à la "où est Charlie" et déjà un palmarès d'adulte (3 Ligas, 2 Ligues des Champions, Supercoupe d'Europe, Coupe du Monde etc.). La preuve que le mec est pour quelque chose dans la réussite du club depuis 2009. Un lascar de l'ombre, méconnu, inconnu et parfois limite dans l'état d'esprit. D'aucuns parleraient d'une petite pute, d'autres d'un tricheur et/ou simulateur. La faute à deux soirées où le milieu de terrain espagnol s'est particulièrement distingué du côté obscur de la force. Printemps 2010, Sergio Busquets est au pressing de Thiago Motta lors de la demi-finale retour de C1. Le milieu de l'Inter touche légèrement le visage de l'Espagnol. Ce dernier s'écroule, pleure sa mère, se tient le visage, regarde discrètement entre ses doigts si son cinéma prend, reprend son simulacre et obtient gain de cause : second jaune pour Motta. Actors studio, première leçon. Acte II au printemps dernier où la grande tige espagnole se tord de douleur après un pseudo contact sur Marcelo. Il n'en fallait pas plus pour faire naître une réputation.

Sergio Busquets est un tricheur. Une pleureuse. Mais un roublard qui gagne, par contre. Mine de rien, on parle d'un type qui a giclé Yaya Touré du XI barcelonais. Pour ce faire, il faut plus que 2/3 simulations pour arriver à ce niveau-là, à seulement 23 ans. Et Busquets a de l'abattage à revendre. A la différence des Xavi et Iniesta, le numéro 16 catalan est polyvalent. Techniquement costaud, Sergio l'est aussi dans les duels. Fort dans les airs, propre dans la relance, il peut même jouer en défense centrale. La pierre angulaire de l'équilibre défensif des Catalans est dans son corps de lâche. Lui, le fils de l'ancien gardien remplaçant du club période 90's. Forcément, la fibre Barça est en lui. Dans ses gènes. Busquets est plus proche d'un Bakero que d'un Laudrup, mais il s'en cogne. Il laisse la magie aux autres.

Un stade à son nom

Originaire de Sabadell, un bled catalan, Sergio est devenu une star dans son fief. Au printemps dernier, la municipalité décide de baptiser le stade du quartier du nom de Busquets. Une reconnaissance qui ira droit au cœur de l'intéressé. « Ici, j'ai commencé à apprendre les valeurs, l'humilité et le travail acharné » avait-il lâché le jour de l'inauguration. Humble, droit, fier et fidèle. Le prototype du joueur irremplaçable, et sous-médiatisé. Un mec comme ça, c'est dur à bouger. Même quand on s'appelle Fabregas. Recruté à prix d'or cet été, l'ancien capitaine des Gunners a forcé son entraîneur à changer, temporairement, de système de jeu pour l'intégrer dans son milieu de terrain. En effet, Xavi, Iniesta et Busquets sont intouchables. Comme en sélection où Xabi Alonso vient compléter le quatuor. Dès lors, Fabregas joue où il peut.

Pour marcher sur les plates-bandes de Busquets, il faut se lever tôt et dérouler du câble. Le mec est rarement blessé (il reste sur trois saisons à plus de quarante matches) et indiscutable à son poste où il enterre tout le monde. Même sa clause libératoire est indécente (150 millions d'euros). Autrement dit, il n'est pas encore né le mec qui viendra chourer le joyau catalan. Guardiola en a trop sué pour amener son poulain de l'équipe réserve à une place d'intouchable de la Dream Team du XXIème siècle pour le laisser partir à la première offre venue. Samedi, contre son meilleur ennemi madrilène, Sergio enfilera son bleu de chauffe pour enchaîner les coups, ratisser au large, simuler une ou deux fois, mais donnera tout ce qu'il a dans le bide. Parce que ce mec a été élevé avec une seule idée en tête : gagner. On a connu philosophie plus ubuesque.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Celui qui a giclé Yaya Touré du 11 barcelonais, c'est simplement Guardiola.

Yaya Touré a 1 Busquets dans chaque jambe !
Je suis d'accord qu'il est très très fort. En plus de son abattage, il fait aussi de très bonnes passes.

Par contre, en défense centrale, sa lenteur et son placement aléatoire le font plus que souffrir.
Johnny English Niveau : Loisir
Yaya touré je l'aime bien, mais tu as oublié qu'il a aussi des pétro-dollars dans la tête avant tout...
@ AcMe23

Non, Yaya n'a pas un Busquets dans chaque jambe.

Pour moi il est meilleur tactiquement et dans son sens du placement. Un peu moins porté sur l'arraque, moins bon devant le but, mais ils se valent dans des registres un peu différents meme si meme poste.

Apres bon Yaya voulait jouer tous les matchs, sa femme n'arretait pas de lui repeter, chaque jour, que c'est ce qu'il méritait. Ca lui est monté un peu à la tete...un peu comme Illgner au Real:)
Pardon:)

"meilleur tactiquement et dans son sens du placement." : Busquets

"un peu plus porté sur l'attaque et meilleur devant le but": Yaya

C'est pas lui qui avait dit "mono" (singe) à Marcelo ? ou qui avait dit "on vous la laisse, votre coupe" à Madrid, sous-entendant qu'il la laissait aux sales Espagnols?
Busquet est un bon joueur,et comme l'a dit Del Bosque, c'est le joueur qu'il aurait aimé être.
Par contre, en dehors du jeu qu'il pratique, il représente le genre de joueur que je déteste: truqueur, faux humble, menteur, tricheur, et j'en passe.
Le 'mono' était la goutte de trop.
Celui qui a dit je vous la laisse la coupe,c’était Piqué, un joueur du même acabit.
Bref a cause des Piqué, Busquets et autre Alves, le fcb n'a pas gagné en terme d'image.
Johnny English Niveau : Loisir
Apparemment le réal quand à lui à des joueurs qui ne trichent et ne simulent jamais ? Arrêter vos commentaires pro-madrilène...
Le meilleure relanceur du monde depuis quelques temps, le joueur le plus underrated, alors que c'est un mec excellent. Je suis fan de ce joueur. Xabi Alonso est aussi dans ce contexte la mais un peu moins technique.J'avais vu une vidéo de certains matches ou il fait des gestes insensé.

http://www.youtube.com/watch?v=GgT3f9aENX0


@ bonnet, c'est évident qu'il n'est pas bon en défense central, ce n'est pas son poste d'origine mais comme second couteaux il s'en sort encore pas mal mais si il est vrai qu'il a un peu de mal avec la rapidité que doit faire preuve d'un défenseur central.
@Johnny English: j'ai vu aucune mention de Madrid nulle part dans ces commentaires (à part de moi-même, quand je précisais le contexte de la citation).


Tu vois des attaques là où il n'y en a pas. On parle de Barcelone ici et de leur image de merde, on n'a pas parlé une seule fois de l'image de Madrid, mais effectivement elle n'est guère plus reluisante. Quoique, eux au moins évitent les propos racistes en public ou sur un terrain devant un demi milliard de personnes.
Johnny English Niveau : Loisir
" C'est pas lui qui avait dit "mono" (singe) à Marcelo ? ou qui avait dit "on vous la laisse, votre coupe" à Madrid, sous-entendant qu'il la laissait aux sales Espagnols? "


Et les propos ci-dessus, c'est le père noël qui l'ai a écrit...
Ah ouais, tu penses que Arbeloa il dit quoi à Keita avant la pause du match de demi de champions league ?
c'est relou les commentaires du style "c'est lui qui l'a dit en 1er, alors c'est pas l'autre le méchant"...

L'article est cool je trouve, et c'est à peut près l'image que j'avais de Busquets effectivement. D'ailleurs au début je pouvais pas le blairer ce joueur, mais force est de constater qu'il est indispensable à cette équipe.
Clairement un salopard (et c'est un fan du barça qui le dit), je ne lui pardonne tjs pas ce qu'il a dit à Marcelo.
Au delà de tout ça c'est un joueur incroyable, un coup d'oeil unique, capable de gestes incroyables mais qui sait tjs jouer simple et dans le sens du jeu, j'avais râlé au sujet de Yaya mais je constate que Pep a eu raison.
Par ailleurs, j'ai le sentiment qu'il a appris sa leçon depuis l'année dernière, il s'est pas mal calmé, j'espère que ça se confirmera...
Non mais les propos racistes n'ont jamais étés prouvés et confirmés, c'est comme Ozil qui affirme que Villa a insulté l'islam et Khedira qui balance 2 jours après sur twitter qu'en fait il aurait rien dit du tout.

Je sais pas si vous êtes au courant que les journaux espagnols sont des torchons absolus prêts à tout (d'un côté comme de l'autre) pour discrédibiliser l'adversaire. Je me rappelle qu'As avait posté une photo d'un match du Barça sur laquelle ils avaient enlevé un joueur par montage, pour soit-disant prouver un but hors-jeu, l'affaire avait fait un peu de bruit et ils avaient du s'excuser.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
la petite pu.te du foot que je préfère

un bosseur de l'ombre, pas mieux pour le décrire : jamais sous les projos mais toujours lumineux le type.

Autre salo.pard que j'aime bien dans cette équipe et qui se défend pas mal niveau putasserie : Pedro.

Comme quoi, ce Barca, il reste humain : avec ses vices et ses défauts.

Et c'est bien pour ça qu'on en est fan!
@:med 78
bien d'accord avec toi ! contrairement à l'article, pas d'accord pour le classer parmi les puyol, marcherano and co, du coté des roublards , tenaces , bons joueurs de club opposés aux talentueux ... lui il en fait parti, il contrôle sur une jambe, voit à 360° en un éclair, un clame déconcertant, passes justes, râteaux, placement, timming, il a tout, indispensable à ce poste !
Très bon footballeur oui.

Mais c'est le type même de joueur qui me débecte au plus haut point, de par son attitude sur le terrain et de ses actes. Tricheur, simulateur, acteur, des qualités qui font partie de son ADN.
Miles Morales Niveau : DHR
"Sergio Busquets est un tricheur. Une pleureuse. "

C'est un raciste aussi, un negrophobe. Un mec puant donc.

Il est en mission et c'est pour cela qu'on l'appelle le prefet Busquest.

Heureusement qu'il n'etait pas français dans les annees 40...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
483 58