Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Liga Nos
  2. //

Sérgio Conceição, promesse tenue

Arrivé l'été dernier sur le banc du FC Porto, Sérgio Conceição avait promis dès sa présentation que les Dragões gagneraient un titre cette saison. Mission accomplie avec brio, Porto mettant fin à cinq ans de disette en remportant la Liga Nos au nez et à la moustache du Benfica Lisbonne et du Sporting Portugal.

Modififié
« Je suis heureux aujourd’hui, mais je le serai encore plus en mai avec la conquête d’un titre. Je suis conscient que ce club veut être au meilleur niveau, et le meilleur niveau est de gagner des titres. Il y a cette volonté de remporter le championnat. C’est pourquoi j’ai accepté le défi, ce n’était pas facile, mais c’est avec beaucoup de joie et d’amour pour le club que je suis venu et je suis convaincu que je serai heureux en mai, et que les Portistas seront heureux. » Nous sommes le 8 juin 2017, et Sérgio Conceição balance un discours tout en émotion et optimisme lors de sa présentation comme nouveau coach du FC Porto. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ancien technicien du FC Nantes n’est pas du genre à balancer des paroles en l’air puisque onze mois plus tard, les Dragões ont bel et bien remporté la Liga Nos et mis fin à cinq longues années de disette.

L'homme de la situation


Pendant cette période, Jorge Pinto da Costa, le célèbre président du FC Porto, a écumé pas moins de quatre entraîneurs – Paulo Fonseca, Julen Lopetegui, José Peseiro, Nuno Espírito Santo – avant de tomber sur la perle rare à écouter ses dires au soir du titre : « Béni soit le jour où j'ai parié sur lui. Il a réussi à nous transmettre son enthousiasme et sa détermination. Tout le monde mérite les félicitations, mais Sérgio mérite un éloge spécial de ma part parce que je sais comment il a vécu et souffert pour en arriver là. » Élevé au rang de grand artisan de la victoire par son président, Sérgio Conceição, lui, a préféré jouer les modestes : « Non, non, je ne suis pas le responsable de ce titre, le responsable c’est le FC Porto. Je me sens honnêtement aussi important que les joueurs, les gérants, l'homme qui tond la pelouse, avec qui je me suis même énervé la semaine dernière parce qu'il a coupé plus que ce que je voulais. »


Un discours humble qui n’est pas vraiment de l’avis du public de l'Estádio do Dragão, qui a profité de la réception de Feirense et la fête du titre pour dégainer dans le virage des extraits de phrases du technicien portugais qui résument à merveille son caractère – « Nous devons avoir de la passion pour ce que nous faisons » , « Je suis venu pour l'amour du FC Porto » , « Je suis venu enseigner et non apprendre » ou encore « Une de nos forces est l'esprit de solidarité » – avec une énorme banderole : « Merci Mister d’avoir fait revenir nos vraies valeurs » . Pour eux, cela ne fait aucun doute, cette Liga Nos porte le sceau de Sérgio Conceição, qui rejoint José Maria Pedroto, António Oliveira et Augusto Inácio dans le cercle très fermé des vainqueurs du championnat avec le FC Porto en tant que joueur et en tant que coach.


Le commandant Conceição


Alors oui, Moussa Marega et Vincent Aboubakar ont claqué 37 buts à eux deux (merci le fair-play financier qui a empêché Porto de recruter et l'a donc obligé à faire revenir au bercail ces deux exilés), oui Yacine Brahimi a écœuré tous les défenseurs de Liga Nos, oui la doublette défensive Marcano-Felipe est composée de béton armé, mais tout ceci n’est que le résultat du ballet mis en place et imaginé par Sérgio Conceição. Un chef d’orchestre qui préfère hurler ses directives plutôt que de les distribuer avec une baguette, comme il l’avoue lui-même : « Ce n’est pas facile de travailler avec moi. Je suis très exigeant et j'insiste pour mettre en œuvre mes valeurs. » Un style plus hargneux, plus musclé, sans passe-droit, à l’image d’Iker Casillas qui a passé un long moment sur le banc, qui fonctionne à merveille sur les joueurs qui pour la plupart réalisent la meilleure saison – ou du moins la plus régulière – de leur carrière.


Et ce ne sont pas les chiffres qui vont dire le contraire, puisque le FC Porto possède la meilleure défense du championnat (18 buts encaissés en 33 journées), la meilleure attaque (81 buts inscrits) et est à une victoire d’égaler le record de points obtenus sur une saison (88), record qui appartient actuellement au Benfica Lisbonne en 2015-2016. Et d’ailleurs, Sérgio Conceição ne s’est pas caché en avouant en conférence de presse que ce record l’excitait : « Ce n'est pas fini. il nous manque un match et nous voulons atteindre les 88 points. » Que ce perfectionniste de Sérgio se rassure, personne à Porto ne lui en voudra si le total n’est pas atteint le 13 mai prochain lors de la clôture du championnat.

Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:23 Kondogbia : « J'ai toujours voulu jouer pour la Centrafrique » 164
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:48 Bolt s'insurge contre un contrôle antidopage 25
À lire ensuite
D'un Z qui veut dire Zambo