1. // Groupe B
  2. // Argentine/Nigeria

Sergio Batista: « Messi n'a encore rien montré »

Champion du monde 86, entraîneur des champions olympiques 2008 et actuel entraîneur des moins de 20 ans argentins, « Checho » Batista s'y connaît un peu en ballon. A l'orée du Mondial, il cause sur l'évolution récente du football et décrypte l'Argentine de Diego et Messi...

Le Mondial 2006 a été celui des coups de pied arrêtés. Est-ce que vous pensez que ce sera la même chose en 2010 ?


Je garde l'espoir qu'on verra un football totalement différent de celui de 2006, mais ça me semble difficile... Pour moi le dernier Mondial a été très défensif, voire carrément ennuyeux et je crains que ce soit le programme qui nous attende tous en Afrique du Sud. Aujourd'hui toutes les équipes jouent à ne pas perdre : « On défend comme des malades et on attend de voir ce qu'il se passe » . Le football ambitieux et racé n'existe plus. La tactique, l'ordre, l'athlétisme, la peur de perdre et les phases arrêtées ont eu sa peau. Je déteste ce football-là mais je suis persuadé que c'est ce que nous allons voir en Afrique.

La spéculation, c'est la clé pour devenir champion du monde ?


A la base le football était un sport joyeux, mais ceux qui l'ont fait évoluer l'ont rendu ennuyeux et étanche à la créativité. Le fait que des équipes comme l'Italie ou la Grèce aient gagné des grandes compétitions en jouant un football rachitique a fait beaucoup de mal à ce sport. Mis à part l'Espagne, la philosophie de jeu du Brésil et les intentions offensives argentines, le reste n'est pas glorieux... L'Italie et l'Allemagne ne jouent pas, elles travaillent, et c'est ce qui fait que ces deux équipes seront encore au rendez-vous cet été. Je suis ravi que les Espagnols s‘ajoutent aux favoris habituels, parce que ce sont vraiment les seuls qui ne pensent pas qu'à défendre.

En 86, la sélection argentine avait trouvé l'alchimie entre la technique et la rigueur offensive. Ce n'est pas ce qu'il manque aujourd'hui à l'Albiceleste ?


Nous avions trouvé l'équilibre juste. Nous avions une équipe dans laquelle chacun connaissait son rôle à la perfection, mais il y a une grosse différence entre la sélection 86 et l'actuelle : nous avons eu du temps pour travailler tous ces automatismes. Pendant quatre ans, nous avons travaillé ensemble le lundi, mardi et mercredi, toutes les semaines de l'année. Aujourd'hui, c'est impossible de travailler comme ça avec une sélection. Les sélectionneurs ne disposent jamais des joueurs ; ils ont à peine 20 jours pour travailler tous ensemble. C'est trop peu... Le destin en coupe du monde de l'Argentine s'est joué durant ses stages de préparation. C'est là que la greffe prend ou non entre les joueurs.

Est-ce que vous pensez que Messi a le niveau du Maradona 86 ?


Pour l'instant, Messi n'a encore rien montré avec l'Argentine. Il n'arrive pas à émerveiller comme il l'avait fait avec moi lors des Jeux Olympiques (il était son entraîneur, nda). Je suis sûr que Lionel va être la star de cette coupe du monde. Les cracks brillent seulement pendant les phases finales, où le jeu est paradoxalement plus ouvert que pendant les éliminatoires. Il ne faut pas croire, les éliminatoires ne sont pas difficiles : ils sont très, très durs. Finalement Messi brillera si Maradona le met dans les meilleures conditions possibles. Pour l'instant, Diego n'a malheureusement pas trouvé de solutions à son plus beau problème.

Comment aviez-vous fait pour que Messi se sente à l'aise à Pekin ?


Je lui ai donné une totale liberté en lui expliquant préalablement ce que j'attendais de lui. Moi je l'ai utilisé comme un milieu de terrain excentré, un peu comme Guardiola à Barcelone cette saison. C'est là qu'il se sent le plus à l'aise, fréquemment en contact avec le ballon. Avec Messi, c'est simple : si tu lui donnes un ballon tous les quart d'heure, il s'endort et il sort de son match. Il faut le faire jouer le plus possible. Il faut le rendre heureux, c'est fondamental pour qu'il exploite tout son potentiel. Personnellement j'ai cherché un système où Riquelme, Messi, Agüero, Di María, et Lavezzi pouvaient se sentir à l'aise. Je n'ai pas honte de dire que j'avais une équipe coupée en deux, avec 5 attaquants et 5 défenseurs. Tactiquement, c'est discutable, mais je peux vous jurer que tout le monde était ravi que ça se passe comme ça, à commencer par Messi.

Est-ce que Messi peut gagner un Mondial tout seul à votre avis ?


Non, aujourd'hui ce n'est plus possible. Messi si tu le laisses se démerder tout seul, il ne va rien faire de bon. Il lui faut des joueurs qui parlent le même langage footballistique à ses côtés. La question, c'est de savoir si ses coéquipiers sont bilingues (rires !).

Le problème, c'est qu'il n'a pas de coéquipier fixe à ses côtés...


Je suis certain que Maradona a dû se poser 10.000 fois la même question : « Mais pourquoi il est le meilleur à Barcelone et pas avec l'Argentine ? » . Les réponses, il les aura à la fin du stage, quand il aura côtoyé Messi pendant quelques jours. Guardiola, quand il a un problème avec Messi, il l'emmène dîner ou lui paie un café au lait. Ce genre de trucs, Maradona n'a pas pu se le permettre durant les derniers mois. Diego n'a pas pu travailler autant qu'il aurait voulu avec Messi et ça il le regrette vraiment parce qu'il veut en faire un clone du joueur qu'il était en 86. Son gros souci et sa principale préoccupation aujourd'hui, c'est d'entourer convenablement son crack. Il sait que l'avenir de son équipe peut se jouer sur les noms qui accompagneront Messi sur le front de l'attaque. En 86, le travail de Bilardo avait été plus facile. Il laissait Maradona tranquille et il se contentait d'être sur le dos du reste des joueurs pour blinder son bloc équipe. Tout le monde avait accepté cette situation car Maradona pouvait gagner un match à lui tout seul quand bon lui semblait.

Quelle est l'équipe qui a le plus progressé depuis le dernier Mondial ?


Sans aucun doute l'Espagne. Non seulement ils sont devenus compétitifs mais en plus, ils pratiquent un football de rêve. Pour moi, c'est la meilleure Roja de l'histoire. Par le passé, les footballeurs espagnols avaient un mental défaillant, mais ils ont arrangé ce problème aujourd'hui. Ils se sont rendu compte que la Furia ne les mènerait nulle part et aujourd'hui, ce sont les meilleurs du monde. J'espère seulement qu'ils vont tenir toutes les promesses affichées durant l'Euro. En 86, la Colombie de Valderrama pratiquait un jeu très léché et au final, ils ont complètement loupé leur tournoi. Ce serait bien qu'ils s'en inspirent pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Est-ce que les adversaires de l'Argentine sont accessibles ?


Aujourd'hui toutes les sélections sont difficiles à jouer. Il n'y a plus vraiment de gros écarts donc il faudra faire attention. Les Argentins ne doivent pas considérer qu'ils sont déjà qualifiés, ce serait la plus grande erreur qu'ils puissent commettre. Pour moi le Nigeria est une équipe très difficile à manier. Ils sont très physiques mêmes si c'est vrai que techniquement, ce n'est plus trop ça. Et puis il y a les Grecs. Eux, ce sont des murailles...

D'autant que leur groupe est toujours constitué des champions d'Europe 2004...


Cette année-là, ils ont gagné une compétition mais aussi le respect des adversaires. Ils se mettent tous derrière en attendant une contre-attaque. C'est pas joli, mais ça fonctionne bien pour eux. L'Argentine ne doit pas faire d'excès de confiance. Un Mondial, ça ne pardonne pas. Il y a sept matchs à jouer et autant de finales : si tu les abordes avec confiance, tu es mort.

Quel est le groupe de la mort selon vous ?


Celui de l'Uruguay. Toutes les équipes de ce groupe se valent. Bien sûr, il y a la France, mais elle n'impose plus vraiment le respect... Pour moi, son élimination ne constituerait pas une surprise.

Quels sont vos favoris alors ?


Ce sont toujours les mêmes : Allemagne, Brésil, Italie... Et je rajouterai le Portugal et l'Angleterre. J'aime bien le football portugais. Techniquement, c'est très bon. Par contre, je mise sur l'Angleterre uniquement à cause de Capello. Je garde un souvenir affreux de leur championnat. Tout le monde affirme que c'est le meilleur du monde, mais moi, ça ne m'a pas convaincu. Effectivement ils ont trois quatre bonnes équipes, mais le reste, ça ne vaut rien. Quand j'étais au stade je me disais : « C'est pas possible qu'ils jouent comme ça ! » . Ils jouent comme des sauvages, sans cerveau. Ça m'a dégoûté à l'époque, « c'est pour voir autant de médiocrité que je suis venu ici ? » ! (Rires).

Propos recueillis par Veronica Brunati ; traduction : Javier Prieto Santos

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Batista le grand Barbu de l'équipe de Bilardo qui donne des leçons de beau jeu...il y en a qui ose tout!

Il s'en prend à la Grèce même à l'Italie et à leur "jeu rachitique", moi j'ai vu l'Italie 2006, ça jouait plus que l'Argentine 86 qu'il nous vante qui ne s'en remettait qu'aux exploits individuels de Maradona, et l'argentine 90 c'est le pire finaliste de l'histoire de la coupe du monde, le plus horrible...
D'accord avec le précédent commentaire. Globalement, un discours assez caduque, voire anachronique: le championnat anglais, comble de médiocrité, où seules trois équipes cartonneraient?? En Espagne, ils sont deux, en Italie carrément un...Et puis ne parlons pas du beau jeu dans le championnat argentin(bon, régulièrement pillé). Quel mépris quand même, y compris au second degré: on lui a dis que Gerrard et Lampard valaient ts les milieux argentins actuels sauf cambiasso l'absent, que fulham est allé en finale d'europa, qu'un almeria - getafe, ça peut être chiant aussi!

Et les sélections nationales??? L'allemagne et l'Italie, grands méchants défensifs(pourtant en 2006, l'Allemagne attaquait plus que l'Argentine), l'espagne, le brésil et l'argentine en sauveurs du beau jeu.
Sauvez les nations frileuses avec Dunga, ça va pas être facile. Le brésil est une équipe de bourrins + Kaka, défensive et pas franchement spectaculaire. Donc la philosophie de jeu brésilienne, à l'heure actuelle, on repassera. Et puis les intentions offensives argentines, oui, les intentions....L'attaque, il faut que ça marche, on n'est pas aux jeux olympiques à faire des 5 - 0 - 5! C'est peut être lui qui a conseillé à Diego de ne pas prendre les hommes de l'Inter, une belle connerie
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2