Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 24 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 36e journée
  3. // Manchester City/QPR (6-0)

Sergio Agüero renvoie QPR en Championship

Les Queens Park Rangers avaient besoin d'un succès à l'Etihad Stadium pour espérer encore se maintenir, mais le miracle n'a pas eu lieu. Porté par un Sergio Agüero en feu, Manchester City n'a montré aucune pitié et infligé une sévère fessée à son adversaire londonien (6-0). Avec ce succès, les Citizens assurent leur place dans le Big Four et prennent provisoirement trois points d'avance sur Arsenal, qui compte deux matchs en retard.

Modififié

Man. City - QPR
(6-0)

S. Agüero (4'), A. Kolářov (32'), S. Agüero (50'), S. Agüero (66'), J. Milner (70'), D. Silva (87') pour Manchester City


Le temps passe. Et en ce dimanche après-midi, c'est un vent de nostalgie qui a soufflé sur l'écrin de l'Etihad Stadium. Parce qu'il y a trois ans, presque jour pour jour, Manchester City venait s'adjuger le titre de champion pour la première fois depuis quarante-quatre ans au terme d'une fin de match ébouriffante. C'était face aux Queens Park Rangers. Comme aujourd'hui. Mais les choses ont changé depuis. À défaut de pouvoir soulever une nouvelle couronne nationale que s'est octroyée Chelsea, les Citizens ont assuré définitivement leur place dans le Big Four à deux journées de la fin. Ils ont, aussi, renvoyé QPR à l'étage inférieur, alors que le club londonien était tout juste remonté dans l'élite cette saison. Il n'y a pas eu d'effusion de joie, pas de supporters exaltés. Simplement un Sergio Agüero encore éblouissant.

Quatre minutes d'espoir


Puisque ce déplacement à l'Etihad Stadium prend des allures de mise à mort annoncée, le manager des Hoops, Chris Ramsey, joue son va-tout en alignant sa formation en 3-5-2. Audacieux, mais pas franchement convaincant. Dans leur enceinte, les hommes de Manuel Pellegrini prennent logiquement le jeu à leur compte. Et comme si souvent ces dernières semaines, El Kun Agüero dégaine le premier. Après un premier frisson donné à la défense adverse, l'Argentin profite d'un boulevard laissé dans l'axe, et d'un Philips laxiste, pour mettre les siens sur orbite (4e). Quelques minutes que le ton est déjà donné. City domine largement territorialement, multiplie les redoublements et les combinaisons dans les petits périmètres. Milner (16e) et Mangala (25e) sont proches de tuer tout suspense au terme de jolies séquences de jeu, mais pèchent dans le dernier geste. Pas Kolářov. Connu pour sa belle patte gauche, le latéral serbe double la mise peu après la demi-heure de jeu sur coup franc (32e). Tout ce qu'il fallait pour éteindre les faibles intentions londoniennes. Ou ce qu'il en avait l'air, du moins. Hormis une volée manquée de Hill (18e) et Zamora (33e), puis un lob de Fer qui termine sur la barre transversale de Hart (38e), QPR est pris à la gorge. Étouffé. Et déjà la gueule d'un condamné.

El Kun, seul au monde


Même si l'issue du combat se veut inévitable, les Queens Park Rangers reviennent sur la pelouse au retour des vestiaires avec l'énergie du désespoir. Sur un coup de pied arrêté botté par Charlie Austin, Hoilett et Dunne se télescopent, annihilant ainsi une nette occasion de but (54e). Coupable, le Canadien essaie de se rattraper dans la foulée, mais sa frappe est détournée par Hart (58e). C'est peu, bien trop peu. Et ce seront les seules opportunités pour les Londoniens de sauver l'honneur. Car avant, Agüero a donné encore davantage d'ampleur au score après une bévue énorme de Yoon au milieu de terrain (50e). Insaisissable, inépuisable, El Kun ne s'arrête pas là et enterre un peu plus la pire défense du Royaume à la faveur d'un penalty accordé quinze minutes plus tard. Ses 24e et 25e caramels de la saison, soit le meilleur total pour un joueur de City dans l'histoire de la Premier League. Si les Ivoiriens Bony et Yaya Touré s'invitent à la fête et se mettent chacun en évidence, le titre de Man of the match appartient au joueur de l'Albiceleste qui délivre un assist à Milner (70e) et est impliqué sur le but de Silva (87e). Le dernier de la partie. Et la fin du calvaire pour QPR qui ne reviendra pas la saison prochaine à l'Etihad Stadium. City s'offre une victoire maîtrisée de bout en bout (6-0). La quatrième d'affilée en championnat.

⇒ Résultats et classement de Premier League

Par Romain Duchâteau
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 116
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:41 Ligue des champions : des matchs le week-end dès 2024 ? 55