1. //
  2. //
  3. // Lille-Lyon

Sergi dans le dur

Un peu plus d’un an après son arrivée à Lyon, Sergi Darder frustre toujours autant et son immense potentiel semble ne pas être exploité au maximum. À tel point qu’il perd peu à peu son statut de titulaire.

Modififié
680 23
Jean-Michel Aulas en claque même la bise à Gérard Collomb. Pendant ce temps-là, le speaker du Parc OL harangue les supporters, Benjamin Stambouli et Thiago Silva ont la tête basse et soufflent leur déception. Bruno Génésio, quant à lui, serre les poings. Mais c’est bien Sergi Darder le plus heureux à ce moment-là, étouffé sous le poids de ses coéquipiers venus le féliciter avec violence. Il faut dire que le but qu’il vient d’inscrire est exceptionnel. Sur un centre de Rafael côté droit, il a réussi à poser un contrôle orienté de l’espace, faisant passer la balle au-dessus du capitaine parisien. Derrière, l’extérieur du pied aérien est parfait pour déjouer la vigilance de Kevin Trapp. Le 28 février 2016, l’ancien milieu espagnol de Málaga semble s’imposer enfin comme le leader technique du milieu lyonnais, en permettant aux siens de l’emporter contre un PSG jusqu’alors invaincu. Ce formidable but devait être le déclic lançant définitivement sa belle aventure lyonnaise, mais six mois plus tard, tout ne se passe pas comme prévu.

Youtube

Un profil unique


Logiquement, au début de cette saison, Bruno Génésio fait de Sergi Darder un de ses hommes de base. L’Espagnol a un profil unique dans l’effectif lyonnais, bien plus offensif et fin techniquement que Maxime Gonalons et Jordan Ferri, et plus fort dans les petits espaces que Corentin Tolisso. Lors des dix premières journées de championnat, il est aligné neuf fois en tant que titulaire, malgré des prestations en demi-teinte. Entre les éclairs de génie et les longues minutes qu’il traverse en fantôme, il sauve les apparences en ouvrant le score de la tête dans le derby contre Saint-Étienne. Bref, le voilà encore décisif dans un match important, et indiscutable tant qu’il ne commet pas une véritable contre-performance. Et ce jour, c’est le 22 octobre lors de la dixième journée de Ligue 1.


La défaite à domicile contre Guingamp constitue un tournant du début de saison de Darder. À la mi-temps, l’OL mène 1-0 grâce à un penalty d’Alexandre Lacazette, alors que l’Espagnol manque deux occasions franches à cause de contrôles inhabituellement imprécis. Au retour des vestiaires, l’entrejeu lyonnais coule face aux Bretons qui l’emportent finalement 3-1. À la fin de la rencontre, Darder s’excuse auprès des supporters et reconnaît qu’il « a eu des occasions contre Guingamp, on aurait pu être à 2 ou 3-0 à la pause. Ce sont de petites choses qui ont manqué pour la confiance de l’équipe » . Mais le mal est fait, et Bruno Génésio décide de sortir Sergi de ses plans. Depuis cette rencontre, il n’a pas joué contre Toulouse et a dû se contenter de treize minutes contre la Juventus et vingt-deux contre Bastia.

Une carence physique


Le changement tactique entamé par l’entraîneur lyonnais semble y être pour beaucoup. Dans le 3-5-1-1, Sergi Darder semblait indispensable et le nombre conséquent de milieux de terrain ne laissait pas vraiment à Génésio le choix quant aux hommes qui le composaient. Depuis, l’OL a changé de style en adoptant un 4-2-3-1 plus offensif avec Ghezzal et Cornet sur les côtés et Fekir derrière Lacazette. Le retour à la compétition de ces deux derniers est donc en train de coûter sa place à Darder dans le onze de départ. Dans un souci d’équilibre, le coach lyonnais est contraint d'aligner un duo Gonalons-Tolisso devant la défense. Et il est vrai que dans cette configuration, on imagine mal Darder capable d'abattre le travail défensif de Tolisso. Surtout que l’ancien de Málaga semble toujours en difficulté sur le plan physique.

L’année dernière, il n’a quasiment joué aucun match en intégralité, quitte à garantir une qualité supérieure lorsqu’il était sur le terrain. Cette saison, il a joué six fois 90 minutes et deux fois plus de 80 minutes. Et à chaque fois, il finit par tirer la langue. En tout cas, son agent, José Maria Minguella, en a déjà assez. « Il est le seul milieu capable de faire autant de choses différentes. Par exemple, en moins de quinze minutes face à la Juve, il a su délivrer une passe sublime qui aurait pu être décisive. Sergi me dit toujours que les supporters sont géniaux, et c’est aussi pour ça que cette situation l’attriste. On nous dit qu’il va être important pour le club, mais il ne pourra pas l’être s’il ne joue pas. Peut-être qu’ils devraient lui expliquer clairement la situation, et alors on essaiera de trouver une solution peut-être dans un autre club » , a-t-il déclaré il y a quelques jours à Foot Mercato. Des propos qui sonnent surtout comme des menaces en l’air, mais un départ précipité ressemblerait clairement à un gâchis.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Méléagant Niveau : DHR
Génésio doit impérativement installer Darder dans l'équipe et en faire un homme de base de son plan de jeu. On n'a pas un seul joueur capable de créer comme lui, il faut adapter le système à son profil. Et surtout ne pas le mettre sur le banc quand il traverse une petite période de creux, ça arrive à tous les joueurs.

Après oui il doit progresser sur la régularité, le physique et la finition mais on doit le mettre en confiance, ça paiera. Le jeu à l'OL passe par lui.
Bayer Leverkusec Niveau : DHR
Le problème, c'est que le 4-2-3-1 permet à tous les autres joueurs de s'exprimer pleinement, sauf Darder.
Une solution serait que Génésio le pose en n°10 (quitte à exiler Fékir sur un côté voir sur le banc, il n'a de toute façon pas les cannes à ce jour pour construire autour de lui) ou au moins qu'il essaye... Ce mec est tellement soyeux quand il veut jouer au foot.
fantasio73 Niveau : DHR
Le problème c'est Génésio bordel!!
2 réponses à ce commentaire.
Le Baldé Vampire Niveau : Ligue 2
Qu'il s'en aille, en ligue 1 avec Génésio c'est du pur gâchis. Du caviar à des cochons.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Je te trouve un peu aigri, Balde, ces derniers temps.

Redeviens guilleret, les fetes approchent!
number 13 baby Niveau : CFA2
Ouch... t'as vraiment perdu la foi mon cher Baldé.

Honnêtement on peut reprocher certaine chose à Généz', mais on peut pas tout lui mettre sur le dos non plus. Il a, comme à chaque début de saison depuis 3/4 ans maintenant, un manque d'implication inacceptable des joueurs. Et les essais tactiques, parfois hasardeux, d'autre fois judicieux de l'entraineur ne sont que la conséquence de ce manque d'investissement. Il faut aussi ajouter les blessures habituelles.
Franchement, t'es un peu excessif mais je partage !
3 réponses à ce commentaire.
Cafu cremes Niveau : CFA2
La réaction de l'agent après trois matchs en tant que remplaçant est hallucinante quand même. Darder est un joueur de qualité mais ça n'est pas Xavi loin de la.

Comment le joueur peut se remettre en question et progresser si on lui souffle à l'oreille qu'il est indigne d'être remplaçant quand il est mauvais?
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
depuis que les agents ont la parole médiatique, le foot est de plus en plus insupportable...
Pepèrearnaud Niveau : CFA2
Josep Maria Minguella (Junior, fils de JM Minguella Senior) ne serait pas l'agent le plus adéquat pour fournir un environnement "sain" à son reprensenté. Néanmoins, Sergi Darder est quelqu'un de plus réfléchi (et bien plus humble). En d'autres mots, je pense qu'il va continuer à bosser comme un pro.
2 réponses à ce commentaire.
UnJourDeFoot Niveau : Loisir
Ce joueur a juste du talent, une belle aisance technique et une façon d'organiser / de relayer qui me parait indispensable à une bonne équipe, surtout si elle a souvent le ballon.
C'est vrai qu'en phase défensive, il manque d'agressivité, et qu'en ligue 1 on regarde plutôt l'aspect défensif d'un milieu, son impact physique et sa capacité à récupérer des ballons au duel.

Quant Tolisso a eu une période de creux après son match raté face à Sainté, il est resté sur le terrain, malgré de mauvaises prestations, et je trouvais alors Génésio relativement intelligent dans ce choix, surtout quand on voit le niveau de Tolisso Aujourd'hui.

Aujourd'hui ce même entraineur est sous pression, n'a pas les ressources tactiques pour porter l'OL sur tous les tableaux, et fait l'inverse de ce qu'il faisait l'année dernière, c'est à dire de la réaction et non de l'anticipation.

Apparemment la leçon Pjanic n'a pas suffit.
Je pense que son seul problème c'est le manque de confiance dans son jeu et dans sa relation avec les autres,
du coup il a toujours un temps de retard dans ses décisions, il lui manque de la spontanéité pour vraiment exploser,
c'est pas grave d'avoir un physique un peu léger, on a déjà vu des joueurs magique au milieu avec des physiques quelconque
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Complètement d'accord avec toi quand tu dis qu'il n'a pas confiance en lui. En plus, il a été tétanisé l'an dernier par le montant de son transfert (12M il me semble). Oui, maintenant ça parait dérisoire
1 réponse à ce commentaire.
Suffit de dégager Fékir, plot inutile qui déstabilise l'équipe.
Est-ce qu'on pourrait arrêter de donner et de retranscrire la parole des agents. Sérieusement depuis quand leur avis est devenu pertinent ?
J'en ai marre de me fader leur opinion merdique et prévisible.

Autant demander à un commercial de Monsanto son avis sur les OGM.
number 13 baby Niveau : CFA2
La sortie de son agent était digne de la verve de Véronique. Dégueulasse.

Sergi j'adore ce joueur, mais il faut reconnaitre que ses derniers matchs sont indigents. Perte de balles, passes à contre temps, mauvais placement, manque de vision. Plutôt incompréhensible puisque c'est ce qui faisait ses qualités l'année dernière.
Reste peut être un problème de positionnement.
Toute proportion gardée, il me fait un peux penser au début de Juni. Il a fallu une organisation autour de lui pour qu'il puisse enfin montrer l’étendu de son talent. la clé est peut être la. 433 ou 4231. peux importe, mais c'est derrière l'attaquant qu'il est le mieux, avec un travail défensif moins important.
Ce commentaire a été modifié.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 2
Le seul probleme c'est que, a moins de le delester des charges defensives, Darder n'a pas le meme coffre que Juni. Aussi faire reposer le plan de jeu sur un joueur qui ne peut pas tenir plus de 60 minutes me semble complique.

Meme si j'aimerais BEAUCOUP voir ca. D'autant plus qu'on peut malheureusement se passer de Fekir a l'heure actuelle, qui n'est pas vraiment tranchant...
number 13 baby Niveau : CFA2
C'est justement l’intérêt de replacer Darder plus haut, et non en "simple" relayeur.
Réduire ses taches défensive lui permettrait de garder de la fraicheur, pour jouer plus longtemps, mais surtout garder de la lucidité dans ses gestes.
UnJourDeFoot Niveau : Loisir
Pas faux, il peut tout de même apprendre à défendre, pas besoin d'être un monstre physique pour ça. Il est pas non plus très bon devant le but, sa frappe de balle est pure mais manque souvent de précision.
C'est compliqué de le faire jouer plus haut même si ça apparait comme une solution plausible.
3 réponses à ce commentaire.
Et sinon revenir en 4-4-2 losange ça serait pas la solution miracle ? Sergi en 10 derrière Laca-Fekir, et protégé d'un milieu Gonalons-Tolisso-Ferri, ça serait pas trop mal de tenter ça non ?
number 13 baby Niveau : CFA2
Oui j'y pensais aussi... Mais bon après c'est le frère de Rachon qui va venir nous les briser...
UnJourDeFoot Niveau : Loisir
Dans un milieu Tolisso Gonalons Darder ça lui permet déjà de jouer assez haut, en 4 3 3 surtout, en 4 4 2 losange il va peut être manquer de volume (défense au "large" en couverture des latéraux qui montent beaucoup)
2 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
@The Goat

Je partage le désarroi de Baldé.

Venir parler de l'OL est devenu une sincère souffrance pour moi tant je trouve le potentiel inexploité et incompris.
Je ne supporte pas de devoir commenter régulièrement des articles où le club se ridiculise sous l'impulsion d'un Aulas décadent et irrespectueux de ses propres supporteurs.

La joie qui me suit si gentiment lorsque je disserte de football disparaît lorsque je parle de ce club qui perd petit à petit tout son charme (en plus des résultats).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
680 23