1. //
  2. // Premier Liga
  3. // Zénith Saint-Pétersbourg

Septembre rouge au Zénith

Le Zénith a claqué 96 millions pour s’attacher les services de Witsel et Hulk en fin de mercato. Problème : depuis l’arrivée des deux stars, le club ne gagne plus. En interne, certains joueurs reprochent les écarts de salaires… Alors, révolution ?

0 29
Le 3 septembre dernier, le Zénith Saint-Pétersbourg officialisait les venues d’Axsel Witsel et Hulk, en provenance du Benfica et Porto. Montant total des deux opérations : 96 millions d’euros. Outre l’étalage de pognon, le club veut montrer ses ambitions sur la scène européenne. OK. Mais à peine un mois plus tard, on constate que depuis l’arrivée des deux starlettes, le Zénith n’a pas gagné un match. Une défaite à domicile face au Terek Grozny, qui lui fait perdre le fauteuil de leader du championnat russe (0-2), une humiliation en Ligue des champions face à Málaga (0-3) et un nul plus que décevant ce samedi face au modeste Krylya Sovetov (2-2). Pourquoi une telle méforme ? La réponse serait là, sous les yeux de tout le monde : les salaires de Witsel et Hulk feraient des jaloux. Deux éléments importants de l’effectif ont déjà été « invités » à rejoindre l’équipe de jeunes, en réaction à leurs remontrances inappropriées. Mais ils ne seraient pas les seuls à grincer des dents. Zoom sur un début d’insurrection.

Denisov et Kerzhakov déjà sanctionnés

L’info est tombée ce lundi, sur le site officiel du Zénith : Igor Denisov, milieu de terrain du club de Saint-Pétersbourg depuis plus de dix saisons, ira s’entraîner pour une durée indéterminée avec les jeunes : « Cette mesure est liée au fait que Denisov a lancé un ultimatum au club, et refusé de prendre part au déplacement sur le terrain du Krylya Sovetov. (…) Il a exigé que son salaire soit revu à la hausse. Le club avait déjà refusé ses demandes en mai 2012. Son salaire est l’un des plus élevés, si ce n’est du Zénith, mais de tout le championnat russe. Il est en adéquation avec son niveau, et lorsque le club lui a proposé une prolongation de contrat de deux saisons sur la même base salariale, le joueur a refusé. Le Zénith croit qu’en rompant son accord avec le club, Denisov fait preuve d’un manque de professionnalisme, se discrédite en tant que joueur du Zénith et de la sélection russe, et entache sa propre réputation. » Un message pour le moins direct. Et suivi dans la foulée d’un autre communiqué, bien plus court, concernant cette fois-ci l’attaquant Alexander Kerzhakov. Lui aussi ira s’entraîner avec les jeunes, en raison d’un «  comportement inapproprié » , du même ordre que celui de Denisov.

Pour leurs désirs d’augmentation, le Zénith n’a pas fourni d’explications. Mais en prenant soin de dire que Denisov s’était déjà plaint en mai dernier, il laisse aussi un gros indice. En souhaitant dissimuler le pourquoi du comment, le club vendrait presque la mèche. Car la presse russe, le spécialiste Sports en tête, est unanime : ces remontrances résulteraient de la situation contractuelle des deux nouveaux arrivants Hulk et Witsel, qui palpent respectivement 6,5 et 3 millions d’euros par an. Bien plus que leurs nouveaux coéquipiers, en somme. Pour résumer la situation, les deux bannis se seraient pointés dans les bureaux de leurs dirigeants en tenant ce genre de discours : «  Si lui gagne tant, je veux gagner tant. » Le genre de choses qui ne passent pas, forcément. Le problème, c’est que la situation est loin de s’arrêter là. Toujours selon la presse locale, d’autres joueurs partageraient la vision des deux révoltés : le gardien Vyacheslav Malafeev, le défenseur Alexander Anyukov et l’attaquant Vladimir Bystrov. En attendant d’apercevoir de nouveaux communiqués, ça ne sent vraiment pas bon pour la suite.

L’argent fait le malheur

Dans tout ça, le coach Lucian Spalletti a bien dû admettre que le chaos régnait désormais dans le vestiaire : «  C'est vrai qu'il y a de la nervosité dans l'équipe. Certains joueurs pensent que se mettre en colère est une bonne solution pour le club en ce moment. Ils doivent comprendre que ce comportement n’est pas approprié.  » Désormais 4e du championnat à quatre points du leader le CSKA, le Zénith va devoir trouver une solution rapidement. Mais comment calmer les esprits tourmentés par les écarts de salaire ? Bah, à part augmenter ou virer tout le monde, dur de trouver un compromis pour inverser la tendance sur les terrains. Quelque part, qui plus est, cette situation n’a rien d’étonnant. Un joueur comme Denisov, qui a tout donné pour son club formateur pendant une dizaine d’années, voit rouge lorsqu’il apprend qu’un nouveau venu gagnera trois fois plus que lui. Une incompréhension naturelle, dans le milieu. En tout cas, on peut affirmer que cette révolte est un acte fondateur dans la politique récente de clubs richissimes, qui du jour au lendemain, font cohabiter joueurs honnêtes et stars internationales. Une cassure peut se produire, et c’est ce qu’il se passe actuellement au Zénith. Alors est-ce que cette crise interne trouvera résonnance dans d’autres clubs ? Peut-être bien. En même temps, Saint-Pétersbourg y connaît quelque chose, en matière de révolutions.

Alexandre Pauwels
Note : 1
Faut dire que si mon entreprise embauchent deux mecs a peu près aussi compétents que moi, pour faire le même travail, sachant qu'on tourne plutôt bien sans eux, et qu'ils touchent trois fois mon salaire, je le prends plutôt mal. (en plus au niveau international ils sont transparents ces mecs, l'un joue dans la pire équipe du Brésil depuis 1934 et l'autre ne se qualifie jamais).

Puis embaucher un mec qui s'appelle "Hulk" c'est vraiment une grosse faute de goût.
Très bon article sur une équipe qui devient de plus en plus intéressante !

Moi qui les voyaient déjà tout écraser avec Hulk :(

Je trouve la réaction des joueurs du Zenith inadmissible...

- ''Quoi ? Hulk est 3x mieux payé que moi ?
- ''Normal il est 3x meilleur que toi ! ''
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
c'est pas moi qui vais pleurer sur le sort de ce club... Comme quoi l'argent ne fait pas forcément le bonheur...
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Note : 1
Evoquer une révolution en Russie est assez cocasse.
Denisov est un fou furieux et m'est avis qu'il ne cèdera pas d'un pouce.
Si en plus, une partie de l'effectif le rejoint dans ses revendications, ça sent pas bon.
Sauf si Poutine, grand supporter du club, ne règle ça rapidement en sous main.

Plus sérieusement, on touche là les limites d'une politique dans certains clubs qui est loin d'avoir prouvé son efficacité.
Note : 2
Perso je trouve ça inadmissible de la part de footballers déjà largement bien lotis de se plaindre parce que des types trois fois meilleurs qu'eux gagnent plus... Qu'ils trouvent mieux ailleurs! Après ils ont crû à un effet d'aubaine mais qu'ils justifient plutôt une éventuelle augmentation sur le pré... Et surtout qu'ils ne lâchent pas leur club et (surtout) leurs supporters pour des prétentions salariales ubuesques... Belle réponse du coach même si la saison risque de devenir difficile.
Poutine, c'est pas le Terek Grozny qu'il affectionne ?
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Salut Diavolo,

Je crois de mémoire, mais je peux me tromper que le Tsar Vladimir fut maire de la ville et de fait, a toujours eu un penchant marqué pour ce club.
Note : 1
Non mais vous êtes sûrs que Hulk et Witsel sont meilleurs que Denisov? Pas moi.
waynerooney Niveau : CFA
Note : -1
Witsel est 10 fois plus talentueux que Denisov, mais un peu feignant comme peut l'être un Berbatov je pense. Hulk c'est pas du tout le même poste donc dur de comparer
Note : 1
Après la fin des transferts, je me disais que le Zenit avait de quoi être un gros outsider pour la CL, là, je commence à avoir des doutes, surtout vu les réactions en interne, vive le professionalisme. Anderlecht va finir 1er de sa poule si ça continue, entre le Milan malade, Malaga à l'Ouest et le Zenit en crise, c'est bon pour les petits belges.
"(en plus au niveau international ils sont transparents ces mecs, l'un joue dans la pire équipe du Brésil depuis 1934 et l'autre ne se qualifie jamais)"

Déjà, on se renseigne sur la situation de l'équipe belge depuis que Witsel y joue. Ensuite, depuis quand les prestations en EN sont un baromètre fiable pour mesurer le niveau d'un joueur? La plupart des joueurs de l'EdF sont transparents avec leur sélection, ça en fait des nuls? Pareil pour l'Angleterre, voir même l'Argentine qui a galéré pendant des années.

Bref, Witsel et Hulk ont prouvé avec Porto et Benfica, en Europe et en championnat, qu'ils étaient des excellents joueurs. Le Zenit en avait-il vraiment besoin? Pour jouer le championnat russe, non mais ce même championnat russe veut un plus grand rayonnement en Europe et pour ça, il doit passer par la case achat de bons joueurs pour disputer l'Europe et pour ce donner une certaine visibilité via de gros transferts puisqu'ils ont beau avoir des joueurs pas dégueus, le russe ne fait pas bander grand monde à l'heure actuelle.
Note : 1
Les mecs pas pro ce sont les managers, c'est tout. Tu mets pas 200% d'écart de salaire entre un nouveau et un ancien de la boîte si l'écart de compétence n'est pas du même ordre. Denisov aurait été un quidam à la Hoarau, ça se comprendrait, mais c'est un mec qui facture plus de 200 matchs au club, titulaire en sélection, et qui t'a fait gagner une C3.

Ils auraient fait venir Ibra je comprendrais, mais ni Hulk ni Witsel n'ont des références objectives justifiant un tel écart de salaire (leur club précédent est du même niveau que le Zenit). Normal que ça pète. C'est d'autant plus débile que l'homogénéité du milieu et de l'attaque étaient le point fort de l'équipe.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Note : 1
@ Mortis,

Malaga à l'ouest, vraiment ?
Note : 2
Mortis : non mais on s'en fout de faire "bander", on parle de niveau de jeu là. Que Hulk et Witsel soient de bons joueurs, personne ne va le nier. Mais qu'il soit possible de dire aujourd'hui que ces deux mecs ont un tel niveau que cela justifie qu'ils touchent 3 fois plus que les autres joueurs (ce qui revient à dire qu'en comparaison, ces derniers sont des brêles), ben non. Faudrait des critères objectifs pour ça.

Moi tu me dis "t'as rien gagné, t'es pas international, on va donner 3 fois ton salaire à un gars du Real qui a 15 trophées majeurs en club et en EN parce qu'il nous offre d'énormes garanties" je l'accepte. Tu me dis "bon on va donner 3 fois ton salaire à un mec qui a joué un an dans un club du même niveau que toi, qui a gagné moins de titres que toi, dont l'équipe nationale est inférieure à celle dans laquelle tu es titulaire" ben j'accepte pas, normal.
Mais sinon je soutiens de tout coeur la belgique dans sa quête de la troisième place de la poule qualificative pour 2014.

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 29