En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // FIFA
  3. // Démission de Sepp Blatter

Sepp Blatter et la FIFA en dix dates

Entre 1975, son arrivée dans la maison, et le 2 juin 2015, date de sa démission, Sepp Blatter aura passé 40 ans au sein de la FIFA, dont 17 comme secrétaire général et 17 comme président. Entre lutte pour le pouvoir, scandales et chute finale...

Modififié
  • 1976 : début de l'idylle avec l'Afrique


    Arrivé un an plus tôt pour renforcer l'équipe du nouveau président João Havelange, Sepp Blatter a une mission simple : gérer des projets de développement et trouver des contrats de sponsoring pour la FIFA. D'où en 1976 un voyage à Addis Abeba, véritable acte fondateur dans la carrière de Blatter selon son conseiller Walter Gagg. « C'était le premier grand séminaire de développement du football en Afrique organisé par la FIFA. Sepp Blatter était le directeur des programmes de développement de la FIFA à cette époque. C'est le point de départ de tout ce qui a été mis en place par la suite pour les 40 ans suivants. » Ce qui a été mis en place ? Le projet Goal, mais aussi la promesse d'un Mondial africain en échange de votes. « C'est là-bas que Sepp a pris conscience de l'importance de l'Afrique. » Et qu'il a donc gagné l'élection de 1998 ?

  • 1981 : la montée en grade


    Installé sur les conseils du PDG d'Adidas Horst Dassler, qui a l'oreille d'Havelange, Sepp Blatter profite de la démission d'Helmut Käser, qui goûte peu au tournant « business » de la FIFA, pour se voir promu secrétaire général. « Horst avait totalement confiance en lui, alors on a fait ce qu'il fallait pour l'imposer (sic). Pour moi, il n'y a pas le moindre doute, Blatter travaillait pour Dassler et les intérêts d'Adidas » expliquait André Guelfi, ancien associé de Dassler, dans le numéro de So Foot consacré à Sepp Blatter. Histoire de marquer un peu plus son territoire, le futur président de la FIFA épousera la fille de Käser deux ans plus tard. Histoire de verrouiller sa place diront certains...

  • 8 juin 1998 : première élection à la tête de la FIFA


    À l'origine, Blatter prévoit de rester dans l'ombre, mais la cote de popularité de Lennart Johansson devient trop forte et il est évident qu'Havelange va se faire latter. Si le Brésilien saute, Blatter sait que sa tête tombe également : « On voulait me mettre à la porte en même temps qu'Havelange ! J'avais trois mois seulement pour faire campagne. J'y suis allé. » Un membre d'expédition se souvient d'un congrès de la CONCACAF à Antigua : « Sepp avait prévu de donner des montres à tous les membres des associations nationales. Un soir, alors qu'il pleut, je vois Corinne (Blatter, la fille de Sepp, ndlr) les distribuer entre les bungalows. Les sacs étaient lourds et il fallait faire vite avant le dîner. » La petite technique est rodée et, selon ce même membre, la « légende » s'applique également auprès de délégation africaine. Battu lors du congrès, Johansson reste sur le cul : « Des proches m'ont rapporté que des dirigeants africains avaient reçu de l'argent, mais je n'ai aucune preuve. » Blatter a remporté sa première élection grâce à une idée simple : il n'y a pas de petite Fédération, une voix est une voix.

  • 1999 : le début des accusations


    L'image de Sepp Blatter prend un premier coup avec la sortie du livre de David Yallop How they stole the game, qui fera en 2006 un émule avec Andrew Jennings et le livre Carton Rouge !. Les deux ouvrages dépeignent un Sepp Blatter manipulateur dont la corruption est la technique de campagne de base. La même année, le Suisse renforce sa facette de président ouvert sur le monde et investi - à ses yeux - d'une mission politique en reconnaissant la Palestine au sein de la FIFA. Pour sa première visite officielle, il décide d'atterrir à Rafah, en territoire palestinien, et Jérôme Champagne se souvient dans les grandes lignes des propos du big boss : « Vous aurez une Fédération reconnue par la FIFA, et si vous avez une Fédération reconnue par la FIFA, vous aurez également un État. »

  • 2001 : faillite d'ISL (International Sport and Leisure).


    Si Sepp Blatter a mis la main à la pâte pour développer le sport business de la FIFA, ses succès sont entachés par la faillite en 2001 d'ISL, société fondée par... Horst Dassler en 1983. ISL remporte en 1996 un appel d'offres de la FIFA pour la gestion des droits de diffusion des Mondiaux 2002 et 2006 pour 1,2 milliard d'euros. Sauf qu'IMG (International Management Group) proposait 1 milliard pour le seul Mondial asiatique... Mais la société ISL ne tombe pas pour son abus des rétrocommissions, plus ironiquement par des erreurs stratégiques flagrantes : 1,3 milliard d'euros pour 10 ans de Masters de tennis, les droits télés du foot chinois... Géré par Jean-Marie Weber, que Blatter a imposé, ISL se retrouve rapidement sans le sou, le président de la FIFA a priori sur le point d'être aspiré par le scandale. Sauf qu'il porte plainte contre ISL et que la justice suisse enclenche les grandes manœuvres. Conclusions en 2012 : la FIFA a perdu 66 millions d'euros à cause d'ISL, João Havelange et son gendre Ricardo Texeira sont mouillés jusqu'au cou et doivent se mettre en retrait. Quant à Blatter, il est blanchi et continue régulièrement de recevoir son ami Jean-Marie Weber dans les locaux de la FIFA en 2015...

  • 2002 : Farah Ado, Michel Zen-Ruffinen, la première fronde


    L'année 2002 est la première où Sepp Blatter sent le vent tourner, et s'offre le luxe d'affirmer sa position. En amont des élections de 2002, l'ancien président de la Fédération somalienne Farah Ado fait état de tentatives de corruption à son intention lors du congrès de 1998, des accusations relayées par le secrétaire général de la FIFA, Michel Zen-Ruffinen, dans un rapport de 30 pages à charge contre le numéro un de la FIFA. Le document explique même que le Suisse aurait promis 50 000 dollars à l'ancien arbitre Lucien Bouchardeau pour monter un dossier contre Ado. Quelques semaines plus tard, Farah Ado et Michel Zen-Ruffinen sont éjectés de la FIFA, la Fédération somalienne de son côté perd durant plusieurs années ses subventions pour le projet Goal pour cause de « malversations financières » .

  • 2004 : première Coupe du monde attribuée à l'Afrique


    Avec le Mondial 2010 en Afrique du Sud, Sepp Blatter vient de tenir sa plus grande promesse à l'égard de sa base électorale africaine. L'occasion pour lui de s'assurer un vivier de voix pour les prochaines élections de 2007, mais aussi de se faire remarquer par quelques déclarations et réactions d'anthologie : refus de remettre le trophée de la Coupe du monde au capitaine italien Fabio Cannavaro après la finale contre la France, en 2006, et affirmation dès septembre sur France Télévision que le dopage n'existe pas dans le foot.

  • 2007 : Sepp tout puissant


    Lors du congrès de la FIFA en 2007 - qui aurait dû se tenir en 2006 avant le Mondial, mais que Blatter a fait repousser - le Suisse est réélu faute de candidats pour s'opposer à lui. Même s'il avait plus ou moins affirmé qu'il céderait son trône en limitant le nombre de mandats possibles pour un président. Au lieu de réformer les statuts de la maison et de limiter son pouvoir, il s'assoit dessus et le confisque, avant de célébrer sa « prolongation » par une dépense de 230 millions d'euros pour offrir de nouveaux locaux pour la FIFA à Zurich. Quatre ans plus tard, en juin 2011, il s'offre un nouveau mandat après avoir écarté son seul rival potentiel, Mohamed Bin Hammam. Blatter a décidé de durer.

  • 2010 : double attribution des Mondiaux 2018 et 2022


    Le 2 décembre 2010, la FIFA innove en attribuant non pas une, mais deux organisations de Coupe du monde. Plus surprenant, le choix des pays hôtes : Russie et Qatar. Soupçons de corruption, enquêtes sur les conditions d'attributions, trafic d'influence... Toute la panoplie Blatter semble concentrée dans ce tour de force, probablement celui de trop et qui aujourd'hui est en train de faire s'écrouler l'édifice de Sepp Blatter. Plus anecdotique, le Suisse invite les homosexuels à « s'abstenir de toute relation sexuelle » pendant le Mondial 2022. Jusqu'au-boutiste ?

  • 2014 : Sepp Blatter le parrain


    En 2014, la FIFA dégage un bénéfice de 315 millions d'euros. Costaud, mais pas suffisant pour empêcher Lord David Triesman, ancien président de la Football Association, de comparer Blatter à Vito Corléone devant la Chambre des Lords. Pour l'Anglais, la FIFA est un univers de magouilles et d'arrangements entre amis comparable à ce qu'il se passe dans une mafia. Le démantèlement d'un trafic de billets dans lequel mouille une entreprise dirigée par l'un des neveux de Blatter semble lui donner raison, tout comme le 17 décembre la démission de Michael Garcia, président de la Chambre d'instruction du comité d'éthique de la FIFA, en raison de la non-publication de son rapport sur des malversations possibles dans l'attribution des Mondiaux 2018 et 2022.

  • 2015 : dernier triomphe avant l'abandon


    Alors qu'une double enquête aux États-Unis et en Suisse touche la FIFA et plusieurs de ses « dignitaires » gentiment dénoncés par Chuck Blazer, Sepp Blatter refuse de reporter les élections ou même de se retirer de la course à la demande de Michel Platini. Devant le prince Ali, le Suisse l'emporte après que le Jordanien s'est retiré après le premier tour. Le 2 juin, ne « sentant pas le soutien de l'ensemble des acteurs du football » , il décide de remettre son mandat. Pas assez de soutien ou plutôt un étau trop resserré après la mise en cause de l'un de ses bras droits, Jérôme Valcke. Une démission qui ressemble à la prise de recul volontaire de son mentor, João Havelange, lorsqu'a éclaté le scandale ISL.

    Par Nicolas Jucha
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié



    lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
    Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 21 Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 33 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 5 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24
    lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34