1. //
  2. //
  3. // Groupe F
  4. // Bordeaux/Apoel Nicosie

Selim Benachour, le petit prince du rail

France, Portugal, Russie, Koweït, Espagne, Portugal, puis Chypre, la carrière du Tunisien Selim Benachour ressemble à un périple archéologique. À 32 ans, le meneur de jeu revient en France pour y défier Bordeaux en Ligue Europa. On l’a peut-être oublié, mais au début des années 2000, le meneur de poche était le protégé de Ronaldinho et incarnait une certaine idée de l’espoir.

Modififié
La poisse. Voilà le mot qui colle parfaitement avec la carrière parisienne de Selim Benachour. En février 2005, le milieu de terrain signe son seul but en championnat pour le club de la capitale, son club formateur. Un penalty face à Bastia. Malheureusement pour lui, personne ne se souvient de son but (un caramel qui donne la victoire, qui plus est). Et pour cause, le match est disputé à huis clos et, de cette rencontre hachée, l’histoire n’a retenu que les insultes de l’entraîneur corse de l’époque, François Ciccolini, à l’encontre de Lorik Cana, traité d' « Albanais de merde » . Selim passe au second plan. Comme toujours.

Amoureux de Safet Sušić dans son adolescence, le bambin débarque au centre de formation du PSG à l’âge de 12 ans. Ses classes sont prometteuses et son nom arrive très vite en haut des charts des « titis parisiens » . Pendant longtemps, ce petit jeu a fait des heureux dans la capitale. Des adolescents que les rumeurs ont vendu comme des cracks dès leurs premiers dribbles : Rudy Haddad, Samuel Piètre ou David N’Gog. C’est en 2001 que Selim Benachour fait ses débuts officiels avec l’équipe fanion. En Ligue des champions, excusez du peu. Mais de ce match, un certain PSGGalatasaray, on ne garde aucune trace de la prestation du Tunisien. Et pour cause, les Unes des journaux sont monopolisées par les incidents qui éclatent au cœur du virage Auteuil entre les supporters turcs et les Parisiens. Chat noir. Benachour l’a bien compris, pour exister dans la capitale, il doit partir s’aguerrir ailleurs. Ça sera donc Martigues pour une saison.

Ronaldinho, la confrérie des 10

Et quand il revient au Camp des Loges, le Tunisien – désormais international – se fait un nouveau copain : un certain Ronaldinho. Dans l’esprit, Benachour se verrait bien être aligné avec le génie brésilien. Ils pratiquent le même football. Celui que l’on sent avec ses tripes et son cœur plutôt qu’avec un schéma tactique. Fin technicien, Benachour compense son manque de coffre par une belle vision de jeu. C’est l’époque où le Parc des Princes n’est pas encore très exigeant. Un mec réalise un crochet, le stade en fait son chouchou. Souvent, pas besoin de savoir jouer au football pour être une icône. Marko Pantelić a laissé une trace indélébile dans l’histoire du club sans jamais y jouer. Ou presque. Un bras d’honneur envers Ricardo en plein échauffement et un tour d’honneur avec Raï pour la dernière du Brésilien en 1998. Deux gags pour entrer dans la légende du club. Parfois, un simple nom suffisait. Maxime Partouche, par exemple. Un milieu quelconque que le Parc adorait acclamer juste pour son patronyme. À cette époque, pas d’Ibrahimović, de Thiago Silva ou de Cavani. Juste des cas sociaux. Sans rapport, quoique, Luis Fernandez voit plutôt en Benachour une doublure de luxe à Ronaldinho. Le début des emmerdes, puisque les successeurs de Luis, Vahid Halilhodžić et Laurent Fournier, ne verront pas en lui autre chose qu’un remplaçant de luxe. Vahid lui préféra même les escrocs Branko Bošković et Sergeï Semak, alors que Fournier ne lui accordera que des bouts de matchs. 2005. C’est l’heure du divorce. Son contrat n’est pas prolongé et Selim Benachour, pourtant cadre de la sélection tunisienne avec laquelle il a remporté une CAN en 2004, est laissé sur le carreau parisien. Il part par la petite porte.

Commence alors son périple avec une première étape au Portugal, au Vitória Guimarães. Le point de départ de son grand voyage. Un périple qu’il explique avec une certaine décontraction dans les colonnes de Sud-Ouest : « À l’issue de la saison 2004-2005, je suis parti à Guimarães, au Portugal, puis à Rubin Kazan en Russie où je suis resté un an et demi. Oui, je sais, c’est surprenant, mais c’était une belle proposition. La fin du mercato approchait et je n’avais toujours rien. Je suis donc parti. Certes, là-bas, au niveau du foot, je n’ai rien vécu d’extraordinaire et la vie quotidienne n’était pas facile, surtout en hiver. Je ne me suis pas très bien adapté. On a fini 5es la première saison et je suis parti au bout de six mois pour Al Qadisiya, au Koweït, lors de la deuxième saison. » Voilà comment l’ancien petit prince du Parc a commencé son tour de monde. Installé à Chypre depuis 2012, Selim reviendra en France, ce soir, pour y affronter les Girondins de Bordeaux. Le gamin a bien grandi. Il a 32 piges. Pourtant, à Paris, personne n’a oublié le petit meneur de poche. Les espoirs se sont envolés. Pas l’affection. Quand on met au monde des enfants, l’amour qu’on leur porte est éternel. Sauf pour Lorik Cana.

Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


L'entraineur 2001-2002. PSG, Rudy Haddad, Selim Benachour, Maxim Tsigalko. Champion sans hésiter.
Booyaka95 Niveau : CFA2
Bel article, mais je m'attendais à autre chose en lisant le titre genre une "Maradona" ou une "Mutu".
Sinon Partouche, il n'y avait que la partie kop portuguais qui scandais son nom à la fin du match. Ils préparaient un après-match festif apparemment.
Que celui qui ne s'est jamais dit "putain* mais faites rentrer Benachour" un soir de novembre au parc, pendant un match soporifique, me jette la première pierre.
Francis Huster Niveau : District
Message posté par Ben14108
L'entraineur 2001-2002. PSG, Rudy Haddad, Selim Benachour, Maxim Tsigalko. Champion sans hésiter.


Pour ma part c'était plutôt Todorov, Freddy Adu, Damian Luna et Wayne Rooney mais bon !! :)

Champions League à la clé !
Le sponsor "Lion" de Paris. Dégueulasse.
Franck Nausée Niveau : DHR
Boskovic n'avait rien d'un escroc. Remember son match de fou contre l'OM. Semak, le capitaine de la Russie pendant 5/6 ans ? bah c'est pas non plus un escroc.
Stan Key Lubric Niveau : CFA
Benachour, un bon joueur mais pas de charisme sur et hors du terrain.

@Ozy: C'est vrai en plus, je me souviens m'être dit ça plus d'une fois. Mais aussi d'avoir pensé "ah ouai, il est sur le terrain, là, Benachour?"
Mark Renton Niveau : CFA2
Oui il faut rappeler le nombre de joueurs pré-qatar que le PSG et sa sale ambiance ont pourris. Semak un escroc ? Puis bizarre de dire cas sociaux et Ronaldinho derrière. Quoi que...
Message posté par Franck Nausée
Boskovic n'avait rien d'un escroc. Remember son match de fou contre l'OM. Semak, le capitaine de la Russie pendant 5/6 ans ? bah c'est pas non plus un escroc.


Lugano aussi était capitaine de sa sélection. J'dis ça, j'dis rien...
Message posté par Kaizer
Le sponsor "Lion" de Paris. Dégueulasse.



c'était en coupe !!!!
Chriswillow Niveau : Loisir
Message posté par ozymandias
Que celui qui ne s'est jamais dit "putain* mais faites rentrer Benachour" un soir de novembre au parc, pendant un match soporifique, me jette la première pierre.


Yep. Mais bon la plupart du temps quand il rentrait, c'était loin d'être du Joga Bonito. Il y a toujours eu un truc avec ce joueur, mais son match le plus abouti reste pour moi un certain Tunisie-France en 2002 (1er match post coupe du monde...) où il a fisté la moitié de notre défense à coup de reins et de crochets dévastateurs.
Message posté par ozymandias
Que celui qui ne s'est jamais dit "putain* mais faites rentrer Benachour" un soir de novembre au parc, pendant un match soporifique, me jette la première pierre.


ahahah, merde, désespérés on l'a tous pensé, c'est vrai.
Message posté par Mark Renton
Oui il faut rappeler le nombre de joueurs pré-qatar que le PSG et sa sale ambiance ont pourris. Semak un escroc ? Puis bizarre de dire cas sociaux et Ronaldinho derrière. Quoi que...


Faut pas surinterpréter ce que veut dire Faure.
Je comprends ce que tu veux dire mais l'article est écrit en 2013, a posteriori en somme.
Donc, quand tu regardes la période 2000-2010, tu as juste l'impression que c'était tjs désespérant et qu'on n'a jamais eu aucun espoir de faire quoi que ce soit alors qu'en réalité au début on vivait encore à coup de dépenses somptuaires et on y a cru en 2004 ainsi qu'en 2009.
Bref, c'est (soit le décalage dans le temps) ce qui explique certains accents de l'article.
Sinon, oui Bosko a été une sacrée escroquerie chez nous, ça vaut bien un edmilson tiens.
joker7523 Niveau : CFA
Je me souviens d'un Paris Guingamp en 2002 (première année en virage d'abonnement en virage auteuil du haut de mes 13 ans avec mon père ^^), y avais 4 à 0 au bout de trente minutes, et ce soir là Benachour avait fait un match plein et je me disais que ce mec là allait reussir sur la continuité. Sauf que Luis l'a prêter à Troyes le mercato d'hiver sans trop savoir pourquoi. Bref j'en garde un excellent souvenir et effectivement je n'oublierai pas ces joueurs là et cette époque ou je pensais que le monde du foot était parfait ^^.
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 4 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 8 il y a 6 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 7 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22
À lire ensuite
On a retrouvé Keirrison