1. // Euro 2012
  2. // Match amical
  3. // France/Islande

Sélectionneur cherche formule

Les forfaits d'Abidal et de Kaboul, ainsi que l'absence de Sakho, ont bouleversé l'organisation de la défense centrale des Bleus. Sa hiérarchie, surtout. Pour autant, quelle est la meilleure formule ?

Modififié
4 19
1998, les Bleus mettent le monde à leurs pieds grâce à un back four intouchable (Thuram-Desailly-Blanc-Lizarazu). C'est bien connu, une grande équipe s'appuie avant tout sur une organisation défensive sans faille. Laurent Blanc le sait mieux que personne. Dans la tête du sélectionneur, il comptait se servir de l'expérience et de la science tactique d'Eric Abidal dans l'axe de sa défense. Une saloperie de greffe de foie a chamboulé ses plans. La blessure de Kaboul également. Aujourd'hui, ils sont quatre à pouvoir évoluer dans l'axe au sein des 26 présélectionnés (Philippe Mexès, Adil Rami, Laurent Koscielny et Mapou Yanga-Mbiwa). Ils ont tous un point commun : ils n'ont jamais disputé une seule compétition internationale. Même si la bonne formule semble connue depuis longtemps (Mexès-Rami), une compétition internationale chamboule souvent les postulats (Materazzi qui termine le Mondial 2006 en titulaire suite à la blessure de Nesta, par exemple).

La fomule de base : Adil Rami - Philippe Mexès

C'est la charnière la plus expérimentée (40 sélections à eux deux, c'est peu, mais c'est ainsi) et la plus utilisée par Laurent Blanc depuis son entrée en fonction. Cette association a l'avantage d'être la plus complémentaire. Elle rappelle, toutes proportions gardées, celle de Blanc-Desailly. Avec son physique de Canadien (1m90, 90 kilos), Rami s'impose comme la caution physique de cette défense. Le sale boulot, c'est pour lui. Les coups, les duels aériens, les cartons jaunes et le marquage à la culotte seront sa marque de fabrique. À l'inverse, on sait Mexès plus fin techniquement que le Valencian. Souvent présenté comme le Laurent Blanc du XXIème siècle, le grand blond possède des qualités différentes de celle de son compère : relance, placement et expérience.

Blanc a façonné son binôme depuis son intronisation. À leur actif, une belle perf' en Bosnie qu'Adil Rami n'a pas manqué de souligner dans La Croix : « Le déclic dans notre association fut le match remporté en Bosnie-Herzégovine, après deux défaites contre la Norvège puis la Biélorussie. » Sur le papier, le duo tient la route. Le Milanais a d'ailleurs profité d'une conférence de presse à Clairefontaine, cette semaine, pour tailler une bavette autour de leur complicité : « Notre complémentarité vient peut-être aussi de notre entente en dehors du terrain. J'ai des qualités que lui n'a peut-être pas. Il a énormément progressé balle au pied, sur les relances, mais il est plus "bûcheron". À la base, c'est plus lui le stoppeur et moi le libéro. On se complète bien, mais on doit encore peaufiner beaucoup de choses. » On ne va pas se mentir, pour mobiliser la gent féminine durant le tournoi, il faut aligner Rami. Surtout torse poil.

La formule "forme du moment" : Laurent Koscielny - Philippe Mexès

Adil Rami a galopé plus de 50 matches, cette saison. Il a d'ailleurs connu un sacré trou d'air au printemps. Le Valencian était rincé. Carbonisé. Cramé. Enchaîner avec un Euro, on a connu plus sympa comme fin de saison. Si Blanc décide de partir avec les joueurs en forme, c'est le duo Koscielny-Mexès qu'il faut envoyer au charbon. Auteur d'une saison remarquable dans l'axe des Gunners, Koscielny s'est imposé, avec le temps, comme le troisième défenseur central français. Encore tendre au niveau international (1 sélection, en amical contre les USA), l'ancien Lorientais est un parfait mix entre Mexès et Rami. Subtil dans la relance et fin technicien, le natif de Tulle a énormément progressé dans le combat physique sous la houlette d'Arsène Wenger. Il a terminé la saison en forme et semble imperméable à la pression (il est passé de Tours à Arsenal en trois ans, sans broncher).

À ses côtés, la logique imposerait Phlippe Mexès. Lourdement blessé à son arrivée à Milan, l'ancien Romain n'a repris la compétition qu'en janvier. Il est donc "frais" malgré un creux physique en fin de championnat. Il assure qu'il sera au top pour le début de l'Euro : « Ma saison a duré de janvier à aujourd'hui. Je pense que le bilan est très satisfaisant. Je suis très heureux d'être là, et si je suis ici, c'est que je le mérite, détaille Mexès en conférence de presse avant d'analyser son petit creux de fin de saison. Certes, j'aurais pu faire plus si je n'avais pas été blessé. Mais vue la récupération, ça a été très délicat. Ensuite, j'ai pu enchaîner les matches. À la fin, j'ai un peu calé physiquement, mais c'était logique, car c'était dû à l'enchaînement. Je vais donc profiter du stage pour travailler ce que je n'ai pu faire quand j'étais blessé. » Pour une charnière "bis", elle a quand même de la gueule.



La formule inconnue : Laurent Koscielny - Mapou Yanga-Mbiwa

Champion de France avec Montpellier (capitaine, 34 matches de Ligue 1 au compteur), Mapou Yanga-Mbiwa est l'invité surprise de la liste. Évoluant dans le même registre que Mamadou Sakho (jeune, dur sur l'homme, expérimenté en dépit de son âge et amoureux de la chair), Yanga-Mbiwa a franchi un palier cette année. Sa présence dans le groupe est une suite logique. De là à en faire un titulaire en bleu... Pourtant, il faut l'envisager. Si Rami et Mexès se pètent, il faudra combler le vide laissé par les deux lascars. L'avantage d'une charnière Koscienly-Yanga-Mbiwa, c'est l'insouciance. La folie. La jeunesse. Honnêtement, on n'a aucune idée de la dégaine qu'aurait cette association, mais elle aurait sûrement plus de gueule que la troisième formule de n'importe quelle autre sélection présente en Pologne et en Ukraine. Problème de riches. Comme toujours.

La formule folle : Mapou Yanga-Mbiwa - Alou Diarra

Laurent Blanc offre un resto à ses gars avant le début de l'Euro. Mexès, Rami et Koscielny prennent un holubtsi (spécialité ukrainienne) et salopent leurs dessous toute la nuit suivante. Verdict : intoxication alimentaire carabinée. Mapou, un peu délicat du palais, n'a rien becté et pète le feu. Endormi dans sa chambre au moment du repas - personne n'a d'ailleurs remarqué son absence -, Alou Diarra est fringuant, également. Laurent Blanc n'a pas d'autres alternatives que d'aligner les deux mecs en défense centrale pour faire l'ouverture du tournoi. Yanga-Mbiwa prend un coup au moral, s'enfile trois boîtes d'antidépresseurs et se souvient qu'il a kidnappé l'Hexagoal avec Vitorino Hilton.



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

RahXephon Niveau : CFA
Et Koscielny-Rami ? Non ?
RahXephon, tu rigoles, hein, dis ?!

Rami c'est une clinche depuis 10 mois alors qu'il est au top de sa forme physiquement. En ligue des champions, et face au Barça, en bref dans des matches proches du niveau international, il a été complètement à la ramasse.

Pq les français continuent à soutenir ce joueur, c'est une énigme... Parce que Blanc le sélectionne?! je vous rappelle qu'il a sélectionné Valbuena et alou diarra aussi...Pour moi il n'a aucune légitimité.

Mexes est fut hors de forme de janvier à mars, ca se voit(il a un petit bidet), de retour de sa longue blessure de 6 mois. Et c'est normal. Les qualités défensives et le placement il les a, il faut juste qu'il retrouve son physique et ça c'est possible d'ici l'euro, enfin c'est déjà moins dur que de se trouver du talent d'ici là(Rami). Mexes avant sa blessure m'a impressionné notamment en Edf, c'etait vraiment devenu un taulier, et il n'a que 30 ans .

Koscielny est le meilleur défenseur français à l'heure actuelle, tant en talent, qu'en fraicheur physique. Il est mobile, puissant, il est super fort en 1 contre 1 et a un super placement en plus d'avoir un bon jeu de tete. Bref c'est un des meilleurs défenseurs d'Europe à l'heure actuelle, et tous ceux qui ont suivi les matches d'Arsenal le savent.

Koscielny- Mexes ca aurait de la gueule, et moi perso je placerait à la limite Mbiwa devant Rami dans la hiérarchie des defenseurs. Je précise, je suis belge(donc pas un vieux fan français d'arsenal).
Ryan Joseph Wilson Niveau : DHR
Je vois pas vraiment l’intérêt de cet article, la charnière c'est Rami - Mexès depuis le début et on le sait, derrière personne ne sait imposé, donc les deux autres sont les doublures et basta, c'est dur de meubler jusqu'à l'Euro les mecs je comprend...
Allez une petite vidéo pour vous faire une idée du niveau de Koscielny: http://www.youtube.com/watch?v=xyERoljY-cw
"il comptait se servir de l'expérience et de la science tactique d'Eric Abidal dans l'axe de la défense" euh... ah bon? Il allait être titulaire à gauche, mais pas dans l'axe. C'était Rami-Mexès depuis le début.
RahXephon Niveau : CFA
@Footaises
Je vois pas vraiment en quoi Mexès est meilleur que Rami, ces derniers temps. Lui aussi a été pourri dans les grands rendez-vous, et c'est pas certain qu'il retrouve la forme avant l'Euro... alors, je sais pas. J'aurais préféré Kaboul, mais bon. La seule certitude que j'ai, et là je suis d'accord avec toi, c'est que Koscielny est le meilleur dc français du moment, et qu'il mériterait d'être titulaire.
RahXephon oui mais Rami ca fait un an qu'il se chie dessus. Et il est en forme physiquement. Mexes a fait 3 mauvais mois certes mais lui revient d'une blessure de 6 mois.

Si un Mexes hors de forme fait les meme prestations qu'un Rami en bonne forme, alors tout est dit.
De toute façon, c'est un choix par défaut. ON a pas vraiment des cracks. C'est comme si, à l'époque, on n'avait que le choix entre rabesandatana ou oumar Dieng. Donc lolo a raison , et puis c'est pas un guignol, il faut préserver l'équipe et compter sur la solidarité et la confiance. (victoire contre le brésil, l'angleterre et l'allemagne).
Koscielny, c'est un crack.

Je me doute que Blanc va pas changer sa charnière et c'est dommage.
Hank_Scorpio Niveau : DHR
En plus il est né à Tulle, c'est la ville dont il faut être originaire en 2012 nan ?

Blague à part, j'trouve pas Rami aussi mauvais que tu le dis Footaises, pour avoir vu bon nombre de ses matchs (notamment le premier contre le Barça), il est dur sur l'homme et un peu moins "fou fou" qu'avant (je fait références à sa tendance à monté "à la Lucio" vouée à l'échec).
Vraiment niveau défense et gardien j'pense qu'on a pas de quoi se plaindre, on a l'embarra du choix et pas grand chose a envié des grosses nations (hormis l'expérience peut être).

Si on avait un milieu type Hollande (non pas François) ou Allemagne, avec Benz en pointe on serai dans le dernier carré (au moins) à coup sur.

Mais on a Valbuena, Alou Diarra et Gourcuff...
Heuuu ! Oui tout comme Seamoan, j'avais pas compris que Abidal jober dans l'axe. J'avais cru comprendre que la charnière centrale Del Blanco c'était Mexes-Rami ?
Koscielny mérite d'être titulaire, en plus d'être un bon défenseur, il a aussi une grosse qualité de relance et joue intelligemment. Avec qui doit-il jouer, c'est la grande question. A choisir entre Mexes et Rami, je vote Rami mais sans réelle conviction. Je pense que Mapou peut faire au moins aussi bien mais c'est pas dans les habitudes de laisser une chance à un jeune à ce poste, c'est "le très haut niveau" parait-il.
Mathieu Faure, n'a pas du voir un match de l'équipe de France depuis 2006 pour penser qu'Abi était envisagé dans l'axe! o_°
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
pour ceux qui trouvent Koscielny bon ils auraient peut-être dû regarder Milan-Arsenal où il est responsable des 3 premiers buts du Milan à cause de fautes de marquage grossières...

Ceux qui disent que Mexes est mauvais parce qu'il n'a pas de condition physique se moquent surement de nous, parce que Mexes est revenu de blessure y a plus de 6 mois alors la blessure a bon dos... Il est mauvais c'est tout, à la Roma aussi il faisait le même genre de match de m.... qu'avec Milan, sauf qu'à la Roma c'était moins médiatisé... Cette année il coûte la C1 au Milan et une grande partie du titre (trop de boulettes dans les moments décisifs). Sans les blessures de Nesta et Thiago Silva, Mexes n'aurait pas joué souvent cette année et le Milan aurait surement un plus beau palmarès...

Quant au fait que "la défense française n'ait rien à envier aux meilleures" défenses d’Europe, faut sacrément être aveugle pour nous sortir ça. Entre la défense de l'Italie(la meilleure d'europe, statistiques faisant foi) et celle de la France, qui serait assez fou pour choisir celle de la France?
D'un côté l’Italie se présentera avec une défense rôder en club et qui a les meilleures stats d’Europe que ce soit en club ou en sélection, de l'autre la France se présentera avec une défense sans cohésion et sans talent... Alors quand on m'affirme que la France n'a rien à envier aux meilleurs ça me fait doucement rire!

Bon mais tout ça ce n'est que du papier, dans la réalité la France va peut-être miraculeusement compter sur une bonne défense, sait-on jamais...
Phallus Majestueux le Franc-Maçon Niveau : District
Sur la vidéo Kolscielny vs City, il fait un bon match. Pas un gros match. Mais un vrai bon match de défenseur central (quoique j'ai énormément de sympathie pour le poste de libéro qui est le summum de la classe). Toujours sur le porteur, parfois dépassé sur un crochet mais toujours au contact, ou à défaut présent pour mettre son troisième pied. Et aussi souvent, c'est un bon match. Pas un match parfait mais un putainggg de bon match.

Je suis content qu'un mec fasse un montage sur des actions défensives. C'est méga bueno.
RahXephon Niveau : CFA
Note : -1
@maxlojuventino
Et toi, tu n'as que vu ce fameux Milan-Arsenal, je me trompe ? Parce que, ouais, il est passé au travers d'un match, mais le reste du temps bordel, cequ'il était costaud.
floward hughes Niveau : District
euh mexes faut pas deconner les gars, il a 38 ans ou presque a le voir jouer, il est bien trop lourd et a perdu de sa vivacite, et jsuis d'accord avec max juventus truc, mexes a la roma c'etait pas regulier, le mec s'etait retrouver de nombreuses fois sur le banc... donc venir me parler de son "experience tactique" j'y crois pas, c'est lui aussi un bourrain qui n'a rien a envier a rami pour ce qui est de la distribution des sales coups... et koscielny devient pas mal mais toujours des gros trouages comme en debut de saison ou face a milan!! brefle jsuis impatient de voir ce que ca va donner, allez comme on dit dans le foot "le groupe a l'air de bein vivre", on pourrait creer un e petite surprise en cas de bon depart face au brit, sinon avec la pression du resultat des le 2eme match (comme en 2008/2010) ca va vite exploser!! voili-voila
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
il coute 3 buts à son équipe et tu me dis qu'il a fait un gros match... :s ok chacun son point de vue
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 19