1. //
  2. // 1/2 finale aller
  3. // Bayern Munich/Barcelone

Secrets et mystères médicaux du FC Barcelone

Initialement absent pour trois semaines, Lionel Messi n’a mis qu’une semaine à se remettre de sa blessure parisienne. Un flou entretenu par le Barça autour de son indisponibilité qui illustre parfaitement la communication blaugrana autour des thèmes médicaux. Un mystère calculé.

Modififié
19 50
« Lionel Messi n’a pas encore le feu vert médical, mais s’il voyage avec l’équipe, c’est qu’il est prêt. C’est au staff de prendre la décision » . En quelques mots, Andoni Zubizarreta, directeur sportif du Barça, souligne tout le paradoxe barcelonais. Oui, Messi peut jouer. Oui, il n’a pas encore reçu l’aval médical. Ce concentré de paradoxes ne relève pas du « parler pour ne rien dire » . Par cette communication bien travaillée, l’ancien gardien entretient un mystère qui n’en est pas un. Car c’est un secret de Polichinelle : après s’être entraîné normalement avec le groupe en fin de semaine dernière, l’Argentin sera bien titulaire ce mardi soir à Munich. Comme lors du retour face au PSG, le Barça entretient donc l’actualité des journaux espagnols. Ainsi, peu après cette déclaration, les sites de Marca, du Mundo Deportivo et de Sport ouvraient par cette déclaration. Du coup, pas grand-monde ne parle des vrais maux blaugranas : le manque de fluidité dans le jeu, une défense de plus en plus friable… On appelle ça un bon « coup de com » , ou comment éviter des choses qui fâchent.

La « pubalgie » d’Abidal

Comme dans tout grand club, la communication barcelonaise est verrouillée. « Le Barça a un chef médical qui s’appelle Ramon Canal. Dès qu’il se passe quelque chose, il communique au club qui rédige un communiqué de presse. Aujourd’hui, comme c’est le cas au Real Madrid, le club transmet de moins en moins d’informations. Le communiqué est très simple. Par exemple, c’est : "Jordi Alba a reçu l’accord médical". Point  » , explique David Rubio, journaliste à Sport. De fait, les journalistes n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent. Encore moins lorsqu’il s’agit des cas Abidal et Vilanova. « Les cas d’Eric Abidal et de Tito Vilanova sont à mettre à part, nuance Sergi Solé du Mundo Deportivo. Je pense qu’aucune personne ne souhaiterait communiquer sur son cancer. Nous avons su que les deux allaient se faire opérer, et pour quelles raisons. Mais nous ne l’avons appris que le jour-même  » . Pis, le club a même tenté de berner la presse en ce qui concerne le Français. Sergi Solé toujours : « Pour Abidal, lors de sa première tumeur, le club a déclaré une semaine avant l’opération qu’il avait une pubalgie. Logiquement, tous les journalistes ont cru le club. Pour Éric, dire que son absence était simplement due à cette blessure, ça l’a irrité. Seulement dans ce cas précis, le Barça n’a pas dit la vérité » .

Désormais, il tente de cacher cette dite vérité. Si « le club n’a délivré d’informations que lorsque Abidal est revenu à l’entraînement, (…) le club n’a jamais délivré la moindre information sur le cas de Tito » , relate David Rubio. Toujours aux aguets, la presse sportive espagnole – à l’inverse des tabloïds anglo-saxons – ne dérape jamais lorsqu’il s’agit de la vie privée des joueurs. « Par respect pour l’intimité des personnes concernées » , dit-on. En revanche, en ce qui concerne les blessures « normales, il arrive que de temps en temps cela ne corresponde pas à la réalité : des joueurs reviennent avant ou après le temps annoncé » , ajoute Luis Fernando Rojo, suiveur du club catalan pour Marca, avant de poursuivre : « Il y a des joueurs qui sont revenus beaucoup plus tôt que prévu comme Puyol à plusieurs reprises, ou encore Adriano. Mais c’est très difficile de savoir quand est-ce que cela est une stratégie et quand cela tient seulement du médical  » . Par ricochet, « de plus en plus, les joueurs reçoivent le feu vert médical le jour même du match. Par exemple, Messi, à l’heure actuelle, n’a pas encore le feu vert des médecins » , reprend David Rubio.


Noyer le poisson


Messi qui, par son passé hautement "médicalisé", cristallise toutes les attentes journalistiques et toutes les précautions communicationnelles. « Le soir même de sa blessure au Parc, Messi a subi une infiltration et le club se disait qu’il serait absent trois semaines, retrace Sergi Solé. Dans la foulée, le club a déclaré dans un communiqué que jusqu’à ce que le joueur passe des tests médicaux approfondis, personne ne saurait sa période d’indisponibilité. Le jour suivant, on a su que selon l’évolution de sa blessure, il pourrait peut-être jouer lors du retour  » . Et Messi a joué. Et, de par sa présence, il a changé le cours d’une rencontre dominée par les Parisiens. A travers sa non-communication sur le sujet, le Barça a réussi un sacré tour de passe-passe : concentré toutes les attentes sur le seul Messi sans délivrer d’information. « Bien entendu, cela fait également partie d’une stratégie pour entretenir le mystère, commente Luis Fernando Rojo de Marca. Mais ceci n’est pas propre au Barça. Tous les grands clubs utilisent ces stratégies » .

Plus que pour le simple intérêt de la presse, le club tente par la même de perturber la préparation de son adversaire. « C’est également une stratégie pour cacher jusqu’au dernier moment si le joueur en question va jouer et changer la tactique adverse » , continue le journaliste de Marca. « Les clubs ne fonctionnent plus comme avant. Ils préfèrent ne plus dire grand-chose, généralise David Rubio. Avec Messi, ils se disent que s’ils annoncent le feu vert dans une semaine et que finalement il ne peut pas jouer, ils auront tout faux. Alors ils préfèrent le silence » . Un silence qui n’empêchera pas Messi d’être bien présent sur la pelouse de l’Allianz Arena ce mardi soir. Car c’est de notoriété publique, « tout le monde sait que Messi sera présent mardi » , conclut David Rubio. Pour le plus grand plaisir des supporters barcelonais, des amateurs de football. Et des médecins, aussi.

Par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Boum, article idéal pour un petit peu de trolling, vas-y Ron...
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Bon sinon, un petit article sur la demi-finale de ce soir?

Parce que oui, les clubs ne donnent pas toute la vérité dans leur comm mais c'est un peu normal et ca vous permet de faire pas mal de brèves sur des suppositions donc c'est plutôt gagnant pour les journaux sportifs non?

Allez, maintenant un petit article: "Bayern / Barca, le choc des titans" ou un truc du genre :) Merci!!!!
Avalanche de commentaires ridicules sur le dopage incoming.
Message posté par FCB Stern des Südens
Bon sinon, un petit article sur la demi-finale de ce soir?

Parce que oui, les clubs ne donnent pas toute la vérité dans leur comm mais c'est un peu normal et ca vous permet de faire pas mal de brèves sur des suppositions donc c'est plutôt gagnant pour les journaux sportifs non?

Allez, maintenant un petit article: "Bayern / Barca, le choc des titans" ou un truc du genre :) Merci!!!!


pour le choc des titans, des sites comme maxifoot ou foot365 devraient faire ton bonheur.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 4
Pro et anti barça se regardent... qui va tacler en premier?
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 1
Message posté par maxxx


pour le choc des titans, des sites comme maxifoot ou foot365 devraient faire ton bonheur.


Une première vanne inattendue a pointé son nez! Quelle fourberie!
Chriswillow Niveau : Loisir
Comme si la stratégie de cacher la date de retour d'un joueur datait d'hier...
Il y a bien longtemps que plus personne ne lit les bulletins médicaux du Barça. A part les journalistes, bien sûr.
Un article qui démontre que la presse sportive n'a d'infos que celles que lui donnent en pâture les clubs.

Bref, la presse sportive ne sert pas à grand chose. Juste à faire causer les amateurs.

Messi ou pas Messi?

Résumer le choc entre deux titans du football à ça, c'est bidon.
Je n'ai pas lu l'article, mais je kiffe la légende de la photo du lien en première page: "selon les médecins, Messi souffre d'un maillot moche".

On est d'accord. Et on souffre nous aussi.
Ibrahimoviol Niveau : District
Jme suis dit après le titre bien racoleur: "peut être que Sofoot va m'en apprendre un peu plus sur le mystérieux Dr fuentes, en cours de procès".

Et ben jme suis fait avoir.
Travis Bickle Niveau : Ligue 1
Mots clés : nandrolone - dopés - nain - hideux - Fuentes - Actovegin - cancer - EPO - transfusions -

J'ai bon ?
Moi ce qui m'a surtout choqué dans l'article c'est que dans la tête de l'auteur le PSG a dominé le match retour :x
On passe d'un match où "le PSG a fait bonne figure" à un match dominé. C'est beau la mémoire sélectivo-chauvine.
LibidoPostToxico Niveau : National
Si ca ce n'est pas de la troll news !!!
Il n'y a pas grand chose à tirer de concluant de tout ce tas de non-information. Tous les clubs font pareil avec leurs meilleurs joueurs, à des échelles différentes, certes, mais tout le monde est pareil.
Il y a toujours du suspens sur untel ou untel qui s'est fait un peu bobo au pied et qui est incertain et qui au final d'une lésion annoncée abomiffreuse finie par être guérie à temps.
Je pense que ça tient plus du pipeau et du jeu de rôle des dirigeants et responsables de com' que de la piquouse, encore moins du miracle.
Coco Denoueix Arribas Niveau : DHR
Je sais pas pourquoi mais je sens que ça va baver sur le barça, comme d'hab
Ca me rappelle le sketch de Coluche "on s'autorise à penser dans les milieux autorisés qu'un accord secret pourrait être signé"... En gros ça débat des fois sur tout ou rien quand on ne sait rien.
Clairement le barça brouille les cartes comme le ferait toute autre équipe.
Il y'a une différence quant au match retour face au PSG, il y'a vraiment un doute et un risque quant à faire jouer Messi, je me rappelle le nombre de personnes qui ne doutaient pas qu'il serait titulaire.
La différence est qu'il est prêt ce soir, et jouera, le club se contente de ne pas trop parler pour ne pas donner trop de cartes au Bayern, mais ça reste un secret de polichinelle.
Message posté par Coco Denoueix Arribas
Je sais pas pourquoi mais je sens que ça va baver sur le barça, comme d'hab


Sauf qu'en attendant, y'a que des messages qui crient "alerte au troll mdr XD news trollée !!!!!A!a1!1§1§!" mais rien qui n'aille dans le sens que vous souhaitez paradoxalement tant retrouver dans les commentaires.

J'espère que comme moi vous avez surtout hâte d'être à ce soir les caliméros.
Message posté par Travis Bickle
Mots clés : nandrolone - dopés - nain - hideux - Fuentes - Actovegin - cancer - EPO - transfusions -

J'ai bon ?


t'as oublié "sega" et "fc", sinon tout est opé en effet.
Une petite pensée pour Abou Diaby...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
19 50