En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Tours/Dijon

Sébastien Pérez : « Les amateurs ont maintenu le club à flot »

À Dijon, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées. Cinquième de L2 avec une équipe majoritairement constituée de joueurs du cru ou venus des sphères amateurs, le tout jeune club compte bien encore grandir, avec ces armes méconnues, comme l'explique son directeur sportif, Sébastien Pérez.

Modififié
Malgré un premier mois de compétition où vous avez fait chou blanc, en début de saison, le Dijon FCO parvient à marcher dans les traces du trio de tête. Est-ce un parcours pour le moment conforme ou supérieur à vos attentes ?
C'est la deuxième année que nous sommes revenus à ce niveau. Pour la première, l'objectif était de pouvoir atterrir tranquillement et structurer le club, car il est quand même nouveau, créé en 1998. Nous n'avions pas de centre de formation, ni forcément une politique claire en la matière, même avec la qualité de nos éducateurs. Nous avons installé un entraîneur qui vient de la formation pour relayer cette politique. Et ce centre nouvellement créé est aujourd'hui notre fierté. Pour cette deuxième année, l'idée, c'est de continuer notre progression, avec des arguments différents, c'est-à-dire avec des joueurs issus de la formation ou de divisions inférieures. On veut poursuivre avec ces arguments différents et notre volonté de mettre vraiment en avant la mentalité de l'homme avant de voir les qualités du joueur. Bien sûr qu'on ne va pas prendre des culs de jatte, mais on préfère plus d'écoute, d'intelligence de jeu chez quelqu'un d'un peu moins talentueux qu'un joueur de qualité mais sans structure.

Dijon est devenu un vrai bon petit club de L2, en finissant tout le temps ou presque dans le top 10 du championnat depuis une décennie. Selon vous, au vu de sa structuration et de ses moyens, le Dijon FCO est-il à sa place actuellement ou mérite-t-il mieux ?
On essaie d'aller le plus haut possible, donc on ne se dit pas qu'on est un bon club de L2. On veut être un peu plus performant de jour en jour, de semaine en semaine et d'année en année. On passe des caps, sans se relâcher. On a fait la structuration. Maintenant, on est dans l'optimisation du club, et pas que des joueurs, aussi tout ce qui gravite autour de la structure, donc les éducateurs, les fonctions support, etc.

Metz, Angers, Lens et Nancy sont devant vous. Les trouvez-vous logiquement à leur place ?
Quand on descend, c'est compliqué de faire l'ascenseur et remonter. On l'a vu avec Troyes, Auxerre ou Nancy, qui s'est bien repris depuis le début de saison. On est le huitième budget, la cinquième équipe au classement, à trois points du podium. On veut être au plus près des meilleurs. Mais tout va très vite dans ce championnat, nous ne sommes que cinq points devant le dixième. On essaye de s'accrocher. Autant l'année passée, Monaco, Nantes ou Guingamp étaient au-dessus, autant cette saison est plus homogène. Ceux qui restent en haut sont ceux qui font des séries. Metz en est l'exemple.

Outre le fait que vous soyez relativement intraitables à domicile (8 victoires en 11 matchs), qu'est-ce qui fait la force de ce groupe et explique son classement actuel ?
Sa force collective. On a vraiment un groupe important, dans le sens où tout le monde fait l'effort pour l'autre. La vraie différence, c'est cette unité, et pas seulement des onze titulaires. Elle est aussi visible avec ceux qui sont sur la feuille et ceux qui veulent leur place sur la feuille de match.

Il y a juste offensivement où ça pèche un peu...
On travaille dessus. Les deux derniers matchs à la maison, où on a marqué sept buts et fait des matchs pleins, ont été des plus, mais sans ça, nous ne serions pas au mieux à la maison offensivement. On en a livré beaucoup avec un ou deux buts inscrits seulement (NDLR : neuf sur onze rencontres à Gaston-Gérard). C'est un de nos axes de travail, sur la finition et aussi la dernière passe.

Dans le groupe pro, on retrouve quelques noms connus comme Romain Amalfitano, Cedric Varrault ou Gregory Thil, mais aussi pas mal de jeunes ou de joueurs de divisions inférieures qui amènent de la fraîcheur, dixit Olivier Dall Oglio. Êtes-vous d'accord avec lui ?
Bien sûr. À un moment donné, après la descente de L1, ces joueurs venus de l'univers amateur ont maintenu le club à flot, de par leur fraîcheur et leur insouciance. Ils ont vraiment bousculé la hiérarchie et permis aux expérimentés de ne pas se relâcher, alors que ceux-là pensaient être des indiscutables en L2. Mais il ne se sont pas reposés sur leurs lauriers et la concurrence nous a fait du bien.

Comment vous y prenez-vous pour rechercher ces jeunes ou ces joueurs de championnats moins médiatisés ?
Grâce à un réseau, des connaissances, des hommes de terrain. Nous avons la chance d'avoir de la qualité au niveau des superviseurs, avec Sébastien Larcier et Jean-Carl Tonin, qui ont chacun un réseau et un œil intéressants et qui nous permettent de faire des bonnes pioches. Ces joueurs qu'on signe, on les connaît bien souvent, ou alors ils viennent passer quelques jours avec pour voir leur état d'esprit. C'est le cas de Romain Philippoteaux, Loïs Diony ou Brian Babit, qui était avec notre CFA2 avant d’intégrer le groupe... Ce sont des joueurs comme ça qui permettent au club d'assurer la pérennité financière.

Aujourd'hui, prospecter en CFA ou en National est beaucoup plus fréquent pour les clubs de L2 qu'auparavant, non ?
Oui, on s'aperçoit qu'avec le départ des joueurs français et l'attirance pour les autres championnats européens, il n'y a pas un niveau qui va vers le haut en France, mis à part les gros clubs. C’est plutôt un nivellement entre les championnats. Les dix derniers de L1 peuvent perdre face aux dix premiers de L2, on le voit en coupe. Donc, c'est l'état d'esprit qui peut faire la différence. Il y a beaucoup de joueurs de CFA qui n'ont pu sauter le pas plus jeune en pro, mais arrivent à maturité à 22 ou 23 ans. Et cette haine de ne pas réussir de suite, ils la gardent et la ressortent positivement à maturité.

Dijon a inauguré son propre centre de formation en janvier. Rudi Garcia, ancien entraîneur du club et toujours suiveur assidu, a signalé dans une interview récente que cet investissement était un grand pas pour installer sous peu l'élite. Le rejoignez-vous ?
Je le rejoins complètement. Ça doit être notre marque de fabrique aujourd'hui, car on ne marche pas sur l'eau financièrement. La stabilité passera par la réussite de nos jeunes, à la post-formation et maintenant à la formation. On a déjà sortis trois joueurs de la formation, dont deux Dijonnais ou des environs, qui sont là depuis l'âge de 7 ou 8 ans. C'est une fierté.

Vous insistez beaucoup sur le fait que vous formez des joueurs et aussi des hommes, avec du savoir-être. Pouvez-vous nous dire comment le centre de formation s'organise pour parvenir à cet objectif ?
Ça passe par les critères de sélection, une attention à l'entourage familial et un suivi scolaire. C'est important pour nous à la formation de prendre tout ça en compte.

Sans transition, petit détour L1. Vous l'ancien Stéphanois et Marseillais, serez-vous devant votre télé pour ASSE-OM, dimanche soir ? (NDLR : interview réalisée la semaine passée)
Bien sûr que je le regarderai ! J'ai beaucoup de fierté de voir Saint-Étienne reverdir, en témoigne la victoire en Coupe de la Ligue l'an passé. Pour avoir de la famille et des amis là-bas, je peux vous dire que ça a été un vrai soulagement. Ils avancent et avec une politique positive, en partie grâce à un président comme Romeyer et entraîneur comme « Galette » (NDLR : Christophe Galtier). Après l'OM, c'est l'OM. On parlait de crise il y a 15 jours, mais ils sont revenus dans la lumière en quelques semaines. On ne connaît pas le mot continuité là-bas. Ils sont cinquièmes à cinq points du podium, il n'y a rien de fait encore. Et puis on parle de crise, mais des joueurs de poids comme Valbuena ou Ayew étaient blessés aussi. Mais je ne mets pas de pièce, je n'ai pas le droit de parier en tant que directeur sportif (rires).

Vous étiez du mauvais côté en 1999, lorsque l'OM en a pris cinq à Geoffroy-Guichard. Vous en rappelez-vous, de ce match, même 15 ans après ?
Non, je ne m'en rappelle pas, vraiment. Avec la vieillesse (rires)... Non, je m'en souviens très bien, des cinq buts, d'Alex et de la célébration façon panthère. C'était mon premier retour à Sainté depuis que j'avais quitté le club. Je crois que j'avais tellement d'émotions que j'étais passé à côté de mon match, comme l'équipe d'ailleurs. Le début de match avait été cataclysmique, avec deux buts en dix minutes. Je crois que nous étions encore dans l'avion du retour de la C1. Ça avait été très dur. Mais ne vous inquiétez pas, je me souviens aussi de la qualif' en Coupe de la Ligue, là-bas, un ou deux ans après !


propos recueillis par Arnaud Clément
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 23 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22
À lire ensuite
Henri 3, le roi Lyon