En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Sébastien De Maio : « Je suis fier d'avoir galéré »

Sébastien De Maio est né à Paris, a été formé à Auxerre, puis à Nancy, mais n'a jamais connu la Ligue 1. Il a aussi mis pas mal de temps avant de connaître la Serie A. Il y a trois ans, l'homme évoluait encore en quatrième division italienne à Celano. Aujourd'hui, De Maio fait figure d'incontournable dans la défense à trois de Gasperini au Genoa. Retour sur la carrière d'un homme qui a un peu plus galéré que les autres pour réussir.

Modififié
Pourquoi quitte-t-on Nancy pour Brescia en Serie B quand on a 19 ans et encore aucune expérience ?
En France, c'est un peu dur pour les jeunes parce qu'il y en a beaucoup, et beaucoup de très bons joueurs. Et Nancy m'avait clairement fait comprendre qu'ils n'étaient pas trop intéressés pour me faire signer pro. J'ai eu l'occasion de venir en Italie grâce à un agent suisse qui m'a permis de faire un stage à Brescia. À partir de là, tout s'est fait assez vite. À l'époque, il me restait encore un an de contrat avec Nancy, je leur ai donc demandé l'autorisation de partir en test une semaine, ils m'ont laissé partir, et quelques jours après, je signais mon contrat.

La première saison, tu n'as joué qu'un match. À ce moment-là, tu n'as jamais regretté d'être parti loin de ta famille, de tes amis ?
C'était un an d'apprentissage obligatoire pour un jeune qui débarque en Italie sans parler la langue ni rien. L'italien, c'est une langue pas si facile, même quand on a des racines italiennes comme moi. Et puis, il fallait que je me fasse au jeu italien. Quelque chose de beaucoup plus tactique qu'en France. Finalement, je n'ai jamais regretté mon choix parce que je savais d'emblée que je ne serais pas titulaire. Il faut aussi dire que j'ai eu la chance de tomber dans un groupe où il y avait aussi deux autres francophones. Le Suisse Fabrizio Zambrella et le Belge Cédric Roussel arrivé en janvier. On habitait dans le même immeuble, on était donc souvent ensemble. Fabrizio était là depuis plusieurs saisons, donc il m'a un peu servi de grand frère. Après, un autre francophone est arrivé, Omar El Kaddouri (international marocain qui évolue aujourd'hui au Torino, ndlr). Avec lui, on s'est directement super bien entendus. Au début, on passait nos journées ensemble. On allait à l'entraînement ensemble parce qu'il n'avait pas encore le permis, on revenait ensemble, on passait nos soirées chez l'un ou chez l'autre pour aller jouer à la console ou manger un bout. Après, ça s'est calmé parce que je me suis fiancé. Mais aujourd'hui encore, on s'appelle tous les jours. Je l'ai parfois plus souvent au téléphone que ma propre femme, c'est dire (rires).

Après près de dix ans en Italie, tu as noué des liens avec d'autres expatriés français ?
Pas trop, non. Je connais Thomas Heurtaux de l'Udinese, mais sinon, j'avoue que je n'en côtoie pas tant que ça. On se connaît tous de vue et on se dit bonjour quand on se voit, rien de plus, rien de moins.

Comme souvent en Italie quand on ne joue pas, on est prêté. Ce fut aussi ton cas. Pendant deux ans, tu défends les couleurs de Celano dans les Abruzzes.
Je n'étais pas très motivé parce que je ne savais pas où j'allais, je ne savais même pas où c'était sur la carte. Et puis, le club était quand même en 4e division. C'est Brescia qui m'a proposé le prêt pour voir comment je me débrouillais un échelon plus bas. Moi, j'ai longtemps hésité parce que c'était un gros pas en arrière. Même deux en fait. J'ai pris le temps de réfléchir une bonne semaine. Le temps d'aller faire un petit test à Anvers. Là-bas, cela n'a pas marché, je ne sais même plus pourquoi, mais à mon retour, j'ai décidé de signer à Celano. Je me suis laissé aller, au début ce n'était pas facile, mais en fait ça s'est super bien passé, et je suis revenu à Brescia pour le retour du club en Serie A.

Et là, en janvier 2011, six mois après ton retour, tu es à nouveau prêté. À Frosinone cette fois, où tu vas connaître la descente de Serie B à Serie C. C'est le pire moment de ta carrière ?
De nature, je suis quelqu'un de très positif. À ce moment-là, l'essentiel pour moi, c'était de jouer. Le club était dernier de deuxième division à mon arrivée, je savais donc dans quoi je m'engageais. Là, c'est mon agent qui m'a conseillé d'y aller parce que le club me voulait. C'était un challenge, mais par contre, ça s'est mal terminé puisqu'on est finalement descendus. Moi, j'avais eu le temps de jeu recherché, c'était l'essentiel, mais les supporters, eux, étaient très énervés. On ne vit jamais bien une descente. Pour moi aussi, ce n'était pas une bonne nouvelle. Une descente, ça reste une tache noire pour toute une carrière sur un CV. Mais bon, ce n'est pas la fin du monde non plus, la vie continue, même après une relégation.

Quand on regarde tes stats', on se rend compte que tu as déjà marqué 12 buts depuis que tu es en Italie. Pourtant, quand on tape ton nom sur YouTube, une des premières vidéos sur laquelle on tombe, c'est une vilaine frappe croquée avec Brescia contre Citadella en mars 2013. Tu t'es jamais débrouillé pour la faire retirer de la toile ?
Tiens, c'est bizarre, je ne vois pas de quoi tu parles. Il faut dire que j'ai joué beaucoup contre Citadella… Une frappe vraiment ratée, tu dis ? Ah si, je vois alors (rires). Mais je ne savais même pas qu'il y avait une vidéo de ça sur YouTube ! Je vais devoir aller voir ça rapidement.

Vidéo

On parle souvent de la nébuleuse italienne, des effectifs pléthoriques et des prêts qui vont avec, des joueurs en copropriété… Toi, personnellement, tu as toujours eu ton mot à dire concernant ton avenir ?
Moi, en tant que joueur, j'ai toujours eu le dernier mot. On n'a même jamais dû me forcer la main. C'est toujours parti d'une réelle envie de jouer au foot. Rester sur le banc, ce n'est pas mon truc. Pour chacun de mes prêts, c'est à moi qu'est revenue la décision finale. Brescia n'a jamais choisi pour moi.

L'an dernier, pour ta première saison au Genoa, tu as dû te battre pour intégrer les plans de Gasperini. Et puis, malgré l'arrivée de Nicolas Burdisso en janvier 2014, tu as terminé l'année en force. Cette saison, tu restes un titulaire inamovible. T'as mis le temps, mais là, tu considères que t'es à ta vraie place ?
Je suis quelqu'un qui regarde beaucoup les autres et qui sait attendre son tour. C'est ce que j'ai fait l'année dernière. J'ai beaucoup observé les joueurs qui étaient devant moi et j'ai continué à travailler comme j'ai toujours fait. Et quand l'entraîneur a fait appel à moi, j'ai tâché de répondre présent. Je pense que j'ai plutôt bien fait ça. Gasperini privilégie une défense à trois quasi systématiquement.

On a parfois l'impression qu'au-delà de l'efficacité, jouer à trois derrière, c'est un peu devenu une mode en Italie. Conte le faisait à la Juve, Ventura avec le Torino, Iachini à Palerme
C'est vrai, beaucoup d'équipes jouent à trois derrière. Mais Gasperini, il ne faut pas oublier que c'est le premier à l'avoir fait. En fait, pour moi, ça ne change pas grand-chose. C'est un peu différent dans le sens où, à quatre derrière, c'est plus un marquage en zone, et cela demande plus d'attention. À trois, on peut se permettre de presser plus haut. C'est différent, mais moi personnellement, ça ne me dérange pas de passer de l'un à l'autre. Je suis habitué à jouer à droite, au milieu ou à gauche du trident. C'est Gasperini qui m'a habitué à ça.

Tu joues ta neuvième saison en Italie cette année. Après autant de temps, t'en as encore quelque chose à faire de la Ligue 1 ?
Bien sûr, moi je suis un fan du Paris Saint-Germain. J'ai toujours supporté Paris et je les supporterai toujours. C'est la ville où je suis né, c'est le premier club que j'ai supporté. Peu importe qui peut en être le président, je resterai un supporter du PSG à vie.

Aujourd'hui, quand tu regardes ton parcours, tu te dis quoi ?
On va dire que j'ai pris mon temps, mais je suis très content de mon parcours. Il a parfois été difficile, et c'est vrai que je n'ai pas eu tout, tout de suite, mais je me suis battu pour avoir ce que j'ai maintenant. Je suis fier de ça, d'avoir galéré, mais d'y être arrivé. Je suis surtout content de ce que j'ai fait, mais il ne faut pas que je m'arrête là pour autant. Il faut que je continue à me battre.


Propos recueillis par Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 14:25 OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Hier à 18:04 Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:31 Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 54 Hier à 17:05 Énervé, il fait mine de se masturber 21 Hier à 15:27 Čeferin espère plus de soutien politique 13 Hier à 14:55 L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 14 Hier à 14:35 Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 Hier à 14:19 La douceur de Slimani 7 Hier à 13:19 Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 Hier à 12:06 Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6
mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41