1. //
  2. // Littérature
  3. // Interview

Sebastian Rotella : « J'habitais à côté de la planque de Maradona »

Finaliste du Pullitzer en 2006 et grand reporter américain, spécialistes des mafias et du crime organisé, Sebastian Rotella s'est arrêté à Paris, à l'occasion de la sortie de son deuxième roman Le chant du converti, pour nous causer Maradona, foot à Chicago et bonne sauce italienne.

Modififié
Elle vient d'où cette passion du foot pour vous ?
Je suis un fils d'immigrés, italien par mon père et espagnol par ma mère. C'est presque génétique, non ? J'ai grandi à Chicago, je jouais au base-ball pour faire mon intégration « à l'américaine » , mais je jouais surtout beaucoup au foot. On avait un rituel autour de mon anniversaire. Mon père commençait à faire une sauce, qu'on appelait la « sauce 24 heures » , le samedi. Toute la nuit, elle était là, la sauce, dans la cuisine, à mijoter. Quand je descendais à 3 heures du matin, ça dégageait un arôme… Et le dimanche, on faisait une grande partie de foot dans le parc, par catégories d'âge, avec la famille.

Jamais de foot en club alors ? Une bonne sauce, un dimanche et c'est tout ?
Plus tard, vers mes 13-14 ans avec l'équipe du collège déjà et aussi avec l'équipe du quartier de Hyde Park, à Chicago. On était un mélange de juifs, d'Afro-Américains, fils de profs, d'immigrés. On était plus une équipe de milieux intello-bourgeois et on jouait contre tous les autres quartiers de Chicago. Pour nous, c'était un peu comme explorer le monde. Parce qu'on jouait contre un club d'Italiens, d'Africains, de Lituaniens, bien plus structurés que nous. Ils avaient tous leur club-house par exemple. Nous, on le prenait plus comme un amusement. Eux, c'était une raison de vivre. Mais vous savez, presque tous les Américains que j'ai connus ont joué au soccer quand ils étaient petits.

Les États-Unis s'intéressaient déjà au foot alors ?
Quand j'étais correspondant à Buenos Aires ou en Espagne, on disait que le seul pays où Maradona pouvait marcher tranquillement dans la rue, c'était aux États-Unis. Et c'était vrai. En même temps, tous les lieux que j'ai connus aux États-Unis, principalement les centres urbains, il y avait la passion pour le foot, surtout pour une question d'immigration, avec les Italiens, les Européens de l'Est et aujourd'hui les Mexicains. Je me souviens petit être allé voir un match de foot dans le stade de base-ball à Chicago, et c'était plein. Tout le monde venait au match. Même notre barbier italien. On jouait au foot, même les filles, mais on ne suivait pas vraiment le foot, comme vous en Europe. On n'avait pas le côté « industriel » de vos championnats.

C'est comme demander de choisir entre son père et sa mère, mais vous vous sentez plus proche du foot italien ou espagnol ?
Plus petit, j'étais dans une chambre d'hôtel en Sicile, avec mes frères. Il y avait un match entre l'Italie et une équipe africaine. Leur gardien de but avait évidemment beaucoup de boulot contre l'Italie. Ça le rendait hyper spectaculaire. Comme on côtoyait souvent des Afro-Américains à Chicago, on commençait à les supporter. « Mais ce sont qui ces 3 garçons-là qui sont contre l'Italie ? » Je sais aussi que je ne suis pas autant le championnat italien que l'espagnol, le meilleur du monde ou presque. Je ne m'y retrouvais pas dans le catenaccio à l'époque. Mais je me souviens très bien en 1982, quand l'Italie gagne la Coupe du monde, alors que je suis avec mon père et la famille à Chicago, être aussi enthousiaste que les autres de ma famille. En fait, esthétiquement, je trouve le foot espagnol plus joli. En anglais, je dirais qu'il a un bon « flow » .

Vous aviez l'occasion dans votre jeunesse de voir des matchs en Europe ?
J'ai passé mon année 1983 à Barcelone, comme étudiant, dans la famille de ma mère. Mon oncle, socio du Barça, m'avait emmené voir le Barcelone de Maradona et Schuster. Plus généralement, tous les étés, on rejoignait nos familles en Italie ou en Espagne. Je ne me souviens pas d'être allé voir des matchs, mais je me souviens parfaitement des rues désertes quand il y avait un match. Pas de bruit et d'un coup… Je ne comprenais pas. On n'avait pas ça aux États-Unis.

« Tim Howard a été élu secrétaire d'État à la Défense sur Internet »

C'est votre idole Maradona ?
Non, je ne dirais pas ça. Il est surtout le premier grand joueur que j'ai vu de mes yeux. Il était déjà charismatique, plein de générosité, jouait et courait avec joie. Même un mec qui ne connaissait rien au foot pouvait dire : « Lui, c'est un grand sportif » . Le voir slalomer entre 5 types et arriver au but, c'était comme voir un génie du saxophone ou un Michael Jordan. Des moments très forts. Et la vie m'a ensuite envoyé en Argentine comme correspondant, un peu plus de 10 ans après.

Ce n'était pas le même Maradona…
Non. Il était sur sa fin de carrière déjà, avec des comebacks et des histoires de drogue. Pas le même qu'à Barcelone. J'ai écrit quelques reportages sur lui, notamment quand il se planquait avec son agent Guillermo Coppola pour échapper à la justice. C'était quelque chose de très mystérieux et, en même temps, on le voyait avec des femmes en boîtes de nuit. Je trouve son histoire un peu triste parce qu'il est devenu amer. Cette jeunesse, la chose idéaliste qu'il représentait s'est totalement perdue. Mais le plus intéressant dans tout ça, c'est la manipulation politique autour du cas Maradona.

Un exemple ?
Quand Guillermo Coppola, l'ancien agent de Maradona, passe devant les tribunaux pour une affaire de trafic de drogues, il se dit que c'était pour faire distraction. Je me rappelle que les juges et les policiers ayant traité cette affaire se sont finalement retrouvés derrière les barreaux. Ils avaient monté un « coup » , en gros. Tout le monde était corrompu là-dedans. Et si ça se trouve, Coppola était même mouillé. Maradona, c'était une grosse partie de l'actualité nationale et internationale parfois. Regarde. Plus récemment, je suis envoyé pour le Los Angeles Times en Irak. 3 semaines. On était avec des gardes du corps, interprètes, chauffeurs irakiens, tous passionnés de foot. Impressionnant. Pour mon premier jour, je vais sur les lieux d'un « petit » attentat à la voiture piégée. T'as un groupe d'Irakiens en train de fêter les corps des soldats américains. On me fait comprendre dans la voiture qu'il ne faut pas que je dise que je suis américain. On décide finalement que je suis argentin. Les traducteurs s'avancent vers ce groupe pour me présenter : « C'est un journaliste argentin avec du sang arabe » avec 2-3 « Maradona » dedans. Ça a relaxé tout le monde. En face, la scène était quand même terrible : quelques gamins brandissaient les intestins de soldats comme des trophées, en disant « On va tuer tous les Américains » ...

Vous avez beaucoup enquêté et écrit sur le crime organisé et les mafias. Y a-t-il vraiment suffisamment d'argent à se faire dans le foot pour eux ?
Il semblerait que oui. C'est simple : ils veulent être dans les endroits d'argent et de pouvoir, même un peu. J'en ai vus beaucoup au Brésil par exemple. En Argentine, la mafia s'est immiscée dans certains groupes de supporters. On en retrouve certains à aider des hommes politiques pendant une campagne. Pour remplir des salles, le service d'ordre, mettre la pression, faire « un peu de tout » . D'après mes observations, quand il y a corruption dans un pays, ça touche souvent aussi le foot, dans les pays à grosse culture foot. Les gangsters s'y intéressent forcément. Dans un autre ordre d'idées, les narcos et la musique au Mexique, ça se touche par exemple. Il y a aussi eu les scandales des paris sur les matchs en Italie, mais c'est quand même différent. Parce que ce n'est pas étonnant non plus que ça se soit découvert. La justice et la police italiennes fonctionnent plutôt bien sur ces sujets-là.

Vous avez connu pas mal d'endroits et maintenant vous habitez de nouveau aux États-Unis. Le foot est-il réellement en train de prendre chez vous ?
Pendant le Mondial brésilien, j'ai vu pour la première fois aux États-Unis ce que j'avais vu en Europe ou en Amérique latine les jours de matchs : les gens disparaissent du boulot, portent des maillots, l'impression de rues désertes. Même si elle a parfois été médiocre, il y a eu des bons moments avec les USA. Et Tim Howard… Pour ceux qui ne connaissaient pas vraiment le foot avant le Mondial, c'est lui qui est ressorti. Il a été nommé, sur Internet, secrétaire d'État à la Défense. En même temps, il faisait ce qu'il fallait. Quand tu sors une vingtaine d'arrêts par match, c'est forcément spectaculaire. Et on aime bien ça aux États-Unis. Et puis des jeunes de la communauté afro-américaine des classes populaires ont percé. Avant, ça ne concernait que les classes moyennes ou hautes. La banlieue populaire, majoritairement afro-américaine, ne s'intéressait pas trop au foot, vu parfois comme du golf ou du tennis. Mais là, c'est en train de devenir plus « mainstream » . Le foot aux États-Unis, c'est en train d'arriver, en ce moment. Et les Américains ont encore un avantage : ils ne sont pas contraints à l'exil s'ils ne gagnent pas la Coupe du monde. S'ils jouent mal, ce n'est pas une tragédie nationale. Ils n'ont pas encore toute cette pression que vous pouvez connaître, vous. Et à chaque fois, je trouve qu'on joue mieux que le match précédent.


Propos recueillis par Ronan Boscher À lire : Le Chant du Converti, éditions Liani Levi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

derIngenieur Niveau : CFA
Note : 1
" Les traducteurs s'avancent vers ce groupe pour me présenter : « C'est un journaliste argentin avec du sang arabe » avec 2-3 « Maradona » dedans. Ça a relaxé tout le monde. En face, la scène était quand même terrible : quelques gamins brandissaient les intestins de soldats comme des trophées, en disant « On va tuer tous les Américains »..."

Ah ouais...Cela me rapelle en france quand je parlais foot dans les quartiers (Neuhof à Strass et Les Ulis à Paris) pour pas me faire caillasser...Le foot, ce vecteur social !

Sinon, merci pour cet interview, il est super enrichissant, et j'espère vraiment que le foot percera aux USA !
je conseille à tout le monde son "Triple crossing". Excellent narcoterroristopolar (j'sais pas si ça se dit)
il y a 3 heures Le bilan de la saison est en kiosque !!
il y a 3 heures Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 82 il y a 4 heures Un petit bijou en MLS 3 il y a 7 heures Trejo de retour au Rayo 16 il y a 7 heures Oscar suspendu huit matchs 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 41 il y a 10 heures Zlatan vers Los Angeles ? 37 il y a 10 heures Parme va passer sous pavillon chinois 34 il y a 11 heures La panenka d'Alessandrini 17
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 27 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20