1. //
  2. //
  3. // Celtic-Mönchengladbach

Scott Brown encensé par le vice-président de Mönchengladbach

Modififié
0 4
À l’instar de Francesco Totti, Andrés Iniesta ou Romain Danzé, Scott Brown est un joueur fidèle à son club. Au Celtic depuis 2007, il cumule presque 400 matchs avec les Vert et Blanc.

Le Celtic affronte le Borussia Mönchengladbach dans le cadre de la troisième journée de Ligue des champions. L'occasion de retrouvailles, puisque Rainer Bonhof, actuel vice-président du club allemand, a officié au poste de sélectionneur des U-21 de l'Écosse. Parmi les jeunes espoirs de l'époque, Scott Brown, à qui l'Allemand offre sa première sélection en 2004 contre l’Espagne.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le champion du monde 74 garde un bon souvenir du milieu de terrain. « Je me souviens de Scott Brown quand j’étais en Écosse » , a-t-il affirmé en conférence de presse. « Tout le monde sait à quel point il est bon. Il a été un super joueur avec le Celtic, mais je crois qu’avec l’expérience, il est encore meilleur maintenant. Quand je l’ai vu pour la première fois, j’ai tout de suite compris qu’il serait un top player. »

Bonhof a également abordé la récente performance du Celtic contre Manchester City : « Ils sont extrêmement forts, comme l’a montré le match nul 3-3 contre Manchester City. On attend un rude combat. »

On parle aussi d'une équipe qui en a pris sept au Camp Nou, hein. CP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Note : 2
Ah le Celtic, un des dernier bastion du foot britannique comme on l'aime. Quand je pense a West Ham qui quitte son mythique Upton Park pour cette immondice de Stade Olympique... Bien fait pour leur gueule si il galère cette saison.

Et le pire est encore à venir. On va bientôt se rendre compte que le départ de Platini, pourri ou non, a ouvert la boîte de Pandore de la footixerie. Le diable, déguisé en chauve de l'UEFA bien aidé par son russe de second, vont détruire le football qu'on aime à coup de Coupe du Monde à 48 au Qatar et de réforme de la LdC, tout cela en attendant patiemment la SuperLeague Européenne qui signifiera la fin du football de club en Europe.

Alors profitons de voir le Celtic en coupe d'Europe tant qu'il est encore temps...
Note : 2
On ne peut qu'être d'accord avec toi sur ce point. La Coupe du Monde à 48, c'est juste une aberration sans nom. La réforme de la Ligue des Chamipons c'est d'une tristesse, mon dieu. Fini les matchs compliqués à Copenhague ou à Istambul, finis les matchs au couteau en Suisse ou à Genk donc...C'est vrai que c'est vraiment la mort du football à papa si ça arrive.

Bon, le côté positif, c'est que ça évitera peut-être à l'OM de reperdre un jour contre le Mlada Boleslav.

Cette équipe du Celtic comme tu l'as dit représente bien le foot à papa, bière et sueur en chanson, tout un programme !
Concernant le foot à Papa, n'oublions pas, que cela avez déjà été plus ou moins aboli, avant que Platini essaye de refaire aller les choses dans le bon sens...
faudra ce rabattre sur la C3 (qui a malgré tout depuis que je suis gosse, toujours été la compétition des surprises).

par contre le mondial à 48 ça me parait être la seule solution pour répondre aux demandes de certaines confédérations d'avoir plus d'équipes.
C'est dommage, mais je préfère ça à moins de sud américain et d'européen. (bien qu'en soit mon idéal serait que ça reste fixe, vu que la plupart des pays issus des autres confédérations ont du mal à franchir les tours).
3 réponses à ce commentaire.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 4