Schweinsteiger, roi sans carrosse

Arrivé sous l'ovation d'Old Trafford en août dernier, Schweinsteiger a, cinq mois plus tard, la mèche qui vrille à Manchester United. Le tout sous les ordres d'un entraîneur qui l'avait porté au sommet en 2010 et qui se contente aujourd'hui de le gifler avec frénésie.

Modififié
486 29
Le tableau était parfait. La Premier League venait de lever son rideau un après-midi d'août, à Old Trafford. C'était le 8 août 2015, Manchester United recevait Tottenham. Les 75 000 écharpés en rouge et blanc de la Sir Matt Busby Way s'étaient assis comme des rapaces prêts à baver devant les 140 millions d'euros dépensés par le board de United pour construire un onze de rêve. Sur la pelouse, que des gros noms et des nouvelles recrues. Le bonbon hollandais Memphis Depay, le solide français Morgan Schneiderlin ou encore le lécheur de ligne italien Matteo Darmian. Ce jour-là, Manchester United s'est imposé (1-0) sur une boulette de Kyle Walker, mais l'important était ailleurs. L'important est blond, plaqué de la gauche vers la droite, et s'est levé de la tribune Sud pour faire lever un Old Trafford endormi. Il s'est levé pour un champion du monde allemand, débarqué à Manchester après dix-sept années passées à Munich et huit Bundesliga dans l'armoire. Ce début août, Bastian Schweinsteiger était un héros.

La chaleur californienne


Pourtant, quelques jours plus tôt, en Californie, Louis van Gaal avait claqué un premier avertissement. Manchester United venait de battre les Earthquakes de San José (3-1) en match de préparation et, dès sa deuxième apparition chez les Red Devils, l'Allemand se faisait tacler à la gorge par un entraîneur qu'il avait connu au Bayern entre 2009 et 2011 et avec lequel il remporta un titre de champion d'Allemagne. « OK, sur le premier match, il a très bien joué. Mais aujourd'hui, lui aussi a été très mauvais. Il a même mal joué » , expliqua alors le Pélican. Une saignée qui résonne avec les doutes émis par Pep Guardiola qui l'a laissé partir de Munich pour neuf millions d'euros en pointant la condition physique du milieu relayeur : « S'il n'a pas de problèmes de blessures, je suis convaincu qu'il réussira à Manchester United. Malheureusement, au cours des trois dernières années, il n'a jamais été en bonne condition. » Faute à une blessure au mollet d'abord, mais aussi à une cheville qui grince depuis presque deux ans. Depuis son arrivée en Angleterre, l'Allemand a déjà fait quelques séjours à l'infirmerie. En alternance avec des prestations sans relief.


Carrick-Schneiderlin, Carrick-Schweinsteiger, Schweinsteiger-Schneiderlin, Louis van Gaal ne sait pas. Depuis le début de la saison, l'entraîneur de Manchester United galère et ne trouve pas la bonne formule. En achetant le joueur allemand, le Batave cherchait à installer un leader au cœur d'une équipe en manque de caractère. Rooney et ses trente balais rouillés ne peuvent plus tout supporter. C'est avec Van Gaal à Munich, un homme qui l'avait replacé au cœur du jeu dans un rôle de relayeur chef d'orchestre, que Schweini s'était affirmé comme l'un des tout meilleurs joueurs du monde. Problème, à United, l'ancien Bavarois a été reculé, presque castré dans son expression. Souvent à la traîne, la plupart du temps en retard, plus grand-chose ne reste du joueur qui avait largement participé à l'élimination de Manchester United de la Ligue des champions avec le Bayern en avril 2014. Cette année-là, le gars de Kolbermoor avait fait taire Old Trafford. Il n'a toujours pas rallumer le son.

Le camouflet de Wolfsburg


Au point de créer une guerre d'école entre l'Allemagne et Louis van Gaal. D'un côté, le coach hollandais ne cesse de répéter qu'il « cherche le Bastian de Munich » . De l'autre, Joachim Löw s'est élevé pour confirmer Schweinsteiger dans son rôle de capitaine de la Mannschaft. Le tout, au lendemain d'une sortie de route sur la pelouse de la Volkswagen Arena de Wolfsburg en Ligue des champions. C'était en décembre dernier et Manchester United venait de sortir des poules de C1 avec une deuxième défaite en six matchs. Ce soir-là, Schweinsteiger a coulé devant son peuple, remplacé à vingt minutes de la fin par Carrick. Dans la journée, Karl-Heinz Rummenigge, le patron du Bayern, avait allumé Van Gaal en lui demandant de laisser « Bastian tranquille » . Réponse du Pélican, bec levé : « Je pense qu'il aurait pu faire mieux dans chaque match qu'il a joué. » Bastian à l'eau.


Pourtant, Louis van Gaal ne se remet pas en question. En aucun cas il n'a essayé de modifier son système de jeu et a laissé l'Allemand devant la défense. Son rôle devrait être de casser les lignes, trouver des espaces, mener le jeu, là où il se contente de jouer avec les quatre de derrière sans prise de risques. Mais qui est le responsable ? Est-ce Bastian et son niveau de jeu qui ne cesse de baisser depuis plusieurs mois au point que sa maison familiale munichoise lui a ouvert la porte ou est-ce la capacité de Louis van Gaal a brisé les talents ? Derrière lui, le Batave a laissé Rivaldo à Barcelone, Toni et Van Bommel à Munich ou encore Di María et Van Persie à Manchester. Rien que ça, alors qu'il traîne à Manchester ses casseroles de recrutement. Il y a six ans, Van Gaal portait Schweinsteiger au sommet. Aujourd'hui, sa capacité à le réanimer semble inexistante. On n'y comprend plus rien. Manchester n'y comprend pas grand-chose. Et l'Euro est dans cinq mois.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Je trouve Van Gaal un peu chiant - arrête ton char Ben Hur ! Il est quand même connu pour son sale caractère et je pense que Basti a besoin d'un peu de temps, plus d'une demie-saison en tout cas : le type a quand même joué 17 ans dans la même ligue. Surtout si la combinaison parfaite au milieu n'est pas encore trouvée.

Après tout, LVG a quand même pas mal mis les pieds dans le plat avec des joueurs comme di Maria et Falcao donc j'ose espérer que le cas Schweinsteiger soit une exception. Il a certainement passé son cap mais il peut apporter tellement à ManU ! Un joueur d'une telle qualité ! A €9M c'est un peu comme un vieux pot dans lequel on tente de faire une bonne confiture. Reste à savoir s'il le dicton peut se confirmer avec ce cas.
Cheick Diabaté Niveau : Loisir
"est-ce la capacité de Louis van Gaal a brisé les talents ?"

ça pique un peu les yeux là :)
S'il est évident que Schweinsteiger a pris un coup de vieux, Van Gaal ne fait clairement rien pour le mettre dans de bonnes dispositions. Ses déclarations sur le "cas Schweini" interrogent sur la méthode qu'a le Pélican d'intégrer les nouvelles recrues. Schweinsteiger est l'arbre qui cache la forêt de médiocrité mancunienne cette saison. Aucun joueur n'a pour l'instant pu s'imposer au milieu de terrain comme un titulaire assuré (si ce n'est Rooney, par son statut), et Schneiderlin, pourtant étincelant à Southampton, peine à retrouver son niveau alors qu'il n'est pas en fin de carrière. Van Gaal devrait adapter sa philosophie de jeu à celle de son nouveau club, et adapter son schéma par rapport au profil de ses joueurs, mais il est trop borné pour ça.
Message posté par Cheick Diabaté
"est-ce la capacité de Louis van Gaal a brisé les talents ?"

ça pique un peu les yeux là :)


Tout comme "Il n'a toujours pas rallumer le son."
#grammarnazisarmy
Sofoot (6): Seulement deux fautes d'infinitif/participe, en progression. Mais on attend mieux d'un site dont le métier est d'écrire. Capable de fulgurances mais doit se trouver une régularité.

http://bescherelletamere.fr
TheDoctor Niveau : DHR
Franchement à quoi pouvait-on s'attendre en recrutant Schweini ??
J'étais le 1er déçu lorsque MU se réjouissait d'avoir chipé le blond aux teutons (qui eux se frottaient les mains de leur côté).
Cela faisait 2 ans que Bastian n'était que l'ombre de lui (lent, plus de grinta, anxieux...) tout ce dont MU avait le plus besoin.
Seul le board de MU est coupable dans cette histoire (et pas que dans cette histoire hélas).
Les choix de recrutement de MU sont de toute façon une mascarade depuis 2 ans, les girouettes de l'Europe !! Bien loin d'un passé pas si lointain... Triste
"toujours pas rallumer le son."

non. c'est du participe, pas de l'infinitif. RALLUMÉ

" la capacité de Louis van Gaal a brisé"

non. c'est de l'infinitif, pas du participe. À BRISER
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Les gars vous oubliez que au milieu faut quand même avoir un minimum d'entente avec ton coequipier au
Rakamlerouge Niveau : National
Deux erreurs de participe passé / infinitif ("il n'a pas rallumer le feu", "capacité à brisé les talents") dans le meme article, ca fatigue! Relisez-vous mieux.

Contre Swansea Bastian est tout de meme impliqué sur les 2 buts.
Chimikhooney Niveau : Ligue 1
Putain d'interface de merde.
Je disais qu'il faut un minimum d'entente au milieu afin de réussir, t'as deux nouvelles recrues sur les 4 potentiels milieux (Blind est qu'en défense au final mais je le compte) Carrick est vraiment dans une pente descendante d'un point de vue physique. Schneid et Schweini ne se connaissent/comprennent pas du tout. Ca se voit assez souvent en match où Schweini fait des gestes d'énervements et Schneid' d'incompréhension
JürgenKlinsmann Niveau : District
je suis un peu content de sa situation.

quitter le bayern n'était pas la solution, surtout pour aller dans "le plus grand club du monde"...
Nom d'utilisateur Niveau : Loisir
Je suis le seul à penser que sa venue est positive ?
Je suis d'accord qu'au début de saison, c'était laborieux. Mais il pouvait bénéficier de circonstances atténuantes : il arrivait dans un nouveau championnat et une nouvelle culture (après n'avoir connu que l'Allemagne) et avec une condition physique incertaine.

Depuis quelques semaines, je le trouve bien meilleur et son association avec Schneiderlin est très prometteuse. Ils sont complémentaires, cela lui permet de participer de plus en plus au jeu offensif en ayant le français qui couvre ses arrières.

Son énergie fait plaisir à voir, il ne se cache pas sur le terrain et n'hésite pas à aller au charbon pour récupérer les ballons lors des phases de pressing, il a la bonne mentalité.

Néanmoins, il a encore tendance à rater des passes "faciles" (pour un joueur de son niveau) et ne tente pas assez sa chance de loin (alors que l'on connaît tous sa force de frappe) : cela reste assez frustrant, mais j'ai bon espoir qu'il démontre à tous l'incroyable joueur qu'il est.
Super important vos réflexions sur l'orthographe les gars. C'est pas la fin du monde. Tout le monde en fait, même Victor Hugo à son époque n'était pas parfait.

Schweinsteiger, un peu le fait de jouer dans une équipe à la ramasse, qui se cherche, un peu qu'il soit légèrement cramé et un peu que Van Gaal fait de n'importe nawak beh... On en arrive à ce genre de situation.
Soyons sérieux 2 min... LVG n'a plus son modjo depuis un bon moment déjà.
D'ailleurs toute sa carrière se résume à un simple principe :"ca passe ou ca case" et depuis longtemps ca ne fait que casser. Son football n'est plus en phase avec celui d'aujourd'hui.

Pour ce qui est de Shweini, quitter son club de toujouts (17 ans bordel...) pour se retrouver en premier league dans une équipe en reconstruction depuis 3 ans sans résultats probants, plus un championnat très particulier, sans qu'il ne puisse jouer à son poste, vous m'excuserez mais faut pas lui demander la lune non plus.

N'oublions pas non plus que nous ne sommes qu'à la demie saison, laissons à Shweini du temps mais débarrassez le monde du foot de LVG svp...
vous avez oublié Ander Herrera! Il est souvent blessé, mais il est pas mal quand il est là.
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par Guti
Super important vos réflexions sur l'orthographe les gars. C'est pas la fin du monde. Tout le monde en fait, même Victor Hugo à son époque n'était pas parfait.

Schweinsteiger, un peu le fait de jouer dans une équipe à la ramasse, qui se cherche, un peu qu'il soit légèrement cramé et un peu que Van Gaal fait de n'importe nawak beh... On en arrive à ce genre de situation.


Schweinsteiger est au niveau auquel on pouvait l'attendre, ni plus ni moins...

concernant l'orthogtraphe: oui c'est important. On parle de journalisme là. La base du métier. Surtout au regard des nouvelles consignes du site qui demandent à la communauté "d'écrire sans fautes d'ortographe".

Donc j'insiste.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par Guti
Super important vos réflexions sur l'orthographe les gars. C'est pas la fin du monde. Tout le monde en fait, même Victor Hugo à son époque n'était pas parfait.

Schweinsteiger, un peu le fait de jouer dans une équipe à la ramasse, qui se cherche, un peu qu'il soit légèrement cramé et un peu que Van Gaal fait de n'importe nawak beh... On en arrive à ce genre de situation.


Tu salueras Victor Hugo de notre part

Guti abruti
300 millions en deux ans pour semer un doute pas possible dans la tete de ses joueurs, manquerait plus qu en partant il prenne 100 de plus et il peut se lancer dans la banque!
gunther mickey Niveau : CFA
Un peu hors sujet mais est-ce que quelqu'un serait me dire ou je puis trouver sur le site un résumé de la demi-finale de Capital One Cup entre Everton et Manchester City. Merci d'avance
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
486 29