1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Allemagne/Italie

Schweinsteiger, prêt à mordre ?

Franz Beckenbauer dans les années 70, Lothar Matthäus dans les années 80 et 90, Michael Ballack dans les années 2000. Historiquement, l’équipe d’Allemagne adore les leaders occupant une position axiale. Depuis 2010, il y a Bastian Schweinsteiger. Retour sur le rôle du vrai meneur de jeu de la Mannschaft, ses doutes et ses défis.

Modififié
De petit cochon à gros cerveau

En 2007, Franck Ribéry arrive au Bayern Munich et dégage Schweinsteiger de sa place de titulaire. Lui, le local, le futur capitaine, le titulaire avec la Mannschaft, le déjà-taulier. À l’Euro qui suit, expulsé en poule contre la Croatie, il se fait sérieusement remettre en question outre-Rhin et gagne le surnom de « Schweini » (petit cochon). Aux yeux de l’Europe, Bastian est un joueur talentueux, mais perturbé. Quelques jours plus tard, il réalise un match XXL en quarts contre le Portugal et confirme qu’il a ce qui faut pour devenir le leader de cette Mannschaft. Un tournant. L’été suivant, Van Gaal décide de replacer Bastian en milieu relayeur devant Van Bommel. À l’heure du départ de Ballack, l’Allemagne retrouve un joueur axial qui a de la gueule. Membre de l’équipe-type du Mondial 2010, Schweinsteiger éteint Messi en quarts et démonte l’Argentine presque à lui tout seul. Joachim Löw ne tourne pas autour du pot : « Bastian est le cerveau de la Mannschaft. »

Si la structure allemande en 4-2-3-1 est modulable sur les ailes et en pointe, l’axe ne se négocie pas : Schweinsteiger-Khedira-Özil et rien d’autre. Celui qui organise, celui qui court partout et celui qui crée. Positionné en pivot avec Khedira, Schweinsteiger laisse le Madrilène se lancer dans les intervalles, tenter des reprises ou ratisser tout ce qui bouge devant. Derrière, il oriente les attaques, distribue sur les ailes et vient souvent chercher le ballon très loin dans son camp pour lancer les offensives teutonnes. Bastian est le socle de cette équipe, l’homme sur qui tout repose. Et on peut dire qu’avec 36 kilomètres parcourus après les trois matchs de poule (plus grand total de l’Euro), une aisance technique de milieu offensif et un sens tactique hors-pair, l’Allemagne peut dormir tranquille. Tactiquement, d'ailleurs, son rôle est bien différent de celui qu’il occupe au Bayern. Devant Van Bommel en 2010 ou Luiz Gustavo en 2012, on a pris l’habitude de voir un Schweinsteiger explosif débouler dans l’axe comme un Panzer et tenter de décrocher des lucarnes. Sous les ordres de Löw, Bastian s’occupe de réguler le jeu et de couvrir les espaces. Finalement, « The Brain » pense le jeu plus qu’il ne joue.

Un cerveau en veille ?

Mais Schweinsteiger n’est pas au top. Après une saison marquée par les blessures, Bastian a encore des douleurs à la cheville, et sa présence ce soir était même incertaine. Moins de tirs, moins de percées, moins de folie, le Bavarois donne l’impression de ne pas pouvoir récupérer son meilleur niveau. Après le quart de finale contre la Grèce, il s’est même excusé de sa prestation au ralenti. À l’image de son homologue espagnol Xavi, Schweinsteiger est le baromètre de son équipe : un gros match individuel donne toujours un saut de qualité collectif. Mais derrière un Khedira en feu, on a parfois l’impression que le numéro 7 se contente de faire du Alou Diarra. Et le problème n’est pas seulement physique. Psychologiquement, son entourage le dit « paralysé » depuis son penalty manqué contre Chelsea à l’Allianz Arena. Forcément, l’Allemagne s’inquiète. Quand le cerveau a des problèmes dans la tête…

Une Mannschaft trop bonne

Pourtant, la machine collective allemande reste l’équipe ayant le mieux contrôlé son Euro. Après ses trois victoires dans le groupe de la mort et son poker contre la Grèce, la confiance règne. La preuve ? Seulement trois cartons jaunes et neuf fautes commises par match. Serein. Mais on la connaît trop bien, cette histoire de la belle équipe allemande trop gentille qui maîtrise son sujet, mais craque dans la zone de vérité, une fois mise en difficulté. 2002, 2006, 2008, 2010 plus les finales de Ligue des champions perdues par le Bayern, le bilan est très, très, très lourd. Schweinsteiger, international depuis 2004, en est un symbole. À l’image de cette Allemagne de patrons de PME, Bastian est cool, productif, tendance et correct. Mais quand ses équipes se sont retrouvées dos au mur, Schweinsteiger a toujours donné l’impression de ne pas être assez méchant pour aller chercher une victoire pas forcément méritée, préférant un gentil décalage sur Robbéry ou Özil/Müller à une montée rageuse. Ballack avait cette grinta, mais pas le même talent autour de lui. Aux côtés d’Özil et Khedira encore un peu « verts » et d’un Capitaine Lahm jouant bien loin des buts, ce sera à Schweinsteiger de se faire violence et d’apprendre à mordre.

Et du gibier, il y en aura ce soir dans l’axe, à commencer par Pirlo, cible du milieu de terrain et des journaux allemands. Dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, on pouvait effectivement lire ce matin : « Non seulement il se coiffe comme une femme, mais en plus il répond à un nom de fille » (Andrea étant un prénom féminin en Allemagne, ndlr). Ce n’est jamais cool d’être méchant avec les filles, mais Schweinsteiger n’est pas là pour être cool. Le défi est double : démontrer pour de bon que cette image de petit cochon était erronée, et faire de la Mannschaft le doberman qu’elle a toujours été : une équipe antipathique et agressive, mais qui gagne à la fin.

Par Markus Kaufmann

À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


tokouille Niveau : DHR
Markus Kaufmann, a-t-on là un alsacien ou un allemand dans la rédaction de SoFoot ?
J'aprecie beaucoup le blog de Kaufman et encore une fois, un article un peu plus argumenté que celui sur Klose plus tot ce matin. Bon, meme si c'est marrant de dénoncer les comportements clichés des médias et en faire de meme (Panzer, etc). Mais oui, il faut un titre à schweini.
Mr Kaufman, juste une remarque, la Mannschaft de 2002 n'a RIEN avoir avec les suivantes. Le fait que celle ci se qualifie pour la finale en corée relevait d'un miracle, d'un tirage clément et d'un Oli Kahn absolument énorme (sauf en finale).
C'est meme le prototype de l'équipe de gueulards et perpetuant le cliché de l'allemagne moche mais efficace...
Ils m'ont l'air encore un peu tendre ces Allemands. Mais bon, on sait jamais. Je mets un peu de pognon sur les Ritals quand-même.
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 26 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66