1. //
  2. // Demies
  3. // France-Allemagne (2-0)

Schweini et Poldi, c'est fini ?

Quoi qu'ils fassent, Schweinsteiger et Podolski sont indéboulonnables en équipe nationale depuis maintenant 10 ans. Avec plus de 120 sélections chacun au compteur, les deux comparses de 2006 font partie des meubles. Mais après avoir clairement loupé leur Euro, Schweini et Poldi pourraient tirer leur révérence.

Modififié
2k 18
Depuis 2006 et la Coupe du monde à domicile, Schweinsteiger et Podolski se confondent avec l'équipe nationale allemande. Si les deux comparses étaient déjà présents lors de l'Euro 2004, ce n'est vraiment que lors du « Sommermärchen » qu'ils sont devenus des icônes. Pour bon nombre d'Allemands, Schweini et Poldi représentent le retour de l'Allemagne qui gagne. Même lorsqu'elle ne gagne pas. De l'Allemagne qui se veut cool. Même lorsqu'elle ne l'est pas. En 10 ans, leur cote de popularité auprès de leurs compatriotes n'a pas bougé d'un iota. Il n'y a qu'à voir le nombre de personnes qui portent, encore aujourd'hui, des maillots floqués Schweinsteiger ou Podolski. Ces deux-là sont irremplaçables dans le cœur d'une partie de la population, mais aussi dans l'esprit de Joachim Löw. Mais si cet Euro a servi à quelque chose côté allemand, c'est à démontrer que ni l'un ni l'autre n'ont encore le niveau pour jouer en équipe nationale. Dès lors, on s'attendait jeudi soir à ce qu'ils annoncent la fin de la carrière internationale. Mais non.

Les présents ont parfois tort


Si les deux cas sont très différents, il paraît inimaginable de les voir continuer l'un sans l'autre, tant ils sont indissociables dans l'imaginaire collectif allemand. Tous deux ont d'ailleurs connu leur première sélection au même âge (19 ans) et lors du même match en juin 2004, deux ans avant l'arrivée de Joachim Löw à la tête de l'équipe. Sous son mandat, le Bundestraîner a souvent privilégié la jeunesse, en ayant quasiment, lors de chaque échéance, le groupe le plus jeune de la compétition, Schweinisteiger et Podolski devenant lentement, mais sûrement, les plus vieux de la bande. Même lorsqu'ils n'étaient pas au niveau comme cette année, Jogi n'a jamais hésité à les prendre. Parce qu'ils sont respectés dans le groupe, mais aussi car ils représentent 2006, l'acte fondateur du renouveau de la Mannschaft. Ne pas les prendre, c'est se priver de ce beau souvenir encore si vivace dans l'esprit des Allemands. Pendant cet Euro, Poldi n'a joué que 18 minutes, comme ça, pour le fun. Schweinsteiger a lui joué beaucoup plus, avec les conséquences que l'on connaît. Si le peuple allemand n'en voudra jamais à Schweini pour sa main lors du match contre la France, elle pourrait lui en vouloir de ne pas avoir su dire stop au bon moment. Et de ne pas avoir suivi Philipp Lahm, Per Mertesacker et Miroslav Klose, qui avaient tous pris leur retraite après l'épopée brésilienne.

« Bonne nuit Schweini ! Bonne nuit Poldi ? »


Jeudi soir, sur le coup, Bild n'a pas hésité à titrer « Bonne nuit Schweini » . Si le titre a été très vite retiré, le message reste limpide. Schweini ne peut pas continuer en l'état actuel des choses. Du reste, le capitaine reconnaît qu'il va « devoir prendre du temps pour lui » et « réfléchir à la suite, à laquelle il n'avait jamais pensé jusque-là, calmement » . Lukas Podolski semble lui plus enclin à rester. S'il sait qu'il ne jouera quasiment plus jamais, le Colonais à l'air heureux dans son rôle de gentil GO qui passe plus de temps sur Snapchat, à filmer les copains, qu'à l'entraînement. Mais Joachim Löw pourrait aussi finir par décider pour lui. Son choix de prendre Lukas Podolski pour cet Euro a été vivement critiqué outre-Rhin. En sélectionnant Poldi, Löw s'est privé d'une solution offensive de qualité. Avant le tournoi, Julian Brandt et Karim Bellarabi, qui faisaient partie du groupe élargi, ont dû laisser leur place, entre autres, pour que l'attaquant de Galatasaray puisse en être. Lorsqu'on voit l'incapacité des Allemands à marquer jeudi soir, pas sûr que ce choix ait été une bonne idée. Si Schweini et Poldi n'annoncent par leur retraite d'eux-mêmes, Löw risque de continuer à les sélectionner jusqu'à la nuit des temps, qu'importe leur niveau en club, qu'importe leur forme physique. En souvenir du bon vieux temps et des services rendus à la nation. Ce qui serait finalement une fin bien plus triste que de prendre une retraite bien méritée.

Par Sophie Serbini
Modifié

Dans cet article

Note : 1
Si on occulte son penalty provoqué, on ne peut pas dire que Schweinsteiger ait loupé son euro. Il n'est certes plus le métronome qu'on connaissait et semble sur le déclin mais ses entrées en cours de jeu et son match hier sont loin d'être degueu.
Quand à poldi, il a pas joué une minute donc bon....
Romansochaux Niveau : CFA
Note : 2
Le Djib a dit en toute tranquillité hier que Schweini était en surpoids.
Le pauvre quand même, il n'a pas été catastrophique hormis sa main mais quand on repense au géant qu'il a été, on ne peut qu'avoir de la peine.

Encore une de mes idoles de jeunesse qui a dépassé sa date de péremption.
Note : 1
Perso je ne l'ai pas senti une seule fois cramé Bastian, mais bon, c'est le genre de poncif qui ont la vie dure...
d'où Schweinsteiger fait un mauvais euro?
Note : -1
Place aux Brandt, Sané, Can, Weigl et les retours en force de Gundogan et Reus! Comme avec l'Espagne, la relève est assurée et comme avec l'Espagne faut ptet trouver un nouveau coach (10 ans et minimum demies à chaque compet, respect total mais 10 ans) pour commencer un nouveau cycle!
@claudy Il ne fait peut être pas un mauvais Euro mais il fait une compétition quelconque et puis lui et Poldi ont probablement été pris plus pour leur expérience et leur place dans le vestiaire que pour leurs performances sportives!
Des rumeurs font état d'un intérêt du PSG pour Sweini. Quelqu'un aurait il plus d'infos sur le sujet?

Personnellement si le transfert venait à se réaliser je ne sais pas trop quoi en penser tant le niveau physique du bonhomme est devenu douteux.
Note : 1
Message posté par Romansochaux
Le Djib a dit en toute tranquillité hier que Schweini était en surpoids.
Le pauvre quand même, il n'a pas été catastrophique hormis sa main mais quand on repense au géant qu'il a été, on ne peut qu'avoir de la peine.

Encore une de mes idoles de jeunesse qui a dépassé sa date de péremption.


On verra pour Schweinsteiger. En 2014, il fait pas une bonne saison au Bayern, gâchée par sa putain de cheville. Au Brésil, il est moyen, sauf qu'il sort le match de patron en finale où il tient le milieu tout seul pendant que Kroos se cache.

J'pense vraiment que rien que pour ce genre de match, même pour 20 minutes, ça sert a quelque chose de la garder. Même si c'est plus le monstre d'avant.

Après j'suis pas forcément objetif avec lui, c'est un des gars qui m'a fait aimé le ballon donc bon. Le mec est cdm et sort avec Ivanovic, sa vie reste correct quoi :)
Note : -3
Podolski, ce que je retiendrai de lui, c est le salut romain effectué pendant la séance de penos contre l argentine en 2006 si je ne m abuse.

Une vermine.. de plus en somme.
Podolski n'a pas joué, et vu la compo d'hier c'est bien dommage.
Schweinsteiger, rien que son match d'hier prouve qu'il a encore à apporter, mais peut-être pas titulaire ni capitaine.
got_feu_dami Niveau : CFA
Schweini schik mir dein Foto, ein schönes Foto von dir

pour les connaisseurs de soirée vomissure allemande ;)
Merci à Schweinsteiger pour sa participation amicale à la victoire de l'edf
Toon Eastman Niveau : National
Note : -1
Question pour ceux qui suivent la Mannschaft, il en sont ou en ce moment avec LOw ? Plutot pour un depart ou continuer avec lui ? Parce que si on c'était retrouvé à leur place, j'aurais pas donné cher de la peau de DD
Ian Curtis 2.0 Niveau : Loisir
Message posté par Jedi
Podolski, ce que je retiendrai de lui, c est le salut romain effectué pendant la séance de penos contre l argentine en 2006 si je ne m abuse.

Une vermine.. de plus en somme.


Les vermine, t'en as 22 qui s'affrontent dimanche...
Top-player Niveau : CFA
Schweini a pas été mauvais sur cet euro mais il fait une très grosse erreur surtout pour un gars de son expérience. C'est dur pour lui après tout ce qu'il a fait pour cette équipe (finale de cdm pu il fut enorme, 2006, et l'Argentine en 2012 ou il bouffe toute l'equipe). Après d'un point de vue sportif, il ne mérite probalblement pas sa place. Cette année a Man Utd, il était méconnaissable. Il montrait de l'envie, de la motivation mais il avait perdu tout son football.

Retraite internationale ? Je ne sais pas mais c'est vrai que la jeunesse pousse derrière avec Can, Weigl, Geis, Castro sans oublier Kroos et Gundogan.

Pour Poldi, il est clairement la pour le vestiaire et ne jouera que pour "le plaisir" (comme contre la Slovaquie) mais j'avais lu l'annee derniere qu'il arrêterait la NM apres l'euro.
Il a changé d'avis ?
Massimo69 Niveau : DHR
Note : 1
Message posté par Romansochaux
Le Djib a dit en toute tranquillité hier que Schweini était en surpoids.
Le pauvre quand même, il n'a pas été catastrophique hormis sa main mais quand on repense au géant qu'il a été, on ne peut qu'avoir de la peine.

Encore une de mes idoles de jeunesse qui a dépassé sa date de péremption.


Ahah il a bien raison de le dire: il est évident que ce joueur est en surpoids. D'ailleurs je n'arrive pas à comprendre comment un joueur de football professionnel peut avoir ce type de problème. Et encore, il n'est pas au niveau de Yaya Touré...

Concernant les sélections de Schweinsteiger et Podolski, malgré le fait qu'ils soient des "cadres", auraient-ils été présents sans les blessures de Gündogan et Reus?

À propos des retraîtes allemandes de l'après-Mondial 2014, j'ai trouvé celle de Lahm "abusive" et vraiment pénalisante pour l'Allemagne: il n'aurait eu que 32 ans... Ça m'a beaucoup rappelé les retraîtes de Nesta et Totti après le Mondial 2006 (à seulement 30 ans).


D'ailleurs j'ai un parallèle qui m'est venu en tête entre l'Allemagne 2016 et l'Italie 2008.

À l'Euro 2008, entre retraîtes, blessures et suspensions, l'Italie se retrouve à affronter l'Espagne en 1/4 de finale sans Nesta, Totti, Cannavaro, Gattuso et Pirlo...

En 2016, pour les mêmes diverses raisons, l'Allemagne affronte la France en 1/2 finale sans Lahm, Gundogan, Khedira, Reus, Gomez, Hummels...

Un 11 allemand avec Neuer - Lahm, Boateng, Hummels, Hector - Khedira, Gündogan - Özil, Kroos, Reus - Gomez, pfiou....

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Klaxophonie
2k 18