1. //
  2. // Amical
  3. // Allemagne/Argentine

Schweini est-il le bon capitaine pour la Mannschaft ?

Cela ne pouvait être que lui. À 30 ans et après 10 ans de bons et loyaux services en équipe nationale, le milieu de terrain du Bayern Munich vient d'être choisi par Joachim Löw comme nouveau capitaine de la Mannschaft. Un choix logique, mais qui à la vue des nombreuses absences de Schweini par le passé, pourrait poser quelques problèmes.

Modififié
7 13
Le 18 juillet dernier, un peu à la surprise générale, Philipp Lahm, tout juste auréolé d'un titre de champion du monde, annonce qu'il ne reviendra pas en sélection. La question qui est alors sur toutes les lèvres est la suivante : « Qui pour le remplacer en tant que capitaine ? » Une question qui possède une réponse évidente : « Bastian Schweinsteiger. » À 30 ans et avec 108 sélections au compteur, le milieu de terrain du Bayern Munich semblait destiné à récupérer le brassard pour plusieurs raisons. Déjà parce que c'est le seul joueur de l'ancienne génération avec Lukas Podolski - qui aurait pu prétendre au capitanat s'il jouait un peu plus, tant il jouit d'une popularité hors normes en Allemagne - qui n'a pas annoncé sa retraite internationale. Ensuite, parce qu'il est extrêmement populaire. Il a beau jouer dans un des clubs les plus clivants d'Allemagne, il n'en reste pas moins un des joueurs préférés de ses compatriotes, et surtout d'Angela Merkel. Il est aussi un des Allemands les plus connus au monde. Avoir un blaze que personne n'arrive à prononcer doit aider. Sympathique, il n'est pas vraiment du genre à ruer dans les brancards. Il est accessoirement assez à l'aise avec un ballon. Plein de raisons qui, lorsqu'on les énumère, montrent bien que Joachim Löw n'avait pas vraiment le choix. « C'est le successeur légitime de Philipp Lahm, un leader absolu » , selon les propres mots du sélectionneur.

L'abonné - presque toujours - absent


Mais choisir Bastian Schweinsteiger en tant que capitaine, c'est aussi faire le choix d'avoir un mec qui pourrait ne pas toujours être là. En effet, depuis 2010, le Munichois rate en moyenne la moitié des regroupements internationaux. Sur la saison 2012/2013 par exemple, il n'a joué que trois matchs avec la sélection sur les onze dates cochées sur le calendrier. Des absences le plus souvent liées à des blessures, mais aussi à une volonté de Löw de le ménager. Si le schéma venait à se répéter - ce qui semble être le cas en ce début de saison, puisque le milieu de terrain est déjà forfait cette semaine pour une blessure aux tendons rotuliens – on voit mal comment il pourrait remplir son rôle de capitaine. Un rôle qu'il a pourtant l'air de prendre très à cœur. « J'ai ma propre manière de diriger et elle a beaucoup évolué ces dernières années. J'ai connu beaucoup de succès sur le terrain, mais je sais que maintenant je vais avoir de nouvelles responsabilités, en particulier en dehors du terrain » , a-t-il déclaré sur le site de la DFB. L'intention est bonne, mais de là à avoir la possibilité de transformer ses paroles en actes...

L'Allemagne a-t-elle vraiment besoin d'un capitaine attitré ?


Au final, la question du brassard est peut-être superficielle. S'il y a bien une équipe qui peut se passer d'un capitaine fixe, c'est bien cette Mannschaft. Löw a mis en place un système où tout le monde - ou presque - est l'égal de tout le monde. Un groupe où il n'y pas de chef de meute. Si parfois, certains osent prendre la parole, comme Mertesacker après le match contre l'Algérie, on est loin de l'Allemagne des années 70-80-90 avec des gars qui gueulaient de tous les côtés, des leaders, des « mâles alpha » . À l'heure actuelle, il y a bien cinq ou six joueurs qui pourraient très bien assurer le rôle de capitaine. Une liste de quatre suppléants à Schweinsteiger, composée de Neuer (qui portera le brassard cette semaine), Müller, Khedira et Hummels a même été évoquée. On peut donc se dire que même si Schweini sera le capitaine officiel de cette équipe, les tauliers le seront tous un peu dans leur tête. Sauf Mesut Özil, qui veut qu'on le laisse tranquille. Reste à espérer que les jalousies ne se feront pas trop ressentir et que les intérimaires ne se sentiront pas trop lésés. Il est toujours délicat d'avoir un capitaine moins présent aux rassemblements que ses suppléants, même lorsqu'il s'agit de Bastian Schweinsteiger. Manuel Neuer pourrait rapidement se dire qu'être capitaine contre l'Écosse en éliminatoires, c'est bien. Être capitaine contre la France lors de l'Euro 2016, c'est mieux.

Par Sophie Serbini, en Allemagne
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
C'était un choix logique.
Schweini est depuis quelques temps handicapé par les blessures, mais si son organisme le laisse un peu tranquille, il sera présent et titulaire sans soucis.

L'Allemagne ne revivra pas la mutinerie "Lahm - Ballack". Malgré son talent, Ballack était une tête de con et ne s'intégrait plus vraiment dans le projet. Au contraire, je pense que Neuer ou Hummels (je ne vois pas du tout Müller en capitaine - pour l'instant) sauront respecter le capitanat de Basti.
D'autant plus que leur tour pourrait venir aprés l'Euro...
Gilles de la Kolo Tourette Niveau : CFA
Özil pas intéressé??

Remplacer le capitaine Lahm par le capitaine Nemo aurait pourtant été une bonne idée.

Sinon, tant que Schneiderlin ne porte pas le brassard chez les bleus, on évitera la gueule de bois.
bergkamp-laudrup Niveau : CFA2
Muller, Neuer, Khedira...je sais pas.

Bizarrement, celui que je vois le plus être capitaine de la Mannschaft dans le futur c'est Howedes (il finira par s'imposer en déf centrale!), même si je pense qu'à terme le capitanat viendra naturellement vers Hummels.

Les deux sont jeunes capitaines de leurs clubs respectifs (même si c'est tout récent pour Hummels) ils sont intelligents, ont du leadership et du charisme.
frankis_lazer Niveau : Loisir
Je pense que c'est le meilleur choix également. Neuer et Hummels pourraient faire de bons capitaine de sélection.
Podolski ne joue ni en club ni en sélection, Ozil ne semble pas être un leader
Par contre il n'y a plus de joueurs qui gueulent? ET Muller en levant le bras à la Luca Toni il fait quoi pendant 90 minutes?
nasser aimkelesfill
Schweini était très limité en tant qu ailier droit, et c'est grace a van gaal qui l'a repositionné au milieu ou il a prit une nouvelle dimension. Et même en temps que leader, donc le choix me semble legitime, même si j'ai l'impression que dans certains pays europeen comme la france par exemple le capitanat revêt moins d importance qu'avant. Après c est peut être qu une impression.
Neuer s'installera vraisemblablement (et naturellement) comme un capitaine dans la durée, et probablement pour longtemps.
En attendant qu'il soit prêt, Schweini est un choix tout à fait logique pour faire la transition.
Message posté par bergkamp-laudrup
Muller, Neuer, Khedira...je sais pas.

Bizarrement, celui que je vois le plus être capitaine de la Mannschaft dans le futur c'est Howedes (il finira par s'imposer en déf centrale!), même si je pense qu'à terme le capitanat viendra naturellement vers Hummels.

Les deux sont jeunes capitaines de leurs clubs respectifs (même si c'est tout récent pour Hummels) ils sont intelligents, ont du leadership et du charisme.



Il va devoir hausser encore plus son niveau de jeu car Boateng est exceptionnel depuis la Coupe du Monde. Difficile de déloger la paire Hummels-Boateng. Première victime collatérale : Per Mertesacker...
Message posté par bergkamp-laudrup
Muller, Neuer, Khedira...je sais pas.

Bizarrement, celui que je vois le plus être capitaine de la Mannschaft dans le futur c'est Howedes (il finira par s'imposer en déf centrale!), même si je pense qu'à terme le capitanat viendra naturellement vers Hummels.

Les deux sont jeunes capitaines de leurs clubs respectifs (même si c'est tout récent pour Hummels) ils sont intelligents, ont du leadership et du charisme.



Je le souhaiterais mais c'est sans espoir
Sans la blessure de Schmelzer il aurait pas joué et quand je pense que Löw lui préférais UNE GROSSE MERDE comme Badstuber et à hésité avec cet incapable de Durm ..
Ceci dit c'est le seul qui à vraiment des qualités de "meneur d'homme" mais bon si l'allemagne arrive a gagner avec Lahm capitaine tout est possible !
Traiter Badstuber de merde et Durm d'incapable... Ça vole haut... Tu es bleu de haine pauvre supporter d'un club aux gènes de loser...
Salut bavarjoie ça fait plaisir je n avais plus de nouvelles depuis notre discussion un lendemain de 1-6 de Schalke 04 contre le real.tu nous avais alors explique que schalke 04 et Leverkusen étaient la honte du football allemand.
Vous avez joue le real 2 tours plus loin et j imagine que vous avez été fantastique.
J ai le droit de trouver badstuber nul a chier tout comme durm sur coté. D un autre cote est ce que je vais remettre en question la charnière hummels boateng ? Non car j essaye d'être objectif et pour moi ces deux sont excellents (excepte euro 2012 pour hummels).
Voilà maintenant je ne m'abaisserais pas a ton niveau pour insulter une institution comme le Bayern, ce n'était pas le sujet de toute façon .
Bisous de losers qui chantent plus fort que vous mais sont vraiment trop trop trop nuls. Désolé, sincèrement .
@ Gelsen04 : que tu préfères Höwedes à Hölger Badi, je respecte, c'est ton choix et ton avis. D'ailleurs Höwedes a montré ses capacité avec une belle coupe du monde (mis à part la finale où il s'est baladé !) mais tu pourrais tout de même éviter de le traiter de "..." un peu de respect pour un joueur qui quand même est titulaire au bayern alors tout juste d'une blessure qui a duré 2 ans...
*[Höwedes] s'est fait balader en finale...
OK j aurais pu éviter,OK.
Bon et ce soir il aurait pas été de trop, durm confirmation et ginter hum vivement le retour de boateng !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
7 13