Scholes, Rooney et les « couilles » de Hogdson

Modififié
2 20
Dans un post sur le blog d'un de ses partenaires, le bookmaker irlandais Paddy Power, l'ancien milieu de terrain de Manchester United Paul Scholes se demande si le sélectionneur Hodgson aura « les couilles » de mettre Rooney sur le banc au Mondial, si ce dernier est auteur de mauvaises prestations lors de la compétition. Une remarque liée au fait que l'attaquant mancunien a accumulé les contre-performances et les blessures cette saison.

Scholes va même plus loin en suggérant que le joueur n'a plus de marge de progression : « Il se peut qu'il soit usé » . Selon lui, Rooney aurait atteint son potentiel maximum à 26 ans, lors de la saison 2011-12 en marquant 27 buts, contre 28 ou 29 ans pour la plupart des autres joueurs. Et de poursuivre en affirmant que Rooney veut tout faire sur le terrain et que cela le dessert : « Pour obtenir le meilleur de Wayne à Rio, le manager (Roy Hodgson, ndlr) doit lui dire : "Ne t'embête pas à redescendre. Reste sur le front. Reste en attaque. Marque des buts. C'est ton job dans mon équipe" » .

Également interrogé sur la saison de United, le rouquin dit regretter assez de temps à Moyes à Manchester United - « Je me demande si 10 mois, c'était assez » (pour qu'il puisse faire vraiment ses preuves, ndlr) » - et fustige également la politique de recrutement du club menée par Ed Woodward, le vice-président : « Edward Woodward doit vraiment prouver qu'il est assez bon pour ce job. C'est évident qu'il ne l'a pas montré cette année. S'il n'y arrive pas, nous n'allons jamais réussir à remonter au classement. »

CK
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Scholes devrait se cantonner à ses meilleures sorties. Pas les médiatiques, mais celles le pied en avant dans le rond central.
Rooney est au four et au moulin et fait partie de ces joueurs qui ont besoin de temps de jeu pour se bonifier. Il a porté un pauvre MU cette année, c'est tout à son hinneur. Il faut partie de ces joueurs que j'ai énormément de plaisir à regarder jouer. Enorme volume de jeu, très gros repli défensif, aussi bon passeur que finisseur et une très grande qualité dans les coups de pieds arrêtés. Quand Rooney tire un corner, il y a toujours danger. Ils sont pas nombreux à pouvoir dire la même chose.
Infâme la phrase avant la citation dans le dernier paragraphe
un pouget dans chaque orteil Niveau : CFA
En même temps Rooney ne demande que ça de rester en pointe.
Quand ton coach te dit de jouer un rôle plus en retrait pour laisser la place à RVP tu fais du boudin mais à terme tu t' exécutes.
A la Coupe du monde si il est devant et que les mecs lui donnent des ballons pas trop dégueulasses je me fais pas de soucis pour le voir claquer des buts.
Après sera t-il sur le terrain ou sur le banc?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 20