Scholes ou la confiance des roux

0 9
Derrière l'insolente réussite de Manchester United, il n'y a pas que le talent de Sir Alex. Dans l'ombre du manager des Red Devils se cache Eric Harrison, formateur de générations entières de joueurs mancuniens. C'est lui qui a, le premier, expliqué le football à Ryan Giggs, Gary Neville, David Beckham et Paul Scholes.

Dans les colonnes de Four Four Two, il revient sur les débuts du petit rouquin, pour qui rien n'était gagné d'avance: « Quand il (Paul Scholes, ndlr) était petit garçon il se blessait beaucoup et était asthmatique, du coup nous devions souvent le laisser sur le banc »

Pire encore, en manque de confiance, le futur métronome de Ferguson ne réalisait même pas l'ampleur de son potentiel: « Il ne se rendait pas compte qu'il était aussi bon. Quand il a eu 17 ans je l'ai pris à part et je lui ai demandé : "Comment tu penses que tu t'en sors ?" Il m'a répondu : "Pas mal". Scholes ne parle jamais beaucoup donc je lui ai dit : "Mais tu es meilleur que ça, un jour tu joueras pour Manchester United". Il ne pouvait pas le croire (...) Si un type comme Paul Scholes, qui est un génie, a besoin d'être rassuré, tous les joueurs en ont besoin » .

Et si un type comme Obertan a besoin d'être rassuré, on fait quoi ?

RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Cette fixette sur les rouquins commence à faire pitié.
Moi je le trouve rouck'n roull cet article
pour moi non plus pas de problème ça rou(x)le.
Vous êtes rouxlou les gars...
Une sacrée paire de rouxbignoles cet Eric Harrison
On en rigole mais Obertan a un put*** de talent
quel milieu rou(x)layeur !! un rou(x)age essentiel de Sir Alex comme aurait dit Guy R....
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 9