Schneiderlin amoureux de l'Angleterre

Modififié
9 34
Il y a sept ans, Morgan Schneiderlin quittait Strasbourg pour découvrir le Sud de l'Angleterre, à Southampton.

Si le milieu des Bleus a franchi un cap en signant cet été à Manchester United, il a tout même connu une descente en League One (D3) avec les Saints. Mais même à cet échelon, il a toujours pris son pied : « Moi, je n'ai de conseil à donner à personne. En France, il y a des éducateurs super. La formation des jeunes en France est peut-être même au-dessus de ce qui se fait en Angleterre au niveau technique. Mais, selon moi, quand on est footballeur, c'est l'Angleterre ! Franchement, on kiffe ! » , a-t-il confié dans les colonnes de France Football.

L'exode de l'autre côté de la Manche, une tendance vouée à prendre encore plus d'ampleur dans les années à venir grâce à la puissance financière des clubs anglais. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bitedamarage Niveau : National
C'est moins fort techniquement, ya même plus l'excuse de l'ambiance puisqu'avec la flambée du prix des places on se croirait parfois plus à un meeting d'équitation qu'à un match de foot MAIS "on kiffe"... Un peu d'honnêteté de la part des footeux serait pas mal, ce qu'ils "kiffe" c'est le salaire de folie et c'est normal se sont des pros, mais stop aux arguments bidons.
Victor_Newman Niveau : District
Avec l'arrivée de toujours plus de joueurs étrangers en Premier League dans les années à venir, l'équipe nationale d'England n'est pas près de gagner l'Euro ou la CDM de sitôt
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Zlatan félicite Malmö
9 34