1. //
  2. // Manchester/Schalke

Schalke zéro regret

Quasiment éliminé, Schalke 04 se rend sur la pelouse d'un Manchester United qui a d'autres chats à fouetter. Les Anglais devront toutefois faire attention: il faut toujours se méfier de la bière qui dort...

Modififié
0 3
Ce n'est pas qu'ils n'ont pas envie d'aller servir de sparring-partner, c'est juste qu'on ne les a pas laissés passer: pour les extra-communautaires Jefferson Farfan, Atsuto Uchida, Junmin Hao, Ali Karimi et Edu, l'aventure a failli s'arrêter à l'aéroport de Düsseldorf. La raison ? Point de visa pour rentrer sur le territoire anglais. Trois heures après, tout est réglé, l'avion s'envole, direction Manchester. Sur le terrain, Schalke a clairement perdu une bataille. La semaine dernière à Gelsenkirchen, Manchester a réalisé sa meilleure performance de la saison. C'est simple: United était trop harder, better, faster, stronger. Neuer, lui, était le seul joueur vraiment au-dessus du lot, du point de vue individuel. C'est donc clairement sur lui que compte Schalke pour entretenir le mince espoir de remporter la guerre.

Car oui, le club de Gelsenkirchen y croit encore. Il y croit à cause d'une accumulation de petits détails, mais y croit quand même. Déjà, le coach Ralf Rangnick enregistre le retour de types comme Benedikt Höwedes et Klaas-Jan Huntelaar. Le retour du jeune défenseur pourrait faire du bien à une arrière-garde qui s'en est pris deux face à United donc, puis quatre sur la pelouse du Bayern. Quant à l'attaquant néerlandais, même si ses stats laissent à désirer depuis un bon bout de temps, tout le monde connaît ses qualités naturelles de buteur. «  Personne ne croit en nous. Peut-être que l'équipe de Manchester United est un peu trop sûre d'elle » . Rangnick est dans la place, tout baigne. Si l'on en croit les récentes déclarations de Sir Alex Ferguson, MU devrait évoluer sans Giggs, ni Rooney, ni Hernandez. Malgré tout, Berbatov devant, Nani et Valencia sur les ailes, bon bah ça a quand même de la gueule. Quoi qu'il en soit, du côté de Schalke, le plan est clair, selon Manuel Neuer: «  Il ne faut pas prendre de buts, et en marquer un le plus vite possible » ... et espérer en pouvoir en planter un deuxième très rapidement.

Il est vrai que, quelque part, cette équipe de Manchester United a la tête ailleurs. La tête à Chelsea, sans aucun doute, un prétendant direct au titre qu'il faudra gifler dimanche pour le remettre à six points en Premier League. Et c'est là que Schalke se dit qu'il y a une opportunité à saisir. Hormis la finale de la Coupe d'Allemagne, les mecs de aux chaussettes rayées n'ont plus rien à jouer. Alors, va pour un baroud d'honneur en Ligue des Champions, à laquelle ils ne participeront pas la saison prochaine. L'occasion pour Raul de découvrir une nouvelle compétition: l'Europa League.

Ali Farhat

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"il faut toujours se méfier de la bière qui dort..."

Comme dirait Monty Burns :"Excellent!".

C'est ce genre de petits détails qui fait que je me précipite tous les mois pour trouver mon exemplaire de SoFoot.
Et ce sont aussi ce genre d'articles, de commentaires qui font que je ne vais plus sur des sites de la trempe de francefoot ou l'équipe...
Les opinions divergent. Et divergent...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3