Allemagne - Bundesliga - 18e journée

Par Ali Farhat

Schalke (se) fait plaisir

Neuf buts en une rencontre, voilà qui est un joli cadeau de rentrée offert par la Veltins Arena. À eux deux, Schalke et Hanovre ont d'ailleurs inscrit plus de buts que toutes les équipes qui jouaient samedi à 15h30. De son côté, le Bayern continue son bonhomme de chemin, le Bayer aussi, et ce, malgré une courte interruption de son match face à l'Eintracht Francfort.

Note
5 votes
5 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note


La joie des joueurs de Schalke 04
La joie des joueurs de Schalke 04
Danke Schalke, danke Hannover. Grâce aux Königsblauen et aux Roten, le retour à la Bundesliga a été effectué de la plus belle des manières. Pourtant, ce ne fut pas si évident que ça avant l'ouverture du score par Jefferson Farfan, juste avant la mi-temps. Mais après les citrons, la rencontre a pris une autre tournure, avec notamment six buts en 19 minutes. Le grand bonhomme de la soirée s'appelle Lewis Holtby, qui, sûrement motivé par le fait qu'il disputait là son dernier match sous les couleurs du Null-Vier (Tottenham qui l'a fait signer pour l'été prochain chercherait en effet à le prendre dès cet hiver), a claqué son but et délivré deux assists. Si Schalke a marqué plus de buts, c'est Hanovre qui a mis les deux plus beaux de la soirée : une volée de Szabolcs Huszti, et un retourné de Mame Biram Diouf pour clôturer ce match. La Bundesliga, définitivement « where amazing happens ».


Le Bayer tranquille, le Bayern aussi

Pour la reprise du championnat, il faisait bon être né en 1904, apparemment, puisque le Bayer Leverkusen s'est également imposé à domicile. Une rencontre face à l'Eintracht Francfort qui a été interrompue durant sept minutes, l'arbitre Wolfgang Stark ayant décidé de faire rentrer tout le monde aux vestiaires suite au craquage de plusieurs fumigènes dans le parcage des supporters de l'Eintracht, qui n'ont semble-t-il toujours pas digéré les mesures prises le 12 décembre dernier par les autorités du football allemand. Cette interruption n'a néanmoins pas vraiment dérangé les joueurs du « Werkself », qui ont ouvert le score par Sebastian Boenisch. Pour le reste, le trio Castro-Schürrle-Kiessling a fait le taf : passe de Castro pour Kiessling qui marque son 13e but de la saison, passe à l'arrache de Kiessling pour Schürrle qui frappe en déséquilibre, mais qui trouve quand même la lucarne. Francfort sauvera l'honneur grâce à Alex Meier, qui marquera lui son 12e but de la saison d'un joli enroulé sur lequel Bernd Leno ne peut absolument rien. Grâce à cette victoire, le Bayer est plus que jamais deuxième, derrière l'indéboulonnable Bayern.

Un Bayern Munich qui ne s'est pas trop foulé cet après-midi. En même temps, en face, c'était Greuther Fürth, une équipe qui va vraisemblablement retrouver la D2 la saison prochaine (un exercice où Fürth est plus à l'aise, en qualité de « 3e meilleure équipe de deuxième division toutes saisons confondues », derrière l'Alemannia Aachen et le Fortuna Cologne). Du coup, sans forcer, les coéquipiers de Ribéry ont pris soin de coller une étiquette « à mettre au fond des filets » et d'envoyer le tout à Mario Mandžukić. Le Croate y est donc allé de son doublé, pépère, inscrivant là ses 10e et 11e buts de la saison. Le Bayern compte donc 45 points : ouf, le maintien est plus qu'assuré. La bande à Jupp Heynckes peut maintenant penser à viser d'autres objectifs, pourquoi pas un titre de champion même.

Wolfsburg enclenche la première (de l'année)

À Wolfsburg, justement, avait lieu un match entre deux anciens champions : le lauréat 2009 recevait celui de 2007. Et, pour la première de Dieter Hecking (ex-Nuremberg) dans son nouveau club, les mecs de Wolfsburg ont tenu à lui faire plaisir et lui montrer que le modèle VfL tenait parfaitement la route. Diego a ouvert le score pour les Loups avant de délivrer une passe décisive pour Alexander Madlung. Grâce à ce succès, Wolfsburg revient à deux points de son adversaire du jour et se dit que l'Europe, qui est à cinq points, n'est peut-être pas si éloignée que ça.

L'Europe, justement, c'est un objectif que Mayence et Fribourg ont en secret. Après leurs jolies performances lors de la Hinrunde, Null-Fünfer et Breisgauer avaient à cœur de commencer la Rückrunde sur les mêmes bases. Seulement voilà, beaucoup d'envie, mais pas assez de réalisme, ce qui donne un résultat nul et vierge. Enfin, vaut mieux un bon 0-0 comme celui-ci, que celui entre Hoffenheim et le Borussia Mönchengladbach. Hormis une jolie parade de ter Stegen sur une frappe de Firmino, il n'y a rien eu à se mettre sous la dent à la Rhein-Neckar Arena. Triste.

Par Ali Farhat

Parier sur les matchs de FC Bayern Munich

 








Votre compte sur SOFOOT.com

1 réaction;
Poster un commentaire

  • Message posté par Gelsen04 le 20/01/2013 à 02:28
      

    Et il faut preciser que le match de hier soir etait diffuse par la chaine publique ARD, en gros pasmal de gens ont du matter ce match de malade. 9 buts quoi ....


1 réaction :
Poster un commentaire