1. //
  2. // Barrages retour

Schalke et l'Austria Vienne jouent avec le feu

Ils étaient un bon paquet ce soir à rêver d'entendre la petite musique de la Ligue des champions cet automne. Certains l'ont acquis de haute lutte, comme l'Austria de Vienne et Schalke 04. D'autres n'ont pas fait de détails, comme le FC Bâle. Le Steaua Bucarest passe aussi.

Modififié
0 20
Legia Varsovie-Steaua Bucarest : 2-2 contre 1-1 à l'aller

Alors que le match aller en Roumanie avait donné lieu à une opposition fermée et très tactique, le match retour fut un peu plus fou. Ça commence très fort pour le Steaua qui mène 2-0 au bout de dix minutes. À la 7e, Stanciu, à la suite d'un redoublement de passes côté gauche, reçoit le ballon aux 20 mètres, pivote sur lui-même pour éliminer son vis-à-vis et envoie un plat du pied dans le petit filet. Deux minutes plus tard, c'est Piovaccari, bien lancé côté droit, qui ajuste le gardien roumain après une feinte de frappe. Les Polonais doivent alors marquer trois buts pour se qualifier. Ils en inscriront deux par Radović à la 27e et Rzeźniczak dans le temps additionnel. Insuffisant donc, et le Steaua valide son ticket.

PAOK Salonique-Schalke 04 : 2-3 contre 1-1 à l'aller

Pas de remake de l'Euro 2004, mais les Grecs auront fait trembler les Allemands. Le début du match est équilibré, mais personne ne se découvre vraiment jusqu'à la 43e minute. Jermaine Jones distille une merveille d'ouverture côté droit pour Uchida qui centre dans la foulée et trouve le Hongrois Szalai qui ajuste le gardien grec. Au retour des vestiaires, Salpingidis passe à un cheveu d'égaliser. Ce n'est que partie remise puisqu'à la 53e, Athanasiadis, superbement trouvé entre trois défenseurs, bat Hildebrand en force. Un partout à l'aller comme au retour, balle au centre. À la 63e arrive ce que l'on croit être le tournant du match : l'expulsion pour un deuxième carton jaune de Jermaine Jones. Les deux pieds décollés et par derrière, ça ne pardonne pas. Pourtant 4 minutes plus tard, ce sont les Allemands et Draxler qui, à 19 ans, envoie Schalke en Champions. Dans la foulée, le PAOK trouve la barre puis égalise à la 79e par Katsouranis de la tête après un coup franc. On sent alors les Grecs capables d'achever les Allemands, mais c'est tout le contraire qui se produit puisqu'à la dernière minute, Julian Draxler offre un caviar à Szalai qui signe un doublé. Les Allemands devront donc être derrière le club le plus détesté d'Allemagne cet automne.

Austria Vienne-Dinamo Zagreb : 2-3 contre 2-0 à l'aller

Du suspense et des buts comme s'il en pleuvait pour ce qui fut le match le plus palpitant de la soirée. C'est bien simple, on est passé par tous les états. La douche froide d'abord avec l'ouverture du score contre son camp de Šimunović sur un coup franc adverse. 3-0 sur l'ensemble des deux matchs, on se dit que c'est plié. Pas l'avis du Dinamo qui fait chauffer les gants du gardien autrichien par Soudani. À la 33e, Brosović élimine son défenseur d'un contrôle orienté à la Dennis Bergkamp, puis égalise des 20 mètres. Deux minutes plus tard, l'arbitre oublie un penalty en faveur de Zagreb pour une main dans la surface. Les Croates ne se découragent pas et vont planter deux buts par Fernandes à la 40e, puis Bećiraj à la 72e qui qualifie le club croate. Oui mais non. Car, à la 82e, Kienast, entré en jeu quelques minutes auparavant, réduit le score pour l'Austria et surtout envoie le club viennois en Ligue des champions. Pas vraiment mérité, mais le réalisme autrichien a fait la différence.

FC Bâle-Ludogorets Razgrad : 2-0 contre 4-2 à l'aller

Il ne faut pas se raconter d'histoires, ce match fut chiant comme la pluie. Le seul intérêt consiste dans le fait d'avoir appris que Razgrad existe et se situe même en Bulgarie. Il paraît qu'ils ont un club de football, mais on ne l'a pas tellement remarqué, tant la différence était grande avec le club suisse. Les Bâlois ont tué tout suspense dans l’œuf dès la 11e minute par Frei, en renard sur corner et de la tête après rebond, s'il vous plaît. En deuxième mi-temps, les Suisses font circuler le ballon et finissent par doubler la mise grâce à Philippe Degen, tout content de voir sa frappe finir dans la lucarne du gardien bulgare après un cafouillage. Le FC Bâle a vu, il a vaincu, et même convaincu, et verra donc la Ligue des champions, la vraie.

Par Emmanuel Aumonier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Alexander Frei a pris sa retraite en avril dernier, c'est Fabian Frei qui a ouvert le score pour Bâle. En tant que suisse, je pouvais pas m'empêcher de corriger ça!
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
Juste comme ça, Alexander Frei a pris sa retraite l'année dernière. C'est même vous qui aviez fait le plus bel hommage que j'ai lu sur lui à cette occasion:
http://www.sofoot.com/top-10-alexander-frei-168655.html

Là on parlait de Fabian Frei. Aucun lien de parenté.
Bref, pas très sérieux.

Sinon j'ai pas bien compris la dernière phrase sur Shalke.
Note : 4
C'est un peu chaud de décrire un match comme "chiant comme la pluie" si vous ne l'avez manifestement pas vu... Parce que sinon vous vous seriez rendu compte que c'est pas Alexander Frei mais bien Fabian (qui est beaucoup moins connu en France, du coup) qui a ouvert le score.

Cela dit, en effet, il était chiant comme la pluie, ce match.
"Les Allemands devront donc être derrière le club le plus détesté d'Allemagne cet automne."

???
j'ai pas trop compris non plus la vanne sur Schalke, mais je pense qu'il y a un lien avec la crise grecque, l'Allemagne, Merckel tout ça et le fait qu'ils aient éliminés un club grec..Mais en tout cas c'est nul!
Schalke s'en sort très très très bien... les grecs ont salement vendangé et à 2-2 l'arbitre leur refuse un penalty qui aurait à mon avis été sifflé pour un club plus "huppé".

Gros match de Stoch encore qui a violé le latéral droit tout le match.
Quel connerie.
Oui Schalke est deteste par une partie des allemands ... tout comme le BVB; le FCB voir le HSV, bref tout les clubs qui ont une grosse Fanbase !
Faut arreter de faire de la lèche a Fahrrad quand il n'est pas la, concentrez vous plus sur votre prochain article destructif sur 2001, Unteraching et la 94eme minute et etc vu que vous faites les 50 ans de Buli. Les Eurofighters et la finale de Milan ne seront pas mentionnes j'imagine vu que ce n est pas purement la Buli.*Bref Bref ...
Message posté par oursmo2
j'ai pas trop compris non plus la vanne sur Schalke, mais je pense qu'il y a un lien avec la crise grecque, l'Allemagne, Merckel tout ça et le fait qu'ils aient éliminés un club grec..Mais en tout cas c'est nul!


Je sais pas où, mais j'ai déjà entendu cette histoire comme quoi Schalke n'est pas le club le plus populaire en Allemagne, loin de là... Y aurait une raison historique à ça, mais je ne me souviens plus exactement.
Un vrai spécialiste de la BuLi pour éclairer nos lanternes maybe ?
D'abord rien a voir avec la crise Grecque, Schalke 04 est l'un des clubs - voir le club mais je n'ai pas les critères - avec les supporters les plus pauvres d'Allemagne. Va au stade et compare avec les fans de Neverkusen, ya un monde entre les deux.
Ensuite le drame de 2001 a enchaine un elan de sympathie dans toute l'Allemagne, Lüdenscheid excepté (Meister der Herzen)
Encore une fois il n'y a pas de raison qui en fait le club le plus deteste d'Allemagne, le BVB et le FCB sont tout aussi deteste, sans parler des clubs "non traditionnels" comme Wolfsburg (VW), Hoffenheim (Hopp) ou Leverkusen (Bayer) qui sont vus comme des clubs d'entreprise, de businessman sans "Stimmung".
Apres si tu parle d'histoire il y a bien sur les titres de la periode noire en Allemagne mais bon au moins Schalke a assume son histoire (plaque a l'entree du stade) et a laisse des universitaires enqueter sur l'histoire du club (rubrique S04 ein Nazi verein ou truc du genre sur le site officiel).
Ils font quoi Lüdenscheid contre les banderoles 3solidarität mit dem NWDO deployé deux matchs de suite voir pour se déparasser du boruSSenfront ?
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
pour moi Schalke ca restera ces loosers qui fêtent leur titre...1mn

j'ai tellement eu mal pour eux ce jour là.
Ca me rapelle cet enculay de Feidouno au Parc en 99

Enfin, bon, on s'en branle.
Le plus important, avouons le franchement, c'est la qualif de l'Austria...
C 'est clair...
Apres entre l'UEFA 1997 avec Wilmots contre l'Internazionale et les 3 coupes d'Allemagne ces 10 dernieres annees au moins on a pu "un peu se consoler" certains clubs passent 20 ans sans gagner le moindre titre donc bon ...
On nous bassine avec les supporters anglais et leur chants mais après avoir regarder le match Legia-Steaua hier soir, j'ai vraiment été saisi par les chants des supporters polonais, impressionnant! Quelle ambiance dans ce stade durant 90 min, vraiment prenant.
Ils sont forts en banderoles aussi au Legia :
http://legionisci.com/news/45329_Choreo … ejscu.html
Mais ils sont ouverts je crois, tu peux t'abonner meme si tu n'as pas de croix gammee tatouee sur le torse :) A part ca j'avais vu leur matchs preparatoire et deja ca gueulait fort alors en playoff de champions jimagine le truc !
Well pour Schalke ça viens surtout du fait qu'ils ont glanés des titres sous le III Reich, d'où la chanson un peu cynique des supp' adverses "es ist vorbei" quand ils se déplassent. Le FCB est sûrement bien plus détesté en allemagne car vainqueur régulier et surtout bavarois... Et puis les clubs tels que Bayer et Wolfsburg qui malgré une grosse fanbase sont des "werkself" donc moins "légitmes". Cette fin d'article est moyenne du coup. Sinon, Le HSV ne descendra pas!
Well pour Schalke ça viens surtout du fait qu'ils ont glanés des titres sous le III Reich, d'où la chanson un peu cynique des supp' adverses "es ist vorbei" quand ils se déplassent. Le FCB est sûrement bien plus détesté en allemagne car vainqueur régulier et surtout bavarois... Et puis les clubs tels que Bayer et Wolfsburg qui malgré une grosse fanbase sont des "werkself" donc moins "légitmes". Cette fin d'article est moyenne du coup. Sinon, Le HSV ne descendra pas!
Shit, sorry pour le Doublon, PC de meeeeeeeerde!
football le streaming te va si bien Niveau : Loisir
Message posté par ratmort
On nous bassine avec les supporters anglais et leur chants mais après avoir regarder le match Legia-Steaua hier soir, j'ai vraiment été saisi par les chants des supporters polonais, impressionnant! Quelle ambiance dans ce stade durant 90 min, vraiment prenant.



Grosse ambiance en effet, même à 0-2 ils ont pas arreté de gueuler, ca a bien envoyé du fumi aussi.

Si ca intéresse quelqu'un, d'ailleurs voila un article un peu décalé sur le match ( vous noterez la finesse des réfs musicales hein )


Léandro Tatu ou comment ressusciter des tubes des années 2000, un craquage de fumigènes que n'aurait pas aimé la LFP, des joueurs qui gagnent en se gueulant dessus: Le compte-rendu unique de Légia-Steaua, c'est ici que ca se passe.

http://footballstreamingdelight.wordpre … -varsovie/
Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaîtreeeeee, Bucarest en ce temps là gagnait la coupe des champions face au FC Barcelonee....
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 20