En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Schalke-Dortmund (2-2)

Schalke et Dortmund se quittent bons ennemis

Après une première mi-temps tristoune, la « mère de tous les derbys » a proposé un spectacle plus à la hauteur de l'événement en seconde période. Au final, Schalke et Dortmund se quittent sur un nul logique, tant les deux équipes ont certes fait preuve d'envie devant, mais de maladresse derrière.

Modififié

FC Schalke 04 2-2 Borussia Dortmund

Buts : Sané (52e) et Huntelaar (66e) pour Schalke // Kagawa (49e) et Ginter (56e) pour le BvB

Klaas-Jan Huntelaar en veut plus. Toujours plus. Sokratis Papasthatopoulos vient de le mettre à terre et Schalke vient d'obtenir un penalty, qu'il transforme à la 66e minute, mais au fond, le Néerlandais est ronchon. Il voulait le rouge pour le Grec. Il voulait que l'ennemi vêtu de noir et de jaune finisse à dix. Il voulait la victoire, par tous les moyens. Parce que ce match, ce n'est pas n'importe lequel. C'est le Revierderby, le derby de la Ruhr, la mère de tous les derbys, le match le plus suivi du pays, la première date que l'on coche quand le nouveau calendrier de la DFL paraît en début de saison. L'issue du match n'est pas importante seulement pour les joueurs, elle l'est aussi pour les supporters. Surtout pour les supporters. Au final, Klaas-Jan Huntelaar n'obtiendra pas satisfaction, et le match se finira à onze contre onze pour la douzième fois consécutive.

Les jeunes loups sont de sortie


Une partie qui commence avec un coup de poker de part et d'autre : Breitenreiter change cinq joueurs par rapport à la déroute à Ingolstadt (3-0), tandis que Tuchel ne garde que Bender, Durm et Hummels du nul en Ligue Europa face à Liverpool. Forcément, le niveau de jeu s'en ressent : les deux équipes ont du mal à construire, les passes sont trop imprécises, et les quelques joueurs capables de porter le ballon sont immédiatement encerclés et perdent le cuir. Car on parle là d'un derby. Et qui dit derby dit engagement. Néanmoins, Dortmund commence petit à petit à mettre la main sur la rencontre, et le jeune Pulisic (17 ans) n'est pas loin d'ouvrir le score, mais heureusement pour le peuple bleu roi, Ralf Fährmann fait valoir son statut de gardien du temple (22e). Lüdenscheid-Nord presse, et ça ne plaît pas trop à Herne-West. En particulier à Leroy Sané. Courtisé par l'élite du football européen, le jeune prodige est passé au travers ces dernières semaines. Désireux de rester au moins une saison de plus, Leroy veut faire amende honorable. D'où cette patate de forain devant la Nordkurve qui finit sur le poteau (sortant, 33e). Sané, Pulisic, les seules éclaircies d'une première mi-temps un peu terne.

Une deuxième mi-temps pleine de spectacle et d'émotions


Le réveil aura lieu après les citrons, et sera initié par Shinji Kagawa. La Veltins Arena étant son jardin (il avait inscrit un doublé lors de son premier derby), le Japonais ouvre la marque d'un joli lob après une talonnade de Leitner (49e). Réaction immédiate du S-Null-Vier : Sané catapulte dans les filets un ballon renvoyé par Bürki (52e). Le match s'emballe, à tel point que les défenses oublient de faire leur taf correctement. Ça vaut aussi bien pour l'arrière-garde de Schalke, qui oublie de prendre Ginter au marquage, et qui se fait punir (56e), que pour celle de Dortmund, qui se fait dépasser par la vivacité (!) de Huntelaar et oblige Papastathopoulos à faire faute dans la surface. Le Néerlandais se ne prive pas pour transformer la sentence et égaliser (66e). Les minutes passent, et le match devient de plus en plus tendu. Des tacles, des coups de coude, une vraie bagarre de saloon. Meyer n'est pas loin de se faire dresser une statue devant le stade, mais le rebond consécutif à sa reprise du gauche est trop fort, et la balle s'envole au-dessus des cages de Bürki (90e). En perdition depuis des semaines, Schalke a montré du caractère et mérite le point du match nul. Quant à Dortmund, il laisse tranquillement sept points d'avance au Bayern. La course au titre, ce sera pour la saison prochaine.


  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4 vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3