1. //
  2. //
  3. // Dortmund-Schalke (0-0)

Schalke contraint Dortmund au nul

Bien en place, le FC Schalke 04 contient le Borussia Dortmund et finit par obtenir le point du match nul. Les Schwarzgelben peuvent s'en mordre les doigts, notamment Dembélé, qui a touché la barre de Ralf Fährmann.

Modififié
281 2

BV 09 Borussia Dortmund 0-0 FC Schalke 04



À l'image d'Alexander Frei, Euzebiusz Smolarek ou encore Bachirou Salou, Ousmane Dembélé aurait pu devenir un héros du Revierderby pour les Dortmunder ce soir. Le transfuge de Rennes aurait pu se faire pardonner tous ses dribbles ratés et son tricot s'il avait mis la balle au fond des filets, et ce devant la Südtribüne. Malheureusement, la barre transversale de Ralf Fährmann en a décidé autrement. Finalement, les deux équipes se quittent sur un score nul et vierge. Si Schalke est bien content de ce match nul, confirmant un aspect de sa bonne forme actuelle, Dortmund peut s'en mordre les doigts. Si les Schwarzgelben y avaient mis du leur en première période, le résultat final aurait peut-être été tout autre.

Dortmund en galère


Car très vite, le BvB a essayé de s'installer devant la tribune nord. Sauf que le S Null-Vier ne se laisse pas faire. Mieux, les hommes de Markus Weinzierl parviennent à déranger leurs hôtes du soir, et se montrent plus rapides qu'eux dans leurs interventions, ce qui oblige les Schwarzgelben à faire faute. Kagawa prend un jaune pour coup de coude sur Geis (7e), Weigl mange une biscotte pour avoir retenu Meyer, alors que celui-ci filait en direction de la Süd. À vrai dire, le premier quart d'heure est celui des visiteurs. Mais petit à petit, les Schalker vont abandonner l'attaque pour se concentrer sur la défense. Bien organisée autour de Naldo, l'arrière-garde se meut, coulisse comme il faut pour empêcher les Dortmunder de pénétrer, voire de frapper de loin. PEA ne touche pas un ballon, Dembélé s'emmêle les pinceaux, Götze n'est pas très inspiré, bref, le BvB n'arrive pas à combiner.

Schalke plie... mais ne rompt pas


Après les citrons, on assiste à une version synthétique du temps fort de Schalke en première mi-temps, avec Di Santo qui teste Bürki (49e). Par la suite, Dortmund confisque le ballon et squatte la moitié de terrain de son rival. Soutenus par la Südtribüne, les Schwarzgelben mettent de la vie dans ce match. Et Dembélé n'est pas loin d'ouvrir la marque, seule la barre l'en empêche (53e). Pas abattus, Weigl et consorts repartent sans cesse à l'attaque, et se font plus présents dans la surface de réparation adverse. Schalke tient bon, plie, mais ne rompt pas. Et cherche à prendre Dortmund à revers. Ce que les Königsblauen ne sont pas loin de réussir, même si la dernière passe, qu'elle soit de Goretzka ou de Choupo-Moting, s'avère trop dure à prendre.

Thomas Tuchel décide alors de réagir, et lance Raphaël Guerreiro dans le game. Coïncidence ou pas, Dortmund a deux grosses actions d'un coup. Mais Schalke répond présent ; par Fährmann d'abord, qui s'interpose devant Götze, qui un temps semble avoir retrouvé ses jambes d'adolescent (71e). Par Kolašinac ensuite, qui sauve une situation chaude devant Christian Pulisic (74e). La fin du match est à sens unique : Schalke a du mal à se sortir de sa moitié de terrain, mais semble se contenter du nul, tandis que Dortmund veut à tout prix marquer. Sans succès. Le match se termine sur un 0-0 un peu frustrant. Néanmoins, Dortmund établit un nouveau record et est désormais invaincu depuis vingt-cinq matchs à domicile. C'est déjà ça.

  • Résultats et classement de Bundesliga
    Retrouvez toute l'actualité de la Bundesliga

    Par Ali Farhat
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Toon Eastman Niveau : National
    Les absences commencent vraiment a très fort se faire ressentir je trouve. Pas forcement au niveau qualitatif mais surtout physiquement. Certains jeunes on l'air d’être un peu a la limite.
    On sent clairement la différence d'âge, les jeunes ont une super énergie, mais ils leur manque clairement l'expérience
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    281 2