1. //
  2. // 6e journée
  3. // Schalke 04/BVB (2-1)

Schalke 04 vient à bout de Dortmund

Le 145e Revierderby a accouché d'une victoire 2-1 du FC Schalke 04 qui aura livré beaucoup d'efforts – d'abord devant, puis derrière – pour venir à bout du Borussia Dortmund. Un BVB qui a mis beaucoup de temps à se réveiller, qui aura su réagir, mais un temps seulement. Aujourd'hui, la meilleure équipe était vêtue de bleu roi.

Modififié
9 1

Schalke 04 - B. Dortmund
(2-1)

J. Matip (10'), Choupo-Moting (23') pour Schalke 04 , P. Aubameyang (26') pour Borussia Dortmund.


Il a beau diriger Dortmund pour le 13e Revierderby de sa carrière (deuxième meilleur total derrière Huub Stevens, 15), Jürgen Klopp n'est jamais à l'aise quand il s'agit d'affronter Schalke 04. En effet, lors des 12 dernières confrontations, le Borussia Dortmund ne s'est imposé que quatre fois face à son meilleur ennemi. À croire que Horst Heldt, le directeur sportif de Schalke, a raison. « Le derby a ses propres lois. » C'est à celui qui aura le plus envie de l'emporter se mettra dans les meilleures dispositions. Et cet après-midi, c'est le FC Schalke 04 qui a fait preuve de volonté, de sacrifice pour battre un Borussia Dortmund qui est bien revenu, mais trop tard pour espérer changer quoi que ce soit.

Cameruhr


Il faut dire qu'avant la rencontre, Jürgen Klopp était une nouvelle fois bien embêté. Les absences l'obligent à composer avec deux n°6 (Bender-Ginter) et deux n°9 (Ramos-Immobile). Côté Schalke, même constat, ou presque : Draxler et Höwedes, soit deux des mecs les plus concernés par ce Revierderby, manquent à l'appel. Ce qui n'empêche pas les joueurs de Jens Keller d'être ultra motivés, et de squatter dans la moitié de leurs invités du jour. Schalke joue haut, empêchant Dortmund de déployer son jeu. Résultat : le BVB, fébrile, joue n'importe comment. Et en oublie les fondamentaux. Joel Matip et son mètre 95 sont étrangement seuls sur le corner d'Aogo. Du coup, le Camerounais reprend tranquillement de la tête et ouvre le score à la 9e minute. Schalke : Eins. Dortmund : Null. Danke. Bitte ! Glück. Auf ! Le Borussia rit jaune, et va très vite se mettre à broyer du noir : suite à un nouveau corner de Aogo, Weidenfeller empêche Huntelaar de marquer, mais Choupo-Moting, qui rôdait par là, récupère une offrande de Ramos et double la mise pour le Null-Vier. Les Lions indomptables permettent aux Königsblauen de se poser en maîtres du derby. Cameruhr. Schalke : Zwei. Dortmund : Null.


Dans la Veltins Arena, les supporters de Schalke jubilent. Des « Die Nummer Eins im Pott sind wir » (Les n°1 de la Ruhr, c'est nous, sur l'air de Oh when the saints) descendent des tribunes. Sur la première moitié de la première période, rien à dire : les gars de Gelsenkirchen excellent dans l'alternance jeu court-jeu long, ainsi que dans le changement de côté, tandis que les mecs de Dortmund leur courent après. Mais quelques minutes après le deuxième but, le BVB rappelle à tout le monde pourquoi la philosophie de Klopp relève parfois du génie. En quelques passes, Dortmund se retrouve devant le but de Schalke, et Pierre-Emerick Aubameyang ne se fait pas prier pour réduire la marque. Schalke : Zwei. Dortmund : Eins.

Schalke maître chez lui


Si, il y a quelque temps encore, les derbys de la Ruhr étaient marqués par leur intensité dans les duels, on est un peu revenu à la base ces derniers temps. La base de la Ruhr : le travail. À croire que c'est l'équipe qui fera le plus d'efforts qui finira par s'imposer. Après une grosse demi-heure indigne de ce qu'elle est capable de proposer (joueurs absents ou non), l'escouade de Jürgen Klopp se reprend. Les troupes de Jens Keller, elles, reculent, et attendent de voir ce que les Noir et Jaune ont à proposer. Et donnent par la même occasion la possibilité à Ralf Fährmann de s'illustrer le jour de son 26e anniversaire. Dortmund pousse, Schalke résiste, mais dans l'absolu, la fin du match est assez décousue : il faut dire que c'est allé dans tous les sens pendant près d'une heure de jeu. Comme face à Stuttgart en milieu de semaine, le BVB s'est retrouvé à devoir rattraper un retard de deux buts. Mais cette fois-ci, l'arrière-garde bleu roi ne se fait pas avoir par les longs ballons que Dortmund balance. Schalke s'impose 2-1, et égalise à 30 victoires partout dans le Revierderby en Bundesliga (25 matchs nuls - 58e victoire dans l'absolu, contre 49 au BVB, ndlr). Et en profite également pour repasser devant son meilleur ennemi au classement. En dépit du mauvais temps qui risque de s'imposer dans les prochains jours dans la Ruhr, le ciel restera bleu du côté de Gelsenkirchen. Au moins jusqu'au prochain derby.

Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ah, le pied !
https://pbs.twimg.com/media/ByjMrWeIAAA2R-p.jpg

Après un début de saison flippant et après avoir joué le Bayern et Dortmund, Schalke est quand même 7e. L'optimisme revient un peu.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 1