Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 25e journée
  3. // Schalke 04/Borussia Dortmund (2-1)

Schalke 04, roi de la Ruhr

Comme au match aller, le FC Schake 04 a dominé son meilleur ennemi, le Borussia Dortmund, et remporte le 95e derby de la Ruhr (2-1). Intenables en première mi-temps, les coéquipiers de Michel Bastos remontent à la quatrième place.

Modififié
Schalke 04-Borussia Dortmund : 2-1
Draxler (12e), Huntelaar (35e) pour Schalke ; Lewandowski (59e) pour Dortmund

La Ligue des champions, la Ligue Europa ou la Bundesliga, c'est bien, c'est beau. Mais le Revierderby c'est mieux, beaucoup mieux. Dans la même série : remporter le derby de la Ruhr à l'aller, c'est déjà jouissif. Mais l'emporter également au retour, ça l'est encore plus. Voilà ce que doivent se dire les fans de Schalke 04 en cette douce fin d'après-midi. Car, comme à l'aller, les Königsblauen ont dominé leurs meilleurs ennemis de Dortmund. Sur le même score qu'à l'aller d'ailleurs : 2-1. Auteurs d'une première mi-temps de haut vol, appliqués et intenables, Jefferson Farfan et sa bande ont martyrisé la défense noire et jaune avant de souffrir à leur tour dans le second acte. Le BVB, qui vient de gratter son billet pour les quarts de C1, termine sa belle semaine avec une sale migraine.

Atsuto Uchida pour vous servir

Schalke a beau avoir un huitième de finale retour de C1 à jouer mardi face à Galatasaray, le derby passe avant tout. Du coup, c'est un trident Bastos-Huntelaar-Farfan déchaîné qui s'offre aux 60 000 âmes de la Veltins-Arena. Après deux ou trois frappes non cadrées pour régler la mire, le « zéro-quatre » accélère et sort un mouvement d'école. Le premier d'une longue série. Farfan pour Uchida, Uchida pour Draxler et Draxler pour le petit filet de Weidenfeller (1-0, 12e). Mise à part quelques chaudes incursions de Kuba et les siens (sans Reus, sur le banc), Dortmund souffre. Il faut dire que les vagues bleues sont si violentes que la défense visiteuse, la 3e de Bundesliga, semble boire la tasse sur chacune d'elles. En maîtres-nageurs sauveteurs du dimanche, Roman Weidenfeller, face à Huntelaar et Draxler, puis Mario Gözte, qui détourne une tête de Matip sur sa ligne, maintiennent les leurs à flot comme ils peuvent. Le tout pendant que Jefferson Farfan s'amuse à mettre la tête de ses adversaires du jour sous l'eau. Finalement, la digue noire et jaune cède une deuxième fois à dix minutes de la pause. Atsuto Uchida prend tout son temps pour envoyer sa seconde galette du match vers Klaas-Jan Huntelaar qui dépose la balle dans les filets d'un coup de tête (2-0, 35e). Weidenfeller ne prend même pas la peine de plonger, Hummels et Subotić se regardent sans se comprendre.

Avec Reus et Şahin, ça change tout

Aux grands maux, les grands remèdes. Jürgen Klopp en a déjà trop vu. Toujours accompagné de sa casquette et de son survet', l'entraîneur aux cheveux longs sort Hummels et Grosskreutz pour Şahin et Reus. Ce qui n'empêche pas vraiment Farfan de continuer son coït sur son côté droit, mais qui a le mérite de faire émerger Dortmund. Plus haut, plus joueur et plus rapide, le BVB recolle au score grâce à l'un de ses Polonais préférés, Robert Lewandowski, bien lancé entre Matip et Höwedes (2-1, 59e). Les hommes de Klopp aurait même pu le faire plus tôt si Bender n'avait pas fait le ménage avant de pousser la balle au fond. La seconde mi-temps est à sens unique et les vagues bleues ont laissé place à des déferlantes noires et jaunes. Regroupés dans leur camp, le joueurs de Jens Keller détournent, dévient ou dégagent tout ce qui se trouve sur leur passage. Pourtant ce sont bien Pukki puis Farfan, puis à nouveau Pukki qui ratent la balle du break. Finalement, c'est d'un arrêt de l'épaule sur une frappe puissante de Lewandowski que Hildebrand permet à Schalke d'enregistrer une troisième victoire consécutive en championnat et ainsi remonter à la quatrième place. Au fait, maintenant, vous pouvez penser à mardi.

Par Thomas Porlon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Gary n’est pas si gentil